Voici comment les canons de beauté féminins et masculins ont changé au cours des 100 dernières années

C’est curieux
Il y a 5 ans

La beauté est devenue un concept social, souvent contrôlé par des critères universels. Pourtant ce sont souvent les particularités et singularités qui rendent les hommes et les femmes uniques. On connaît tous des personnes célèbres qui sont devenues, grâce à leurs caractéristiques physiques différentes, les icônes de toute une époque. Nous te proposons de faire un voyage d'un siècle en arrière pour observer la manière dont les principaux idéaux de beauté ont évolué au cours du XXe siècle, en allant des "Gibson Girls" à Kim Kardashian. Et, bien sûr, nous n'avons pas oublié les hommes, qu'il s'agisse de Clark Gable ou de Robert Pattinson.

Sympa a décidé de te montrer qui était considéré comme représentatif de la beauté idéale au cours du siècle précédent. Et à la fin de l'article nous te dévoilons les critères de beauté de 2018.

Années 1910

Femmes : Les "Gibson girls" sont devenues à la mode : des beautés avec un long cou, de grands yeux et des cheveux ondulés. Leur silhouette aussi avait ses propres critères : la femme idéale était grande, mince avec une taille très fine, de gros seins et de larges hanches.

Hommes : La moustache est devenue l'attribut principal. Elle devait être parfaitement toilettée, coupée et être fixée avec du gel. A cette époque, les plus beaux hommes étaient grands avec une carrure imposante : boxeurs, artistes de cirque et athlètes.

Années 1920

Femmes : cette époque, appelée "Flapper", était marquée par les coupes garçonnes : les femmes avaient des cheveux très courts, un physique mince et juvénile, des sourcils très fins, des lèvres dessinées faisant révérence à l'arc de Cupidon. Les grands yeux de biche sont également devenus l'un des principaux critères à prendre en compte pour cataloguer la beauté.

Hommes : un beau jeune homme de l'époque répondait aux critères du personnage principal du roman Une tragédie américaine écrit par Theodore Dreiser. Le luxe et une position élevée dans la société étaient les principaux critères alors les coiffures ont évolué pour devenir plus "élégantes" avec leur visage irréprochablement rasé. Le jazz était aussi à la mode. La force physique n'était plus le principal critère, cela a été remplacé par leur capacité à bien danser et bien s'intégrer dans la société.

Années 1930

Femmes : Grâce aux splendides divas du cinéma, les douces courbes féminines sont redevenues à la mode. Le canon de la beauté à cette époque avait un visage aux traits harmonieux, les cheveux semblables aux stars Hollywoodiennes, avec de longs cils, des pommettes hautes et des sourcils arqués.

Hommes : Les hommes aussi étaient influencés par l'ère Hollywood, et le canon de la beauté de l'époque était Clark Gable. Avec sa moustache impertinente, il avait un immense succès. Grâce à ce "roi d'Hollywood", la moustache garnie et les cheveux peignés avec soin sont devenus la nouvelle norme, avec un comportement à adopter : boire du whisky, fumer des cigares et la pipe.

Années 1940

Femmes : L'insouciance du monde du luxe et du glamour tout droit venue d'Hollywood a été brisé avec la Seconde Guerre Mondiale et son lot de brutalité et la douleur. Les femmes étaient toujours élégantes, mais la beauté raffinée de la décennie précédente a disparu pour être remplacée par l'image d'une femme forte et engagée : une femme qui assume de nouvelles responsabilités et qui est courageuse, avec une allure sportive et dynamique.

Hommes : En ces temps difficiles, la mode est passée au second plan, et les hommes ont arrêté de passer du temps sur leur coiffure. Les tenues élégantes ont été remplacées par l'uniforme militaire. Il n'est pas surprenant que Jean Marais fût l'un des symboles sexuels de l'époque puisqu'il était non seulement un bon acteur, mais aussi un écrivain talentueux, un réalisateur de films et de théâtre à succès, un sculpteur, un peintre et un décorateur.

Années 1950

Femmes : On revient aux divas hollywoodiennes et on retrouve la mode des courbes féminines : une poitrine ferme, des épaules étroites, des jambes et une taille fines avec des hanches voluptueuses. L'allure d'une "poupée" devient de plus en plus populaire : une peau de porcelaine, des lèvres brillantes et maquillées avec des couleurs vives, un regard naïf, des coiffures hautes. Le remède le plus populaire vendu dans les pharmacies n'était alors que l'eau oxygénée, essentiellement parce que "les hommes préféraient les blondes".

Hommes : Celui qui se tenait aux côtés de la "poupée", devait être fort et solide avec de grandes mains, un menton viril, quelques cicatrices sur le visage, tout en ayant des lèvres douces et sensuelles. C'est Marlon Brando, qui jouait le rôle d'un homme grossier mais incroyablement attirant, qui était le principal symbole sexuel de cette époque.

Années 1960

Femmes : La vraie révolution dans le monde de la mode des sixties est venue sous l'influence de Twiggy Lawson, mannequin, actrice et chanteuse britannique. Elle était l'emblème de son époque, mannequin célèbre malgré ses mensurations atypiques : elle ne mesurait que 1,66 mètre, et surtout, elle ne pesait que 40 kilos. Mais c'est avec elle que le penchant pour la minceur et les régimes a commencé. Le corps devait être ultra mince, les cheveux courts, les lèvres claires, et les yeux énormes.

Hommes : Les années soixante ont été marquées par les beautés classiques de l'homme français notamment grâce à Alain Delon, le séducteur par excellence avec ses yeux bleu-gris, ses épais sourcils noirs et ses lèvres sensuelles. Toute l'attention était dirigée vers ce regard particulier et son sourire ironique. La caractéristique la plus remarquée chez Delon, et la chose que beaucoup de gens ont essayé de copier ensuite, est la forme de ses sourcils, lui donnant un regard hypnotisant.

Années 1970

Femmes : La chose la plus importante à cette époque était de bien prendre soin de soi. Les fabricants de cosmétiques ont commencé à développer leurs premiers produits avec SPF (filtres solaires). Les femmes aspiraient à refléter le naturel, mais elles ne sacrifiaient pas leur sexualité pour autant : elles coiffaient leurs cheveux de façon volumineuse, se maquillaient avec des couleurs naturelles et optaient pour des jupes courtes.

Hommes : Pour avoir cette allure hippie tellement à la mode, les hommes devaient se montrer au naturel, sans se couper les cheveux et sans se raser. Moins ils appliquaient de produits chimiques sur leur corps et dans leurs cheveux, mieux c'était.

Années 1980

Femmes : Le culte du corps parfait était à son apogée : la silhouette devait être sportive, et les femmes la perfectionnaient assidûment à la salle de sport. Les permanentes et les guêtres ont atteint le sommet de la popularité.

Hommes : Les hommes ont décidé de revenir à l'élégance. Ils ont repris leurs vieilles habitudes de se couper les cheveux et de se raser. Les produits capillaires ont retrouvé leur popularité précédente. L'image du "White Collar Worker" (travailleur au col blanc) et du protagoniste du film Wall Street ("la puissance et l'avidité") a donné naissance au nouveau modèle à suivre : un aventurier ambitieux, sûr de lui, énergique, spirituel et incroyablement charmant.

Années 1990

Femmes : C'est la mode de "l'héroïne chic": des filles très maigres avec des bras et des jambes très fines, un air fatigué et distant et une peau pâle.

Hommes : Le style "grunge" est devenu à la mode dans la musique rock. Il se doit d’être débraillé et complètement négligé, voire même un peu "sale". La liberté intérieure doit s'exprimer à l'extérieur : les jeunes laissent pousser leurs cheveux, s'habillent de manière dépareillée et s'éloignent le plus possible du glamour.

Années 2000

Femmes : Après le succès du film "Lara Croft : Tomb Raider", c'est la femme à l'allure sportive qui est devenue la référence beauté. Les yeux, le nez, les pommettes, les lèvres et le corps d'Angelina Jolie deviennent les caractéristiques souhaitées par toutes les femmes.

Hommes : Les hommes en avaient assez du style trop cool. Les soins du visage et du corps sont devenus non seulement une routine pour la femme mais aussi chez l'homme. Les garçons ont commencé à passer beaucoup de temps et d'argent à prendre soin d'eux-mêmes.

Années 2010

Femmes : Kim Kardashian a beaucoup de haters (personnes qui la détestent) mais aussi beaucoup de fans autour d'elle qui idolâtrent totalement son style : ses hanches larges, sa peau mate, ses lèvres épaisses, ses pommettes hautes, ses cils surchargés et son absence total de naturel.

Hommes : Les hommes ont retrouvé leur image détendue : une touche insouciante, une peau pâle et un air légèrement endormi. On peut se baser sur ”vampire" de la saga Twilight : Robert Pattinson. Il a été élu plus bel homme en 2010.

Bonus : année 2018

Femmes : Le Baby Face (visage de bébé) est devenu la référence beauté en 2018. L'ère des traits faciaux artificiels a pris fin. C'est maintenant le naturel, les joue rebondies, le sourire malicieux, les longues jambes et la minceur qui règnent à nouveau.

Hommes : Les principaux attributs de l'image masculine qui font sensation sont la barbe, la moustache ainsi que les cheveux longs et un peu négligés.

Quelle époque te plaît le plus ? Partage ton opinion avec nous dans les commentaires ci-dessous !

Photo de couverture RKO Pictures/wikimedia, eastnews

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes