Les internautes se souviennent des questions les plus étranges qui leur ont été posées par des inconnus

Gens
Il y a 7 mois

Nous sommes constamment entourés d’inconnus, nous les rencontrons partout : sur le chemin du travail, dans les magasins, dans les transports publics et certains d’entre eux entament une conversation. La plupart du temps, l‘échange commence par une question et il arrive qu’elle soit si étrange, inappropriée, voire offensante, que l’on ne sait même pas quoi dire.

  • Lorsque j’étais en Égypte, un habitant m’a demandé si mes yeux étaient réels. J’ai été choquée par cette question. C’était en 1997, j’avais 16 ans et je ne savais pas que les lentilles de couleur existaient.
  • En Angleterre, on m’a demandé un jour : “Vous avez du café chez vous ? Savez-vous ce qu’est le café ?” J’ai été choquée par ces questions mais je ne me suis pas laissée abattre. J’ai répondu : “Non, je reviens de la lune, mais qu’est-ce que le café, pouvez-vous me le dire ?”
  • Une fois, je me promenais avec mon enfant dans le parc. Soudain, une femme s’est approchée de moi. Elle m’a souri gentiment et m’a dit : “Oh, votre bébé est si mignon. Quel âge avez-vous ?” J’ai répondu : “28 ans”. Alors, elle a soupiré tristement : “Oh, vous avez accouché si tard !”
  • Dans un café de Tokyo, un homme m’a demandé d’où je venais (je suis originaire d’Ouzbékistan) et m’a ensuite demandé : “Qu’est-ce que ça fait de vivre dans un pays qui a une frontière avec un autre pays ? J’aimerais vivre dans un tel endroit !”
  • Dans l’avion, on m’a posé la question suivante : “Où allez-vous ?”
  • En me promenant dans le centre-ville, j’ai décidé de regarder les cours. Quand je passais devant une vieille maison, une femme m’a regardée de la fenêtre du rez-de-chaussée et a crié : “Ma fille, que fais-tu ici ? Tu cherches un endroit pour aller aux toilettes ?” Je suis restée perplexe.
  • Nous étions à la maison, quand l’interphone a sonné. Mon mari a décroché et on a entendu une voix inconnue : “Bonjour, puis-je aller dans vos toilettes ?” Mon mari qui a un bon sens de l’humour, a répondu : “C’est occupé chez nous, sonnez chez les voisins !”
  • Un jour, un inconnu m’a demandé l’heure, j’ai répondu : “Huit heures et demie”. Ce à quoi il a répondu : “Matin ou soir ?” Pauvre mec...
  • En voyant le vernis jaune sur mes ongles, l’inconnu m’a demandé : “Où avez-vous abimé vos ongles comme ça ?”
  • Un jour, un monsieur âgé dans le bus m’a demandé : “N’est-il pas un peu tôt pour être enceinte en étant collégienne ?” J’ai grimacé, car j’avais 32 ans à l’époque et il s’agissait de mon troisième enfant.
  • Un homme étrange s’est approché de moi et m’a dit joyeusement : “Il y a le rose et le noir ! Lequel voulez-vous ?” Je n’ai rien compris et ai poursuivi mon chemin.
  • Je me souviens qu’alors que j’étais sur une aire de jeux avec ma fille d’un an, un garçon d’environ quatre ans m’a demandé : “Est-ce qu’elle aime les moustiques ?”
  • Une fois, pour raccourcir le chemin, j’ai décidé de passer par les cours. Des enfants y jouaient. Et soudain, une petite fille s’est littéralement figée sur place et m’a regardée, enchantée. Et alors que j’étais déjà à deux pas d’elle, elle m’a demandé si j’étais vivante. Je n’ai pas eu le temps de comprendre ce qu’elle voulait dire car sa mère a surgi, s’est excusée avec embarras, l’a prise dans ses bras et m’a demandé d’ignorer les paroles de la petite. Je me demande encore pourquoi elle m’a posé cette question.
  • Pour le reste de ma vie, je me souviendrai de cette question : “Puisque vous avez les yeux bleus, voyez-vous tout en bleu ? Ou comme les gens normaux ?”
  • Une cliente m’a demandé pourquoi je souriais (quand je l’ai accueillie au salon).
  • Je marchais dans la rue avec mes enfants, ma fille avait un an et mon fils en avait quatre. Un homme s’est approché et m’a demandé : “Ce sont des jumeaux ?” J’ai répondu : “Non.” Il m’a répondu : “Ah bon ?! Ils se ressemblent tellement !”
  • Un jour, on m’a demandé : “Comment connaissez-vous le mot ’horizon’ ? Vous n’êtes pas d’ici !”
  • J’ai reçu un appel nocturne d’un numéro inconnu et on m’a demandé s’il fallait prendre une pelle.
  • Nous avons déménagé dans une nouvelle maison. Une voisine est venue chez nous et nous a offert un gâteau fait maison. J’ai ensuite voulu lui rendre l’assiette mais je ne savais pas dans quel appartement elle vivait. J’ai frappé à la porte voisine de mon étage et, après avoir décrit l’apparence approximative de la jeune fille, j’ai demandé : “Pouvez-vous me dire où elle habite ?” Et là, j’au reçu la question la plus étrange de ma vie : “Ce n’est pas vous ?” Il fallait voir l’expression de mon visage.
  • Nous étions en vacances à l’hôtel avec mon mari et ma fille de trois ans. Dans le restaurant, une dame âgée se mettait souvent à côté de nous. Elle ne nous parlait pas beaucoup, elle mangeait rapidement et elle s’en allait. Mais un jour, elle a regardé notre fille pendant un long moment, puis a souri et a dit : “Eh bien, tu es tellement jolie, je me demande, à qui tu ressembles ?” Ma cuillère s’est figée devant ma bouche, et les sourcils de mon mari se sont froncés. Et la dame a continué à manger, tranquille.
  • Une femme que je ne connaissais pas m’a demandé un jour pourquoi mes yeux étaient si grands et si verts.
  • Un soir, je marchais dans le parc et soudain, j’ai entendu une voix dans le noir : “Mademoiselle !” Bien sûr, j’ai eu peur en pensant qu’il allait m’agresser. Mais la voix a continué : “N’avez-vous pas de PQ ? J’en ai vraiment besoin”
  • Un jour, on m’a demandé : “La grossesse était-elle planifiée ?” Qui peut bien poser une telle question, surtout à une inconnue ?
  • Lorsque j’étais enceinte, on m’a posé cette question : “Êtes-vous sûre de n’attendre qu’un seul enfant ?”
  • Sur internet, un inconnu m’a posé la question suivante : “Quelle est la capacité de mémoire de votre téléphone ?” J’ai rétorqué : “Qu’est-ce que cette information va vous apporter ?”
  • Ce n’est pas à moi que l’on a posé une question étrange, mais j’en étais témoin. Un type a demandé à mes amis : “Depuis combien de temps êtes-vous frère et sœur ?”
  • On m’a demandé : “Voulez-vous vous réveiller après l’opération ?”
  • Un jour, des passants m’ont demandé dans la rue : “Veux-tu aller toucher la grand-mère avec nous ?” Je me demande encore quel genre d’offre c’était, et peut-être que j’aurais vraiment dû y aller ?
  • J’ai des cheveux bouclés. Une voisine (âgée de 75 ans) m’a demandé un jour : “Est-ce que ce sont vos cheveux naturels ou une perruque ?” J’ai répondu : “J’ai 35 ans, quelle perruque ?!”. Et la dame a répondu : “Ils sont tellement épais, on dirait une perruque.”

Oui, certaines personnes semblent n’avoir aucun sens du tact et c’est bien de savoir répondre aux questions indiscrètes pour ne plus jamais y être confronté.

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes