Un homme a été frappé par la foudre 7 fois et a survécu

C’est curieux
Il y a 7 mois

Tu veux entendre quelque chose de choquant ? Dans une prise électrique ordinaire, comme celles que tu utilises pour charger ton téléphone, la tension est de 220 volts. Une ligne électrique à haute tension qui fournit de l’électricité à des dizaines de bâtiments a une tension de 100 000 volts. La tension d’un coup de foudre est de plus de 10 millions de volts ! Et la température de l’éclair est presque deux fois supérieure à celle de la surface du Soleil. Et cette charge incroyable vole à une vitesse à peine deux fois et demie plus lente que la vitesse de la lumière ! Alors imagine ce qui peut arriver si tu es frappé par la foudre.

Voici quelques éléments pour te donner une idée. La décharge traverse ton corps en un centième de seconde. L’éclair peut arrêter ton cœur et perturber tout ton système nerveux. Au début, tu ne te rendras peut-être même pas compte de ce qui s’est passé. Tu perdras peut-être connaissance et ton corps sera en état de choc.

Chaque jour, il y a plusieurs millions d’impacts de foudre dans le monde. Heureusement, tu as assez peu de chances d’être frappé par l’un d’eux. La probabilité que la foudre te frappe est d’environ 1 sur 15 300. Toutefois, environ 20 000 personnes sont frappées par la foudre chaque année. Les chances que la foudre te frappe deux fois sont encore plus faibles. Et quelles sont les chances que tu sois frappé par la foudre 7 fois au cours de ta vie ? Cela semble impossible, mais un homme en a pourtant fait l’expérience.

Il s’appelait Roy Sullivan. Il est né en 1912 à Greene County, en Virginie, dans une grande famille de 7 enfants. Roy était un garçon ordinaire et n’était pas différent de ses frères et sœurs. Mais pour une raison inconnue, la nature semblait l’avoir choisi. En 1936, il a commencé à travailler comme ranger au parc national de Shenandoah. C’est là que la foudre l’a frappé sept fois en 35 ans. Le premier accident s’est produit en avril 1942. Ce jour-là, un violent orage a commencé à gronder. Roy s’est réfugié dans une toute nouvelle tour de guet, qui n’était pas encore équipée de paratonnerre. La foudre a frappé le bâtiment à plusieurs reprises. Un incendie s’est déclenché à l’intérieur, et Roy s’est enfui en courant. Dès qu’il s’est retrouvé à quelques mètres de la tour, la foudre a frappé son orteil et a fait un trou dans sa chaussure.

L’incident suivant s’est produit 27 ans plus tard, en juillet 1969. Roy travaillait toujours dans le parc national. Il conduisait sa Jeep sur un terrain vallonné lorsqu’un orage a commencé. Un éclair l’a frappé par la fenêtre ouverte du véhicule. La charge a brûlé ses sourcils et ses cils et a légèrement touché ses cheveux. Roy a perdu connaissance et la voiture a continué à avancer. Elle s’est immobilisée juste au bord de la falaise. Quinze minutes plus tard, Roy a repris ses esprits. Un an plus tard, en juillet 1970, le troisième incident s’est produit. Le temps était au beau fixe ; mais en quelques minutes, les nuages sont devenus plus épais et un orage a commencé. La foudre a frappé un transformateur près de Roy. L’homme s’est enfui aussi vite que possible, mais la nature l’a encore rattrapé. Cette fois, la foudre a frappé son épaule.

Deux ans plus tard, en 1972, la foudre a frappé Roy pour la quatrième fois alors qu’il travaillait dans une station du parc national. La charge a mis le feu à ses cheveux, et l’homme a couru à la salle de bain et a utilisé une serviette humide pour éteindre les flammes sur sa tête brûlante. À partir de ce moment, Roy a commencé à soupçonner qu’une force maléfique invisible le poursuivait. Il a commencé à avoir toujours sur lui une bouteille d’eau pour éteindre le feu en cas de nouveau coup de foudre.

Le cinquième s’est à nouveau produit dans le parc national, en 1973. Roy a trébuché sur un rocher et est tombé. À ce moment-là, il a remarqué des nuages d’orage dans le ciel. Effrayé, il a couru jusqu’à sa Jeep, est monté à l’intérieur et a appuyé sur l’accélérateur. Il a conduit aussi loin que possible de la zone. Puis il s’est arrêté et est sorti de la voiture pour voir où se trouvait l’orage. Et à ce moment-là, la foudre a frappé à nouveau. Elle a traversé son bras gauche et sa jambe gauche et a mis le feu à sa chaussure. Roy est rapidement remonté dans son véhicule et a éteint le feu à l’aide de sa bouteille d’eau.

Le sixième incident s’est produit en 1976. Roy se promenait le long d’un sentier dans le parc, à seulement un kilomètre de l’endroit où la foudre l’avait frappé la dernière fois. Des nuages d’orage sont à nouveau apparus. Un éclair a jailli et a frappé Roy dans la paume de sa main. Après ce sixième coup, il a commencé à soupçonner que quelque chose n’allait pas dans le parc. Et après 40 ans de bons et loyaux services, il a finalement décidé d’arrêter son travail. Il espérait que les éclairs cesseraient de le poursuivre, mais il avait tort.

À ce moment-là, l’homme était déjà devenu une célébrité. Mais ce n’était pas vraiment à son avantage. Les gens avaient peur d’être près de lui car ils croyaient que la foudre pouvait les frapper à tout moment. Les journalistes ont donné à Roy Sullivan les surnoms de “Ranger étincelle” et “Paratonnerre humain”. Bien sûr, cela ne plaisait pas du tout à Roy qui se sentait très seul.

Il souffrait aussi d’une peur constante et d’un sentiment de persécution. Il s’attendait en permanence à ce que la foudre lui tombe dessus. Heureusement, il était marié, et sa femme le soutenait et l’aidait beaucoup. Après avoir quitté son emploi, Roy a décidé de déménager avec sa femme dans la petite ville de Dooms, en Virginie. Sachant que “doom” signifie malédiction en anglais, ce n’était peut-être pas la meilleure idée... Une année s’est écoulée sans nouvel accident. Puis, le 25 juin 1977, la foudre a de nouveau frappé Roy. Il était allé pêcher à l’étang tôt le matin. La pêche était bonne, mais le ciel était couvert. Roy a immédiatement senti qu’il y avait de l’électricité dans l’air. Il y avait une odeur de soufre, et les poils de ses bras se sont hérissés. Tout son corps était tendu.

La foudre a frappé Roy à la tête, traversant sa poitrine et son estomac. L’homme a couru jusqu’à sa voiture pour se mettre à l’abri. À ce moment-là, un ours affamé est sorti de la forêt. Il s’est approché du seau de Roy, plein des truites qu’il avait attrapées. Roy a couru hors du véhicule, avec ses cheveux encore tout fumants, pour chasser l’animal. Après le 7ème coup de foudre, il a perdu l’ouïe de son oreille gauche et a réalisé qu’il ne pouvait se cacher de la foudre nulle part. Sa femme avait peur d’être avec lui dehors pendant un orage.

Un jour, alors qu’elle étendait du linge dans le jardin, Roy est sorti de la maison pour l’aider. Quelques minutes plus tard, la foudre a frappé sa femme. Heureusement, elle n’a pas été gravement blessée. Après cela, en plus de la peur et de la solitude, il a ressenti de la culpabilité. Bien sûr, de nombreux médecins et scientifiques ont essayé d’aider Roy, mais personne n’a réussi à trouver la raison de cet étrange phénomène.

D’un point de vue purement scientifique, ce n’était à chaque fois qu’une coïncidence. Les mathématiques et la physique étaient impuissantes. Avec de telles réponses de la part des scientifiques, Roy pensait que des forces invisibles le poursuivaient ou que le destin le punissait pour quelque chose. La réponse se trouve peut-être dans le passé de l’homme. Le Service des parcs nationaux et les médecins ont documenté les 7 fois où il a été frappé par la foudre. Mais il y en a eu une huitième, ou plutôt une première, qui n’a pas pu être confirmée.

Selon Roy, la foudre l’avait déjà frappé dans son enfance, alors qu’il aidait son père à faucher le blé. La décharge avait touché la lame de la faux. Personne d’autre que le garçon ne l’avait vu. Peut-être qu’à ce moment-là, la foudre a changé quelque chose dans son corps et l’a rendu plus attirant pour les prochains coups. Car il faut savoir que la foudre choisit toujours le chemin qui présent la moindre résistance.

Voici comment se produit la foudre : les particules de pluie, de glace et de neige entrent en collision les unes avec les autres à l’intérieur d’un orage. Ce processus augmente le déséquilibre entre les nuages et le sol, chargeant négativement les couches inférieures des nuages. Les éléments au sol, comme les arbres et la terre, se chargent positivement et créent un autre déséquilibre.

La nature essaie de remédier à ce déséquilibre entre deux charges opposées en faisant passer un courant électrique à travers elles. La nature a peut-être ressenti un déséquilibre de charges dans le corps de Roy et a essayé d’y remédier. Mais pourquoi a-t-il toujours été frappé à un intervalle d’un ou deux ans ? D’ailleurs, plus de 20 ans se sont écoulés entre le premier et le deuxième coup. Les scientifiques ne savent toujours pas expliquer ce qui lui est arrivé. Peut-être que Roy était simplement un homme attirant. Comme on pouvait s’en douter, Roy Sullivan a été inscrit dans le Livre Guinness des records comme la personne la plus souvent frappée par la foudre dans le monde.

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes