Sympa
Sympa

11 Acteurs qui se souviendront encore longtemps de leurs costumes et maquillage comme du pire des cauchemars

Pour rentrer complètement dans la peau d’un personnage, les acteurs doivent parfois endurer des séances de maquillage de plusieurs heures et porter des costumes lourds et encombrants. Souvent, ces aléas affectent leur bien-être et le tournage reste dans la mémoire des interprètes comme synonyme de cauchemar. Ce ne sont clairement pas Dan Stevens sous les traits de la Bête ou Chris Evans dans la peau de Captain America qui te diront le contraire.

Chez Sympa, nous te dévoilons aujourd’hui quels acteurs ont dû faire face à des épreuves sur les plateaux de célèbres films. Et tout cela à cause des costumes ou du maquillage.

1. Dan Stevens, La Belle et la Bête (2017)

Dans le costume de la Bête, Dan Stevens était tellement sujet à la surchauffe qu’il devait porter un gilet muni de tuyaux qu’on branchait à de l’eau froide pour rafraîchir l’acteur entre deux prises. Afin d’éviter une perte de poids suite à une transpiration abondante et rester en forme, il mangeait quatre parts de rôti chaque jour. En plus, l’acteur devait marcher sur des échasses 12 heures par jour.

2. Chris Evans, Captain America: First Avenger (2011)

Comparé à d’autres costumes de super-héros, celui que portait Chris Evans pour incarner Captain America dans les films sur les Avengers était assez simple. Les problèmes sur le plateau venaient surtout du casque. Dès que l’acteur le mettait, il lui déclenchait des maux de tête.

3. Dane DeHaan, The Amazing Spider-Man : Le Destin d’un héros (2014)

L’acteur Dane DeHaan, qui a incarné le Bouffon Vert, a dû porter un costume de 22 kilos. Rien que pour l’enfiler, il fallait recourir à l’aide d’outils électriques. D’ailleurs, toute la préparation au tournage prenait trois heures et demie.

Le combat final entre le Bouffon vert et l’homme-araignée filmé dans une vraie tour de l’horloge a été une rude épreuve pour Dane DeHaan. Pendant le tournage, la température grimpait jusqu’à 46 degrés. Les membres de l’équipe ont donc reçu l’ordre de verser des seaux de glaçons sur la tête et sur le costume de l’acteur pendant les pauses.

4. Anthony Daniels, Star Wars, épisode IV : Un nouvel espoir (1977)

Le costume d’Anthony Daniels qui a donné vie au robot C-3PO se composait de pièces en fibres de verre, de plastique et d’aluminium. Cette combinaison ne permettait pas de faire des mouvements brusques ni de respirer normalement. En plus de quoi, il fallait deux heures pour l’ôter ou l’enfiler.

Les bords coupants du costume causaient constamment des égratignures et une fois, à cause d’une batterie défectueuse, l’acteur a failli se faire “cuire vivant”. L’odeur chimique de la peinture qui recouvrait le costume a longtemps hanté l’acteur après le tournage.

5. Patrick Stewart, Star Trek : La Nouvelle Génération (série, 1987–1994)

L’acteur qui a interprété le capitaine Jean-Luc Picard pendant sept ans a dû porter un costume en lycra, fabriqué délibérément d’une taille plus petite pour que la combinaison soit parfaitement lisse et sans plis. Pourtant, l’uniforme mettait trop de pression sur les épaules, le cou et le dos de l’acteur.

“J’ai détesté ce costume. Nous l’avons abandonné après la deuxième saison de la série, grâce à mon chiropracteur. Il a proposé de poursuivre le studio en justice, si la production ne retirait pas cette tenue”, a déclaré Patrick Stewart dans une interview.

6. Sean Astin, Le Seigneur des Anneaux (2001–2003)

L’acteur qui jouait le rôle de Samsagace Gamegie devait porter des faux pieds de hobbit, avec lesquels il était obligé de courir et de gravir des collines. La pose de ces prothèses durait plus d’une heure, et on demandait à Sean Astin et aux autres interprètes des hobbits de rester debout. Sinon, leurs chevilles se pliaient et les faux pieds se déformaient.
Une fois, l’acteur s’est blessé le pied avec un morceau de verre. Il a été évacué par hélicoptère pour se faire recoudre la plaie.

7. John Rhys-Davies, Le Seigneur des Anneaux (2001–2003)

L’acteur John Rhys-Davies, qui s’est mis dans la peau de Gimli dans la trilogie Le Seigneur des Anneaux, a développé une réaction allergique si sévère au maquillage que son visage gonflait. John avait des douleurs constantes. Pour cette raison, il ne pouvait tourner qu’un jour sur deux en laissant à sa peau au moins un “jour de repos” pour récupérer.

Lorsqu’on lui a demandé s’il reprendrait son rôle dans Le Hobbit, il a répondu que non, car il n’était pas sûr que son visage soit “à nouveau capable d’endurer physiquement un tel calvaire”.

8. Tom Felton, saga Harry Potter

Même si Tom Felton n’a pas porté de costume spécifique dans Harry Potter, le tournage a été éprouvant pour lui. En fait, plutôt pour sa chevelure. L’acteur a naturellement des cheveux bruns, et pour le rôle de Draco Malfoy, il a  se faire teindre les cheveux tous les 10 jours pour conserver la couleur platine emblématique de son personnage.

9. Jeff Goldblum, La Mouche (1986)

Dans ce film de science-fiction horrifique, le protagoniste, interprété par Jeff Goldblum, se transforme progressivement en mouche. L’acteur devait se tenir sur une chaise pendant cinq heures en attendant qu’on applique le maquillage sur son visage et sur son corps.

À la fin du film, Jeff Goldblum ressemblait peu à un humain. Le port constant d’une combinaison en latex, de lentilles déformantes, ainsi que les longues séances de maquillage ont été épuisants pour l’acteur.

10. Ron Perlman, Hellboy (2004)

Pour jouer ce super-héros, Ron Perlman portait une combinaison spéciale constituée de prothèses en mousse qui recouvraient son dos et sa poitrine. En plus, il fallait quatre heures pour grimer l’acteur. Et cela, tous les jours. Au total, le comédien a enduré 86 séances de maquillage au cours du tournage.

11. Johnny Depp, Edward aux mains d’argent (1990)

Le tournage a eu lieu en Californie, lors d’un été chaud, raison pour laquelle tout sur le plateau surchauffait. Johnny Depp en a souffert, lui aussi. La matière de sa tenue le faisait transpirer encore plus. Lors du tournage d’une scène dans laquelle Edward devait courir, après quelques prises, l’acteur a perdu connaissance suite à l’épuisement dû à la chaleur.

Et toi, si tu étais acteur, accepterais-tu ce genre de sacrifices pour jouer dans un film ? N’hésite pas à nous donner ton avis dans les commentaires !

Partager cet article