Si tu étais un hot-dog et que tu étais affamé, que ferais-tu ?

C’est curieux
Il y a 5 mois

Waouh, il fait froid ici. Tu ne peux rien voir. Tu es enveloppé dans du plastique et tu ne peux pas bouger. Mais soudain, la lumière éclaire tout ce qui se trouve devant toi. Tu regardes autour de toi et tu réalises que tu es à l’intérieur d’un réfrigérateur. Et ton reflet sur le plastique révèle que tu es un hot-dog ! Tu te souviens que ton nom est Fort. Frank Fort. Des conserves et des bouteilles se trouvent autour de toi. Une main humaine s’étend et attrape une bouteille de soda, puis ferme le réfrigérateur. L’obscurité tombe à nouveau. Tout est silencieux à l’intérieur, à l’exception du ventilateur de refroidissement. Tu ne te souviens pas comment tu as atterri ici.

Tu essaies de t’échapper de ton enveloppe en plastique, mais il est presque impossible de la transpercer. Tu regardes autour de toi et trouves un petit objet pointu. Tu commences à frotter le plastique avec pour le déchirer. Et te voilà libre. Tu grimpes jusqu’à l’ampoule à l’arrière du réfrigérateur et tu trifouilles la lumière jusqu’à ce que tu puisses y voir. Tu réalises que tu peux ressentir des émotions et des sensations comme la tristesse, le bonheur et la colère. Tu te frottes le ventre et penses que tu mangerais volontiers un sandwich au fromage grillé en ce moment. Devant toi, il y a du cheddar et du pain. Mais pour une raison quelconque, tu n’as plus d’appétit. Soudain, le réfrigérateur s’ouvre. La main se tend et t’attrape, ainsi qu’un tas d’autres choses. Elle te soulève en l’air pendant que tu regardes le réfrigérateur se refermer. L’humain te porte jusqu’au comptoir de la cuisine et te pose à côté de quelques ustensiles. Pendant qu’il prépare du pain, tu essaies de bouger et de te tortiller, mais sans grand résultat.

La personne tourne la tête vers toi et se rend compte que tu es en train de bouger. Il s’arrête et te regarde de plus près. “Hé, ne me mange pas ! S’il te plaît !” Il panique et court dans tous les sens. Puis, il se précipite dehors et te jette dans la poubelle devant chez lui. Un camion poubelle passe et ramasse les ordures, avec toi dedans. Tu te retrouves à l’intérieur et nages dans les détritus et toutes sortes de trucs dégoûtants. Des cafards rampent et des objets te heurtent. Tu es balancé dans une décharge, entouré d’encore plus d’ordures. Tu te réveilles à côté d’une canette de soda qui a été éventrée. Tu roules à côté d’elle et te glisses à l’intérieur, elle fait office de combinaison protectrice. Tu es en sécurité à l’intérieur pour le moment. Tu remarques une poupée en plastique avec des membres amovibles. Tu roules à côté et trouves un moyen d’attacher ces membres à la boîte de conserve. Et voilà, tu es prêt.

Tu peux maintenant te déplacer dans ta combi de protection. Tu fais tes premiers pas lentement, jusqu’à ce que tu aies pris le coup de main. Tu te promènes et tu découvres que tu n’es pas très loin de la ville. Tu regardes au-dessus de toi et tu vois un groupe de mouettes qui volent dans les environs. Elles remarquent que tu bouges et descendent en piqué pour te manger. Tu t’enfuis, en esquivant toutes sortes d’obstacles. Tu cours dans des tuyaux et passes sous de la ferraille pendant que les oiseaux gardent un œil sur tes moindres mouvements. Tu sais que ce n’est pas sûr à la surface, alors tu décides de te réfugier sous un énorme tas d’ordures. Tu rassembles quelques matériaux et fabriques un grappin à partir d’un trombone et de quelques élastiques.

L’odeur est insupportable. On dirait qu’un groupe de rats est affamé et cherche de la nourriture. Tu essaies de te cacher, mais c’est trop tard. Les rongeurs commencent à te poursuivre. Avec tes membres en plastique et ta combinaison en aluminium, tu te fraies un chemin en zigzaguant autour de la décharge. Tu montes et descends et te déplaces de gauche à droite. Tu arrives à sortir du tas d’ordures et à revenir à la surface. Tu vois un autre tas d’ordures à proximité. Les oiseaux te remarquent à nouveau et descendent en piqué une fois de plus pour t’attraper. Pendant ce temps, les rats sortent de sous les ordures et te poursuivent. Tu utilises ton grappin pour l’accrocher à une certaine distance et te balancer là-bas. Tu échappes aux rats et aux oiseaux et atterris sur un autre tas d’ordures. Tu sais que tu ne peux pas distancer tes ennemis pour toujours, alors tu les esquives de façon habile et tu sautes dans un tas de canettes pour te camoufler. Les prédateurs te frôlent et prennent la mauvaise direction.

Soudain, le sol se met à bouger en dessous de toi. Tu regardes tout autour et réalises que tu te trouves sur un grand bateau qui transfère tous les déchets vers une île. Tu utilises le grappin et le lance hors de la décharge, en direction de la ville. Tu te promènes et tu réalises à quel point tu es fatigué. Mais tu n’as pas le temps de faire quoi que ce soit, car avant même de t’en rendre compte, tu es poursuivi par des chats affamés. Tu cours au milieu de la ville entre les jambes des gens qui se promènent. Tu trouves un couvercle de boîte de thon et tu l’utilises comme skateboard pour glisser sur le trottoir comme un athlète olympique.

Les chats gagnent du terrain sur toi, alors tu glisses dans la rue en esquivant les voitures et les vélos. Certaines personnes remarquent un hot-dog dans une boîte de conserve qui glisse et pensent que c’est probablement un jouet. Tu te retrouves dans le parc après avoir semé les félins. C’est la nuit et tu trouves un petit trou dans le parc pour t’abriter. Il commence à pleuvoir, et le trou commence à être inondé. Tu sors et tu essaies de trouver un autre endroit où aller. Heureusement que ta combinaison en canette te garde au sec. Tu marches dans la boue humide et tu te retrouves à l’arrière d’un supermarché. C’est ouvert, alors tu te faufiles à l’intérieur et tu te diriges vers le rayon des serviettes. Tu te sèches et trouves un autre endroit pour te reposer. Tu pars en éclaireur jusqu’à ce que tu te retrouves dans le rayon où se trouvent les mêmes sachets de hot-dogs que celui d’où tu viens. Tu montes sur l’étagère et tu remarques qu’ils ne sont pas vivants, contrairement à toi.

Des gens passent par là, alors tu te couches au fond de l’étagère et tu te caches. C’est là que tu découvres une communauté de nourriture animée. Du salami, du brocoli, des gressins et tout un tas de trucs. Ils t’accueillent et te font visiter les lieux. Ils t’expliquent que tu es une denrée alimentaire mise hors circuit, qui n’aurait pas dû être vendue, mais que quelqu’un t’a acheté par accident. Tu ne te souviens de rien, mais eux savent qui tu es.

Ils te font visiter les lieux et t’expliquent comment fonctionne cette communauté. Lorsque le supermarché ferme, ils sortent tous de leur cachette et se promènent dans les allées principales. Ils s’émerveillent de ta combinaison en métal et de tes membres en plastique. Tu partages ton histoire autour d’un petit feu de camp en racontant comment tu as survécu à la décharge et à la ville. Beaucoup d’entre eux n’ont même jamais quitté le supermarché, mais tu es sûr qu’il existe quelque pat une meilleure vie que de rester caché dans l’ombre. Tu les mets en garde contre les oiseaux et les chats, mais tu les as tellement emballés qu’ils ont hâte d’aller explorer le monde extérieur. Tu rassembles tous les aliments rejetés et leur adresse un discours enflammé sur la recherche d’une nouvelle maison.

Au bout d’un moment, la plupart des aliments arborent des combinaisons de fortune, pour se protéger et se déplacer correctement. Comme l’établissement est fermé de l’extérieur, tu mènes la bande jusqu’au bureau du gérant, où tu trouves une clé de rechange accrochée près du porte-manteau. Tes nouveaux amis et toi vous empilez les uns sur les autres, attrapez la clé et vous dirigez vers la porte principale. Mais le trou de la serrure est trop haut. Tu rassembles quelques boîtes de conserve et construis une pyramide pour grimper dessus. Tu parviens enfin à ouvrir la porte et à te frayer un chemin vers la liberté. Le reste de la bande te suit. Ils sentent l’air frais pour la toute première fois. Tu les emmènes à la périphérie de la ville. Vous bivouaquez dans un golf, puis poursuivez votre chemin jusqu’à ce que vous soyez tous à la campagne. Vous trouvez un petit ruisseau et créez une véritable colonie, où tous les aliments vivent librement et confortablement. Vous développez un système souterrain pour éviter que tout ce qui est à la surface ne cherche à vous manger.

Tu fais une petite sortie pour récolter des ressources pour le camp, quand tu aperçois un homme vêtu d’une combinaison qui chasse les denrées alimentaires du campement. Tu te baisses et te caches, mais un scientifique te repère d’en haut et te glisse dans un sachet de congélation. Il te jette dans une camionnette comme preuve et t’emporte au loin...

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes