Selon la science, voici la femme qui a le corps le plus proche de la perfection

Gens
Il y a 8 mois

Fini les top-modèles ! Il est temps de célébrer la véritable définition de la perfection, et elle se présente sous la forme de la fabuleuse Kelly Brook avec ses courbes et ses rondeurs. Dis adieu aux normes de beauté restrictives et bonjour à une nouvelle ère du body positive. Kelly prouve que les formes ne sont pas seulement belles, elles sont carrément éblouissantes. Elle nous rappelle donc que la beauté se décline sous toutes les tailles et toutes les formes.

Le corps féminin “idéal” est en constante évolution

MAVRIXONLINE.COM/EAST NEWS, MAVRIXONLINE.COM/EAST NEWS

De l’allure intemporelle de Marilyn Monroe à la silhouette filiforme popularisée par des mannequins comme Kate Moss, les normes de beauté n’ont cessé d’évoluer. Les idéaux de beauté sont constamment redéfinis, tout comme l’idée du “corps parfait”. D’Elizabeth Taylor à Kim Kardashian, le corps féminin idéal a longtemps été considéré comme un sablier, avec des proportions d’environ 90-60-90 cm.

Des études révèlent que Kelly est scientifiquement parfaite

Cependant, de nouvelles études ont remis en question la traditionnelle silhouette en sablier comme étant la plus parfaite. L’université de Newcastle a découvert que la femme idéale a un corps plus arrondi et des formes plus amples. Elle a constaté que le corps parfait a un IMC de 18,85, un buste de 93 cm, une taille de 61 cm et des hanches de 87 cm. Une autre étude a montré que le rapport entre les hanches et la taille est important, l’idéal se situant entre 0,65 et 0,75.

L’actrice et mannequin britannique Kelly Brook correspond parfaitement à ces proportions corporelles idéales avec son IMC de 18,5 et ses mensurations. Son rapport entre les hanches et la taille correspond également à la fourchette idéale, selon les hommes. Cela signifie que son corps, que la société d’aujourd’hui pourrait qualifier de légèrement dodu, a la taille et la forme idéales.

Le corps le plus parfait de nos jours

© iamkb / Instagram, bauergriffinonline.com/East News

En fin de compte, trouver la silhouette féminine parfaite est un défi permanent. Ce que nous appelons “idéal” est façonné par la recherche scientifique, les influences sociétales et les tendances changeantes de la mode, ainsi que par les conceptions culturelles d’une forme corporelle idéale. Et il est évident que la définition de la beauté est subjective et complexe, et qu’elle englobe toute une série de formes et de tailles de corps.

Cette nouvelle compréhension qu’une silhouette légèrement plus ronde est plus parfaite que d’autres souligne l’importance d’embrasser la diversité et de reconnaître que la beauté n’a pas de moule unique. Chaque corps a sa propre beauté et sa propre histoire qui méritent d’être mises en valeur, quelles que soient sa taille et ses proportions.

Et bien sûr, nous devons mentionner la phénoménale Ashley Graham et son travail pour révolutionner l’industrie de la mode en tant que mannequin grande taille. Savais-tu qu’elle a été désignée femme la plus sexy du monde en 2023, devant des stars comme Margot Robbie, Emily Ratajkowski et bien d’autres ?

Photo de couverture MAVRIXONLINE.COM/EAST NEWS, MAVRIXONLINE.COM/EAST NEWS

Commentaires

Notifications

Ça serait vraiment bien de se relire avant de publier, d'autant plus avec ce genre d'article qui est supposé aider les femmes à ne plus vouloir chercher à obtenir une silhouette filiforme.

"IMC de 18" = on est dans la maigreur.

Kelly Brook, 1m68 pour 66kg, a un IMC dans les 23.
Entre 18,5 et 25 = poids sain.

-
-
Répondre

Lectures connexes