Voici pourquoi tu devrais arrêter le papier toilette et comment le remplacer

C’est curieux
Il y a 1 mois

Aujourd’hui, le papier toilette est considéré comme un élément essentiel que nous avons du mal à envisager de nous passer. Cependant, il existe plusieurs raisons pour lesquelles ce n’est pas la meilleure solution, et ce, à divers égards. Examinons ensemble les arguments pour abandonner cette habitude et explorer des alternatives.

Le papier hygiénique est originaire de Chine, marquant une évolution par rapport aux méthodes antérieures d’hygiène personnelle qui utilisaient des feuilles de végétaux, des bâtons, des pierres ou même des peaux d’animaux pour s’essuyer. À première vue, cela pourrait nous pousser à apprécier le confort du papier toilette moderne que nous utilisons aujourd’hui.

En France, l’utilisation généralisée du papier toilette ne s’est produite qu’après la Seconde Guerre mondiale, avec sa présence courante dans tous les foyers dès les années 1950, remplaçant ainsi le papier journal qui était auparavant utilisé. Bien que le papier toilette ait amélioré le confort, tout n’est pas parfait.

Le papier hygiénique ne garantit pas une hygiène optimale

Penses-y, serais-tu capable de te laver uniquement avec du papier ? La plupart des gens répondraient par la négative, privilégiant une bonne douche ou un bain relaxant. Alors, pourquoi se contenter de cette solution pour l’hygiène intime à chaque passage aux toilettes ? Cette habitude, acquise depuis l’enfance, est parfois justifiée par des arguments culturels ou des habitudes sociales, mais ces justifications ne sont pas toujours convaincantes.

En réalité, environ 70% de la population mondiale utilise l’eau plutôt que le papier pour l’hygiène aux toilettes. Dans de nombreux pays d’Asie et du Moyen-Orient, la méthode du rinçage, jugée plus hygiénique, est préférée à l’utilisation exclusive du papier. Alors, pourquoi ne pas envisager une solution qui semble offrir des avantages pour tant de personnes ?

Le papier toilette peut provoquer des irritations cutanées

Le papier toilette est souvent blanchi au chlore pour obtenir sa couleur blanche caractéristique. Cependant, ce procédé peut être irritant pour la peau et les muqueuses. Les personnes sensibles peuvent développer des inflammations cutanées ou des problèmes de peau après une utilisation prolongée de papier toilette. De plus, certaines personnes peuvent être allergiques aux composants du papier toilette, ce qui entraîne des démangeaisons et des irritations cutanées.

Le papier hygiénique n’est pas respectueux de l’environnement

Bien que le papier toilette soit peu coûteux à l’achat, son impact écologique est considérable. Actuellement, un Français utilise en moyenne une centaine de rouleaux de papier toilette par an. Chaque année, presque 10 millions d’arbres sont abattus pour sa production. En plus de contribuer à la déforestation, sa fabrication nécessite une grande quantité d’eau et l’utilisation de produits chimiques polluants.

Les fabricants ont recours au chlore pour blanchir le papier, lui donnant ainsi un aspect plus hygiénique. Certains modèles pourraient contenir également des colorants et des phtalates.

Pour remédier à ce problème, certains optent pour une approche zéro déchet en utilisant du papier toilette lavable fabriqué en tissu. Bien qu’il réduise les déchets, cette alternative n’est pas encore largement adoptée.

Par quoi remplacer le papier toilette ?

Le système de jet d’eau pulsé intégré aux toilettes japonaises représente la solution la plus hygiénique pour l’hygiène intime. C’est pourquoi il est si répandu au Japon, où l’importance de la propreté personnelle est primordiale. Le principal obstacle à l’adoption des toilettes japonaises est souvent leur coût. Heureusement, il existe de nombreuses options abordables sur le marché. Il est tout à fait possible d’installer un système de bidet sous la lunette de vos toilettes ou d’opter pour un abattant de WC japonais économique qui se monte en quelques minutes.

Contrairement à une idée reçue, l’utilisation de l’eau pour l’hygiène intime aux toilettes n’est pas nécessairement néfaste pour l’environnement. Comparé à la fabrication de rouleaux de papier toilette, l’utilisation d’un bidet consomme nettement moins d’eau. En effet, l’utilisation normale d’un bidet nécessite environ 0,6 litre d’eau, tandis que la fabrication d’un rouleau de papier toilette requiert jusqu’à 168 litres d’eau. De plus, les toilettes japonaises contribuent à réduire la pollution liée à l’utilisation de produits chimiques tels que le chlore et les colorants.

Les douchettes WC offrent une solution abordable pour l’hygiène intime après l’utilisation des toilettes. Il s’agit d’une tête de douche reliée à l’arrivée d’eau des toilettes et munie d’une gâchette. Ce système peu coûteux présente l’avantage supplémentaire d’être également utilisé pour le nettoyage de la cuvette.

Une experte explique s’il faut vraiment changer de sous-vêtements tous les jours.

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes