Un Voyage Vers Le Noyau De La Terre

C’est curieux
Il y a 11 mois

Notre planète est comme un oignon — elle possède une multitude de couches différentes. En ce moment, tu es en train de creuser la croûte terrestre. Elle est semblable à une coquille d’œuf dur — fine et résistante. Et elle occupe moins de 1% du volume de la planète.

À une profondeur de 0,6 mètre, tu rencontres un autre creuseur — une taupe, qui est capable de percer plus de 18 mètres de tunnel par jour !

À presque 3 mètres de profondeur, tu recules, stupéfait — c’est un ver de terre, ça ? D’un mètre de long ? Tu descends à plus de 7 mètres sous terre — tu ne verras plus les racines des plantes de la forêt tropicale. Tu continues — et à 12 mètres, tu te retrouves presque nez à nez avec un crocodile du Nil ! Parmi tous les animaux, ce sont ces reptiles qui creusent les terriers les plus profonds. Tu vois une ferme urbaine souterraine à 33 mètres de profondeur — on y cultive des légumes et des herbes.

A 122 mètres de profondeur, tu tombes encore sur des racines d’arbres ! Mais ce sont les plus profondes que l’on connaisse. Elles appartiennent aux figuiers sauvages qui poussent en Afrique du Sud.

Te voilà à près de 155 mètres sous terre — et tu découvres une chambre d’hôtel ! Oui, c’est la Mine d’Argent de Sala — l’hôtel le plus profond du monde construit dans une mine reconvertie.
À une profondeur de 286 mètres, tu vois un tunnel routier ! C’est le tunnel d’Eiksund en Norvège — il passe sous la mer !
En t’approchant des 396 mètres sous la surface, tu arrives au fond d’un puits d’eau ! Le puits de Woodingdean au Royaume-Uni est le puits creusé à la force du poignet le plus profond du monde. Il a été conçu pour fournir de l’eau à un hospice.

À une profondeur de 1 006 mètres, la pression atteint 330 atmosphères. C’est comme si quatre éléphants s’empilaient sur ta tête ou si deux pandas se tenaient en équilibre sur ton pouce.
Tu vois un petit ver vivant dans les mines d’or quand tu descends à plus de 1220 mètres sous terre.
En 2020, un concert a eu lieu à une profondeur inédite de 1 890 mètres. Les Shaft Bottom Boys se sont produits à la mine Creighton de Vale au Canada.

Tu descends encore et tu vois la mine d’or d’Homestake à près de 1 520 mètres sous la surface. Avant sa fermeture [fermée] en 2002, c’était la mine d’or la plus profonde et la plus grande d’Amérique du Nord. [laboratoire] En 1965, des scientifiques ont réussi à détecter et à compter de minuscules particules subatomiques provenant du Soleil — et cela s’est passé dans un laboratoire situé à l’intérieur de la mine.

Encore un peu plus profond — et les températures sont glaciales ! C’est le permafrost — une épaisse couche de terre gelée qui ne se réchauffe jamais, pas même en été. On la trouve surtout dans les régions polaires et son épaisseur est maximale dans le nord de la Sibérie.
À environ 1 980 mètres sous la surface, tu trouves encore quelques créatures vivantes ! Ce sont des collemboles — de minuscules insectes sans yeux qui vivent dans la grotte extrêmement profonde de Krubera en Géorgie. Le pays, pas l’état.

À une profondeur de presque 2 190 mètres, tu atteins le fond de la grotte de Voronya en Géorgie — c’est la grotte la plus profonde que l’on connaisse. Si tu t’étais rendu à la mine Creighton au Canada en mai 2005, tu aurais entendu la plus profonde émission de radio en direct ! Elle a été réalisée à une profondeur à 2 342 mètres, soit environ 150 mètres au-dessous de la grotte de Voronya. L’ascenseur à puits unique le plus profond de la planète atteint 3 110 mètres de profondeur. Et l’animal multicellulaire à l’habitat le plus profond que l’on connaisse vit à 3 600 mètres dans la mine de TauTona en Afrique du Sud. C’est un ver minuscule, mais incroyablement robuste, qui peut survivre à des températures extrêmes et à la déshydratation.

La croûte océanique se trouve à une profondeur moyenne de 6,5 km — Cette partie de la croûte terrestre, qui se trouve sous l’océan, est beaucoup plus mince que la croûte continentale. À la même distance, au nord-est de la Chine, on trouve le microbe le plus profondément enfoui sous terre.
Tu verras le fond du trou artificiel le plus profond au monde en descendant à 3 660 mètres sous la surface. Le forage sg3 ne fait que 23 cm de diamètre. Mais la pression au fond est égale à 4 000 atmosphères — comme si 54 éléphants s’empilaient sur ta tête.

À plus de 14 km sous la surface — et tu te retrouves dans un brûlant bassin de roche en fusion. C’est la chambre magmatique du super volcan de Yellowstone, sous le parc national de Yellowstone aux États-Unis. Tu creuses plus profondément encore — si tu continues comme ça, tu pourrais bientôt traverser la croûte !

La croûte océanique possède une épaisseur moyenne comprise entre 5 et 10 km, tandis que la croûte continentale peut faire 45 km d’épaisseur à certains endroits. Mais même si la croûte océanique est plus mince, elle est beaucoup plus dense. C’est pourquoi elle “flotte” plus bas dans le manteau que la croûte continentale.
Les parties les plus épaisses de la croûte se trouvent sous les montagnes. Les “racines” des montagnes sont moins denses que les montagnes elles-mêmes. Si tu plaçais la matière dont elles sont faites sur de l’eau, elle flotterait comme un iceberg !

Plus tu descends, plus la croûte devient chaude. À la jonction du manteau, sa température peut atteindre 400˚C. La plupart des fours à pizza en pierre ne chauffent que jusqu’à 260˚C ! Pourtant, la croûte est la partie la plus froide de la planète.
À une profondeur d’environ 29 km, on atteint la limite entre la croûte et le manteau supérieur de la Terre. Là, la pression atteint un chiffre ahurissant de 10 000 atmosphères — comme si plus de 130 éléphants se tenaient en équilibre sur ta tête.

Le manteau est une couche de roche chaude qui représente les deux tiers de la masse totale de la Terre et 84 % du volume de la planète. Elle a une épaisseur de 2 900 km et est constituée d’un mélange de fer, de silicium, de magnésium, d’oxygène et de pâte à modeler. Bon d’accord, pas de pâte à modeler. La roche la plus proche de la partie intérieure du manteau est semi-solide — comme un bonbon au caramel.

La chose la plus fascinante que tu verras en voyageant à travers cette couche, ce sont les diamants ! Les géologues pensent même que tous les diamants que nous exploitons aujourd’hui se sont formés dans le manteau ! Ensuite, il y a environ 1 milliard d’années, des éruptions volcaniques les ont fait remonter à la surface !

La partie supérieure du manteau, ainsi que la croûte, sont brisées en d’énormes morceaux et ressemblent à un gigantesque puzzle. Ces pièces, appelées plaques tectoniques, dérivent à une vitesse paresseuse de 3 à 5 cm par an. En t’enfonçant dans le manteau supérieur, tu sentiras que les températures commencent à augmenter : de 480˚C à 870˚C. Et plus tu t’enfonces, plus tu transpires. Près de la limite du noyau, il fait déjà plus de 3 870˚C ! La pression du manteau inférieur atteint 240 000 atmosphères — ce qui fait déjà 3 280 éléphants empilés sur ta tête.

À une profondeur d’environ 2 900 km, tu franchis la limite entre le manteau et le noyau externe. Cette couche atteint une température de 4 980˚C, principalement à cause de la désintégration radioactive de l’uranium et du thorium. Une telle température est suffisamment élevée pour conserver le noyau externe à l’état liquide. Et même si la pression y est de presque 2 millions d’atmosphères, elle n’est pas encore assez haute pour ramener le fer à l’état solide.

Le noyau externe a une épaisseur de 2 400 km et est essentiellement composé de fer et de nickel — sous forme liquide. Ce liquide est brassé par d’immenses courants turbulents et génère un champ magnétique. Il s’étend dans l’espace sur 1,3 million de kilomètres et protège notre planète des vents solaires. Dans le noyau externe, le champ magnétique de la Terre est 50 fois plus puissant qu’à la surface.

Tu te trouves maintenant à plus de 4 830 km sous terre. Félicitations, tu as atteint le centre de notre planète — son noyau interne ! Il s’agit d’une boule de métal solide de 2 400 km de diamètre. Soit à peu près les trois quarts du diamètre de la Lune. Le noyau interne est immensément dense et tourne plus vite que le reste de la planète. Et il y fait presque aussi chaud qu’à la surface du Soleil — 5 420˚C. Les scientifiques pensent que 99 % de tout l’or et du platine de la Terre se trouvent dans le noyau interne. Il a fallu environ 500 millions d’années pour que le noyau interne se forme, ce qui signifie qu’il est plus jeune que certaines parties de la croûte !

Il y a aussi une théorie selon laquelle il pourrait y avoir un noyau à l’intérieur du noyau interne. S’il existait, il serait presque entièrement constitué de fer. Voilà, et maintenant tu te demandes sans doute comment tu vas pouvoir remonter. Eh bien je n’en sais rien. À la prochaine !

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes