10+ Films et séries dans lesquels des gaffes sautaient aux yeux, mais nous ne les avons remarquées qu’il y a peu

Créer un film ou une série télévisée demande du temps et des efforts et il est tout à fait naturel de commettre de petites bévues pendant le tournage. Il arrive aussi que de faux raccords insolites se faufilent dans la trame de l’histoire, et tôt ou tard, le public finit pas s’en apercevoir.

Chez Sympa, nous portons une grande considération à l’œuvre des réalisateurs et des scénaristes. Et pourtant, si nous avions la chance de rencontrer ceux qui travaillent dans l’industrie cinématographique, nous ne manquerions pas de leur poser quelques questions épineuses.

1. Game of Thrones : l’immunité mystérieuse de Daenerys

Au milieu de la cinquième saison, Tyrion et Jorah tombent par hasard sur quelques Sauvageons de pierre. Après un court combat, on apprend que l’un des agresseurs a touché Jorah et l’a contaminé de sa maladie. On nous laisse clairement comprendre que la grisécaille se propage par contact cutané. Cependant, quelques épisodes plus tard, lorsque Jorah aide Daenerys à s’échapper de la grande arène de Meereen, il tient sa reine par la main en toute sérénité.

Par la suite, alors que la maladie de Jorah a commencé à progresser, la Mère des Dragons ne s’est même pas grattée une seule fois.

2. Forrest Gump : une confusion avec le calendrier

L’un des plus gros succès commerciaux d’Hollywood n’est pas dépourvu de petites incohérences. Ainsi, dans son discours émouvant devant la tombe de Jenny, le protagoniste affirme que sa bien-aimée est décédée un samedi matin. Pourtant, si on regarde de près la date sur la pierre tombale, on constate que ce n’est pas tout à fait vrai. En fait, le 22 mars 1982 était un lundi.

3. Seul sur Mars : une agriculture à risque et une tempête pas si violente

Beaucoup ont suivi, admiratifs, les efforts de Matt Damon sous les traits d’un astronaute échoué sur la planète rouge à cultiver des pommes de terre. Cependant, ceux qui ont eu affaire à la plantation de ce légume savent qu’il ne suffit pas de placer les plants dans un sillon et de les recouvrir de terre, mais qu’il faut les disposer à une profondeur d’environ 6 à 12 cm. Sinon, sous l’influence de la lumière, les pommes de terre qui mûrissent près de la surface peuvent contenir de la solanine, une substance nocive.

La tempête qui est à l’origine du délaissement de l’astronaute Mark Watney sur Mars suscite aussi des questions. Les scientifiques affirment que l’atmosphère sur cette planète est trop mince pour qu’un vent de 100 ou 150 km/h puisse provoquer des dommages aussi graves. Il ressemblerait plutôt à une légère brise.

4. Armageddon : des bruits dans l’espace et des astronautes foreurs

Le film catastrophe sur une équipe de foreurs qui a sauvé la Terre d’un astéroïde “de la taille du Texas” s’est attiré plein de critiques pour son intrigue invraisemblable. Vers la fin du générique, on peut même voir la décharge de responsabilité des consultants qui précise que les experts de l’industrie spatiale n’approuvent pas le contenu du film. L’astéroïde s’est révélé trop gros et la puissance de la bombe à hydrogène trop modeste.

Même les acteurs ont remarqué quelques incohérences. Ben Affleck a demandé au réalisateur s’il n’était pas plus logique d’apprendre aux astronautes à forer plutôt que d’envoyer de vrais foreurs dans l’espace. Il n’a pas eu de réponse. Nous non plus.

5. Lucy : un cerveau qui s’est mis à fonctionner à 100 %

Peut-être, si ce film avait été classé dans le genre de fantasy, il aurait évité certaines critiques. Mais il paraît que ses créateurs ont sérieusement décidé de se baser sur le mythe qui affirme qu’on n’utilise notre cerveau qu’à 10 % et que si on le faisait fonctionner pleinement, on arriverait à posséder des capacités intellectuelles extraordinaires. Ils sont même allés plus loin, et Lucy est parvenue à modifier son corps et elle a fini par se fondre dans l’Univers.

6. Le Seigneur des anneaux : Le Retour du roi : des hobbits qui ont grandi vers la fin du film

Les spectateurs attentifs ont pu discerner une petite bévue dans le travail du réalisateur et du caméraman dans le dernier volet de la saga Le Seigneur des anneaux. C’est la décoration bien visible de la porte sculptée qui la trahit. Tu peux t’en assurer toi-même : lorsque Aragorn entre dans la chambre de Frodon convalescent, sa tête se trouve au niveau des vignettes. Vient ensuite le Nain Gimli, qui est un peu plus haut que la poignée de la porte.

Cela aurait été bien sans les hobbits Merry et Pippin, qui font irruption dans la pièce dans la séquence suivante. Leurs têtes, à en juger par l’ornement sur la porte, sont presque à la même hauteur que celle d’Aragorn. Les hobbits s’avèrent ainsi être presque de la même taille qu’un homme, alors qu’on sait avec certitude qu’ils sont deux fois moins hauts.

7. Miss Peregrine et les Enfants particuliers : l’ennui dans une boucle temporelle et l’oubli des lois de la physique

Quelques enfants dotés de facultés surnaturelles échappent aux Creux, des créatures invisibles, dans une boucle temporelle, et revivent la même journée depuis 1943. Tous les jours, une jeune fille sauve un bébé écureuil, alors qu’une autre fait pousser une carotte géante. Mais pourquoi pendant tout ce temps l’Ombrune, qui les surveillait, ne leur a-t-elle pas appris à se défendre du danger qui les menaçait ? Quand, en 2016, les enfants sont amenés à faire face aux Creux, il se trouve qu’une arbalète est la seule arme dans le pensionnat et que personne ne sait la manier.

Une autre bizarrerie, pourquoi Emma qui a le corps plus léger que l’air, attache des poids uniquement à ses pieds ? Après tout, ses mains devraient également flotter de manière incontrôlable à côté du corps.

8. Avatar : les mystères de l’évolution sur Pandora

Après le visionnage du film, on se pose plein de questions sur l’évolution. Pour une raison inconnue, la plupart des animaux sont dotés de six extrémités. Rappelle-toi qu’au début du film, Jake se fait poursuivre par un prédateur féroce à six pattes, puis voit les Na’vis chevaucher des bêtes à six membres.

Curieusement, les êtres dotés d’intelligence sont comme des Terriens : deux bras, deux jambes et aucune trace de membres rudimentaires qu’ils auraient dû avoir normalement.

9. Charlie et la Chocolaterie : des relations familiales pas si simples et un palais qui a fondu

Les relations chaleureuses au sein de la famille Bucket ont de quoi faire des envieux ! Les grands-mères et les grands-pères vivent littéralement sur un immense lit, la mère et le père mènent un combat acharné contre la pauvreté et tout le monde adore Charlie, le fils et le petit-fils unique. Cela dit, tous les adultes dorment en bas, dans une pièce plus ou moins chaude, tandis que l’enfant a sa chambre à coucher sous le toit qui fuit. Et cela, alors que les températures dehors ne sont pas estivales.

En plus, on s’est toujours demandé pourquoi le palais que Willy Wonka a construit pour le prince indien a fondu si vite.

Ce bâtiment aurait dû fondre sous le soleil encore au moment de la construction car il est évident qu’il n’a pas été érigé en une nuit. Mais le palais a attendu avec diligence que tous les travaux soient terminés avant de fondre comme une grosse tablette de chocolat.

10. Alice au pays des merveilles : un peintre super rapide et une robe rebelle

La scène où Alice reçoit une proposition de mariage n’a duré que quelques petites minutes dans le film. De plus, on voit les personnages se promener dans le jardin avant d’entrer dans le pavillon. Alors, comment est-ce que le peintre a réussi à réaliser presque la moitié du tableau immortalisant ce moment ? On a l’impression que les personnages sont restés figés pendant près d’une demi-heure.

La robe d’Alice se comporte également de manière insolite. Par exemple, dans ce cas, elle n’obéit pas aux lois de la gravité et repose sur le sol.

Dans d’autres situations, la robe semble étrange aussi. Soit elle refuse de rétrécir après les fameuses expériences avec la nourriture et tombe sur l’héroïne en un tas de tissu, soit elle s’élargit en même temps qu’Alice et se transforme en une tenue mini pimpante.

11. Cendrillon : un atelier du futur

Il est probable que nous soyons trop chicaneurs et que nous devions considérer la nouvelle version de Cendrillon comme une comédie musicale intemporelle qui reflète les problèmes des femmes modernes. Pourtant, on a du mal à imaginer qu’une jeune fille ordinaire puisse posséder des mannequins de couture et une machine à coudre Singer dans le conte classique de Charles Perrault, sorti en 1697.

Au passage, où la fille pauvre trouve-t-elle de l’argent pour payer les tissus visiblement chers et des dentelles luxueuses ?

12. Venom : un laboratoire où tout le monde entre et sort à son gré

Des choses étranges ont lieu dans le centre de recherche où l’on mène des expériences avec des êtres extraterrestres. Après la disparition de Venom, le principal méchant interroge les employés pour savoir s’ils ont vu celui qui a pénétré dans le laboratoire. On a l’impression qu’il y a une pénurie de systèmes de surveillance. Est-ce vraiment possible qu’aucune des caméras n’ait capté l’image du personnage de Tom Hardy pendant qu’il courait dans les couloirs ?

C’est tout à fait pareil pour la fillette habitée par le maléfique symbiote Riot qui entre dans le laboratoire sans rencontrer d’obstacles. Même si elle a facilement désamorcé plusieurs agents de sécurité, l’alarme ne s’est pas déclenchée et personne n’a signalé la présence d’un étranger à l’interphone.

Et toi, as-tu remarqué des incohérences dans des films ? Quels moments trouves-tu peu logiques dans tes productions préférées ? Partage tes réponses dans les commentaires !

Partager cet article