Quelle est la Plus Ancienne Langue Encore Parlée Aujourd’hui ?

C’est curieux
Il y a 6 mois

Plongeons dans l’univers fascinant du tamoul, une langue unique en son genre. De son histoire passionnante à sa remarquable accessibilité, en passant par sa large diffusion, le tamoul est un joyau linguistique qui ne manquera pas de t’émerveiller. Pour commencer, le tamoul est la plus ancienne langue vivante de la planète.. En effet, elle existe depuis plus de cinq mille ans ! Il est difficile de savoir s’il s’agit vraiment de la langue la plus ancienne de tous les temps, mais il est certain qu’elle est la plus ancienne langue encore pratiquée aujourd’hui.

Le mot “tamoul” n’est pas à sens unique et il possède de multiples significations. Il désigne, bien entendu, la langue elle-même, mais se réfère aussi à la beauté, à la douceur et au concept même de nature. C’est un mot polyvalent ! On peut se demander combien de personnes conversent encore dans cette langue aujourd’hui. Il se trouve que le tamoul figure au podium des dialectes les plus répandus en Inde, avec plus de quatre-vingt-quatre millions de locuteurs natifs ! Dans le monde, près de quatre-vingt-dix millions d’individus sont fiers d’avoir le tamoul pour langue maternelle.

Et maintenant tiens-toi bien, car les choses sont sur le point de prendre un tournant mythologique ! En Inde, tu trouveras un temple dédié à nulle autre que Tamil Thai. Thai signifie “mère”, et cette divinité est considérée comme la personnification de la langue tamoule en tant que parent aimant et nourricier. Cette langue ne se limite pas à son pays d’origine ; elle s’est également étendue aux régions voisines. Ainsi, c’est aussi l’une des langues officielles de Singapour et du Sri Lanka ! Elle est également reconnue comme langue minoritaire en Afrique du Sud, en Malaisie et sur l’île Maurice.

T’es-tu déjà demandé comment tout cela avait commencé ? Tu sais, toute cette histoire sur le pourquoi du comment nous parlons ? Et où ? Ce n’est pas comme si les mots étaient sortis de nulle part, n’est-ce pas ? Il a bien fallu un certain temps pour qu’ils se développent... Les linguistes n’ont pas de date précise, pas plus que d’indice sur la sonorité de ces langues anciennes, mais ils estiment que la première langue parlée seraient apparue il y a environ cent mille ans. Malheureusement, comme le langage écrit n’est apparu qu’il y a environ cinq mille ans pour sa part, nous n’avons pas beaucoup d’informations sur les sons de ces langues anciennes. Tout ce que nous savons, c’est qu’elles sont liées d’une manière ou d’une autre aux langues que nous parlons aujourd’hui.

La Terre est un gigantesque village. On parle là de plus de sept mille langues et dialectes pour une population de plus de huit milliards d’habitants. Cela semble beaucoup, n’est-ce pas ? Eh bien, d’un point de vue historique, ça n’est vraiment pas tant. À vrai dire, de nombreuses langues disparaissent peu à peu, remplacées par les langues officielles de leurs pays respectifs. Les gens s’empressent d’apprendre la langue dominante, afin de bénéficier de meilleures opportunités en termes d’éducation et d’évolution sociale. À terme, nous pourrions nous retrouver avec une langue mondiale qui les dominerait toutes... À l’heure actuelle, la langue la plus employée dans le monde est l’anglais. Mais il n’en a pas toujours été ainsi ! Autrefois, avant que le monde ne devienne un immense réseau interconnecté, il existait une multitude de petites nations et de communautés disséminées à travers toute la planète. Cela signifie qu’il y avait probablement des centaines de milliers de langues, qui évoluaient comme des organismes vivants.

Mais remontons un peu dans le temps, si tu le veux bien. Imagine quelques uns des premiers hommes à avoir parcouru la terre, avec leurs petites tribus et leurs communautés soudées. Au sein de ces groupes, le langage oral est devenu le nerf de la guerre, le moyen de communication privilégié. Il était essentiel à leur mode de vie de chasseurs-cueilleurs. Ce langage leur a permis de chasser à l’unisson, d’accroître leur population, de construire des outils innovants et de survivre à toutes sortes de conditions difficiles, même en haute altitude. En outre, il leur a donné une longueur d’avance sur leurs rivaux, comme les Néandertaliens. Certes, ces derniers étaient peut-être plus habiles, mais on pense généralement qu’ils ne se rassemblaient pas comme les Homo sapiens. C’est ainsi qu’il y a environ 40 000 ans, pouf ! On a dit adieu à l’Homme de Néandertal. Cela tend à prouver que le langage est un outil fort pratique. C’est tout du moins l’une des théories...

Un peu plus tard, l’homme a conquis tous les grands territoires terrestres. La Mésopotamie, pour ne mentionner qu’elle, a été le centre névralgique de cette révolution linguistique et, vers 3200 avant notre ère, le sumérien, une langue tout à fait formidable, a fait son entrée. À ce jour, c’est l’une des plus anciennes que nous connaissions, si ce n’est la plus ancienne. Ce qui est intéressant, c’est que le sumérien ne semble pas avoir de proche parent linguistique... Intéressons-nous également à l’écriture du sumérien. Elle n’a rien à voir avec celle à laquelle nous sommes habitués aujourd’hui. Les chercheurs l’ont baptisée “écriture cunéiforme” et elle est d’abord apparue comme un moyen de consigner les décrets, les archives et la comptabilité. En fait, le premier nom entré dans l’histoire n’a pas été celui d’un roi ou d’un personnage puissant, mais vraisemblablement celui d’un comptable, quoiqu’il soit difficile d’en être certain.

Le cunéiforme consistait en une collection de pictogrammes représentant des objets ou des personnes, à l’instar des hiéroglyphes de l’Égypte ancienne. La culture sumérienne s’est épanouie dans plusieurs cités-États, situées dans la région méridionale de la Mésopotamie. Uruk, connue comme la première “véritable” cité, figurait aux rangs de celles-ci. Cependant, ces villes ont fini par être confrontées à des voisins envahissants. En conséquence de quoi, vers 2000 ans avant notre ère, le sumérien est passé au second plan, devenant une “langue classique” au même titre que le latin plus tard.

Voici un petit rebondissement dans l’histoire : le sumérien n’est peut-être pas la plus ancienne langue connue. L’égyptien, par exemple, est apparu à peu près à la même époque que le sumérien, mais sur les rives du Nil. Cette langue ancienne utilisait également des pictogrammes dans son système d’écriture. Mais elle a subi de sérieuses transformations, en raison de ses interactions constantes avec les langues voisines comme le grec ancien, le persan et le latin. Arrivée l’époque de l’occupation romaine, l’égyptien était devenu une langue morte, progressivement remplacée par le grec.

Rendons maintenant hommage à une autre de ces langues anciennes qui sont encore parlées aujourd’hui : à savoir l’hébreu. Cette langue remarquable existe depuis plus de trois mille ans et est restée relativement inchangée tout au long de sa longue histoire. L’hébreu est l’une des langues officielles de l’État d’Israël et environ 63% de sa population la parle. En outre, près de six millions et demi de personnes à travers le monde revendiquent l’hébreu comme étant leur première langue.

Nous ne pouvons pas terminer cette liste sans mentionner l’étonnante langue latine. Tout a commencé dans une région du nom de Latium, au sein de la Rome antique, et c’est d’ici qu’elle tient son nom. À l’époque, le latin était la langue de prédilection de tous les gens instruits. Mais voici un détail amusant : le latin archaïque était un peu différent de celui que l’on trouve aujourd’hui dans les livres anciens. L’alphabet qu’ils utilisaient était totalement chaotique et ils allaient même jusqu’à écrire de droite à gauche. De quoi renverser tous les codes littéraires ! Mais avec le temps, la tendance s’est inversée et ils se sont mis à écrire de gauche à droite.

Quid de la littérature latine ? Elle est considérée comme la crème de la crème des écrits anciens. Tu sais, celle dont raffolent les érudits et les rats de bibliothèque. Si l’on organisait des Oscars pour la littérature classique, c’est le latin qui raflerait tous les prix. Il est aussi, d’une certaine façon, notre grand influenceur venu de l’Antiquité. Cette langue existe depuis si longtemps qu’elle a donné naissance à un grand nombre de langues modernes. De nombreux mots sont directement tirés du latin ou ont été fortement influencés par lui. Le latin a même donné naissance à une famille de langues appelées langues romanes. Celles-ci sont issues du latin, grâce au coup de pouce — pas toujours si doux — de l’Empire romain. Ces langues comptent aujourd’hui le français, l’espagnol, le roumain, le portugais et, bien sûr, l’italien.

Mais il y a un problème : le latin est considéré comme une langue “morte”... Il est figé dans le temps, comme une capsule temporelle linguistique. Alors que les langues vivantes comme l’anglais ne cessent d’évoluer et de se développer, le latin est un vestige du passé. Il a déjà connu sa phase d’altération et de transformation lorsqu’il était encore parlé, mais à présent il ne profite plus que d’une retraite confortable à l’hospice linguistique... Quoi qu’il en soit, le latin s’insinue toujours dans notre vie quotidienne sans que nous ne nous en rendions compte. Par exemple, tu t’es toujours demandé pourquoi les Anglais écrivaient les heures en AM et PM ? Eh bien, devine quoi ? Ça vient du latin ! PM signifie Post Meridiem, c’est-à-dire après midi. Et AM ? C’est Ante Meridiem, autrement dit avant midi.

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes