Sympa
Sympa

11+ Statues gigantesques que l’on trouve aux quatre coins du monde et à côté desquelles la Statue de la Liberté est une naine

En 2019, une jeune femme d’à peine 21 ans entrait dans le Livre Guinness des Records pour être la plus jeune voyageuse à avoir visité tous les pays souverains du monde. Ça donne envie, non ? C’est très difficile de concrétiser ce projet même au cours d’une vie, car il y a tellement d’endroits incroyables à découvrir sur Terre... Heureusement, il existe internet, grâce auquel on peut aller d’un site à un autre en quelques secondes, et gratuitement ! Le voyage que nous te proposons aujourd’hui est spécifiquement centré sur les plus hautes statues du monde.

Chez Sympa, nous sommes restés impressionnés en voyant la taille de certaines statues, si bien que nous avons créé une liste des plus grandes que l’on trouve sur Terre. À la fin de cet article, nous t’avons préparé un bonus avec des données intéressantes sur une construction emblématique. Commençons le voyage !

14. Le Grand Buddha de Ling Shan, Chine

Il s’agit d’un édifice de 88 mètres (si l’on ajoute sa base de neuf mètres), soit une fois et demie la taille du château de Cendrillon dans le Parc Disney et plus de 700 tonnes au total. Cette incroyable représentation du chef bouddhiste se trouve dans la province de Jiangsu, à l’extrême est de la Chine, et sa construction s’est achevée en 1996.

13. Le Kannon de Ashibetsu dans le parc Kita-No-Miyako, Japon

C’est en 1975 que cette statue a été érigée, et c’est en 1989 que le projet s’est achevé. Avec ses 88 mètres de hauteur, c’était la statue la plus haute au monde lors de son inauguration. Elle est restée en tête du classement jusqu’en 1991. L’œuvre contient plus de 20 étages. Elle est située sur l’île de Hokkaido, au Japon, et elle représente Guanyin, une figure très importante de la culture bouddhiste, en lien avec le concept de la compassion. C’est pour cela que la traduction de son nom serait : “[Celui qui] écoute les lamentations du monde”.

12. La statue de la Mère Patrie, Russie

Aussi connue sous le nom de “La Mère-Patrie appelle !”, il s’agit d’une structure érigée sur la colline Mamaïev à Volgograd. En plus d’être une personnification de la Mère Russie, on la considère aussi comme une interprétation moderne de la déesse de la victoire Nike. Oui, comme la marque sportive, c’est de là que vient le nom !

Sa construction a commencé en mai 1959, et elle s’est terminée en octobre 1967. Lors de son inauguration, c’était la plus haute au monde. Pour l’ériger, c’est le mannequin Valentina Izotova qui a posé. Native de Volgograd, elle a été choisie par un artiste qui travaillait sur le projet.

11. Le Grand Bouddha, Thaïlande

Cette œuvre située dans le monastère de Wat Muang, province d’Ang Thong, a été financée grâce aux dons. La construction a débuté en 1990, et elle s’est achevée en 2008. La structure est en ciment et l’extérieur est peint en or. Son nom formel est assez difficile à prononcer : Phra Phuttha Mahanawamintra Sakayamunee Sri Visejchaicharn, que l’on traduit par : “Le Grand Bouddha Guatama de Wiset Chai Chan, construit pour commémorer le grand Roi Bhumibol”.

10. Statue de Pierre Ier le Grand, Russie

Située à Moscou, cette œuvre de presque cent mètres de hauteur est dédiée, comme son nom l’indique, à Pierre Ier le Grand, qui a fondé l’armée du pays. Elle a été construite en 1997, et elle pèse environ 1000 tonnes, et un peu plus de la moitié de son poids est en acier inoxydable, bronze et cuivre.

Apparemment, son design aurait été originellement pensé pour commémorer les 500 ans du premier voyage de Christophe Colomb en Amérique, en 1492, mais comme aucun client acheteur ne se manifestait, la statue a été réutilisée en Russie. Malgré que son créateur renie l’histoire, une statue similaire de Colomb a été inaugurée en 2016 à Porto Rico, créée de la main du même artiste. Une simple coïncidence ?

9. La Guanyin aux Mille Mains et aux Mille Yeux, Chine

Comme les autres œuvres de cette liste, cette statue située dans le canton de Weishan, province de Hunan, représente Guanyin. Elle a été finalisée en 2009, grâce à un investissement colossal du gouvernement de Ningshan et de groupes entrepreneuriaux et religieux. Elle ne fait que quelques mètres de plus que la tour Big Ben de Londres, qui mesure un peu plus de 96 mètres.

8. La Statue de la paix de Kannonji, Japon

La Statue de la paix de Kannonji est un musée, un temple et une statue dont la construction a commencé en 1977. La structure représente Guanyin. L’édifice qui sert de base de la statue compte cinq étages et mesure environ 20 mètres de hauteur.

Comme ses propriétaires ne sont plus vivants et que personne n’en a hérité, les installations se trouvent actuellement à l’abandon. De plus, depuis mars 2020, les terres appartiennent au gouvernement japonais. Comme la partie extérieure de la statue s’est effondrée et qu’elle a globalement souffert de sérieuses détériorations, elle représente un risque pour la population, et c’est pour cela qu’il a été planifié de la démolir en 2022.

7. Sendai Daikannon, Japon

Située à Séndaï, préfecture de Miyagi, cette structure n’a été finalisée qu’en 1991. Elle représente, comme d’autres statues de cette liste, Guanyin, connue sous le nom de Kannon au Japon. Ceux qui la visitent peuvent monter grâce à un ascenseur jusqu’à la partie supérieure de la statue, et de là, ils peuvent contempler la ville.

6. Guanyin, déesse marine de la Miséricorde, Chine

Située dans la ville de Sanya sur la côte de Hainan en Chine, cette statue représente Guanyin, et si on compte son piédestal de 30 mètres, cette œuvre atteint 108 mètres au total, soit approximativement la longueur d’un terrain de football américain. Six ans et des dizaines de milliers d’ouvriers ont été nécessaires pour ériger cette œuvre qui a été finalisée le 24 avril 2005.

5. Birth of the New World (Naissance du Nouveau Monde), Porto Rico

Cette œuvre de 110 mètres, située à Arecibo, a été conçue pour commémorer le 500ème anniversaire du premier voyage en Amérique. On peut d’ailleurs y voir Christophe Colomb à son gouvernail, et derrière, des représentations de la Niña, la Pinta et la Santa Maria, les trois caravelles avec lesquelles le navigateur a entrepris son voyage. Son créateur, Tsereteli, celui qui a aussi érigé la Statue de la Mère-Patrie, a offert cette œuvre à Miami, New York, Columbus (Ohio), Baltimore et Fort Lauderdale, mais aucune de ces villes ne l’a acceptée. Pourquoi ? Elles ont toutes considéré qu’elle était trop grande.

Birth of the New World a eu un impact positif sur le tourisme de la région : de nombreuses personnes quittent l’autoroute 22 de Porto Rico pour voir le monument de plus près, ce même monument qui est à l’origine d’un projet de loi pour la construction d’un mirador et d’une zone de repos à ce même endroit.

4. Ushiku Daibutsu, Japon

Voici une statue de 120 mètres située à Ushiku, préfecture d’Ibaraki, au Japon. Elle représente Amitābha, le bouddha le plus important de la Terre pure Occidentale de la Béatitude. Pour mettre en perspective sa taille, elle équivaut à trois Statues de la Liberté en termes de hauteur, et sa structure d’acier recouverte de bronze pèse 30 fois plus qu’elle.

3. Laykyun Setkyar, Birmanie

Cette œuvre monumentale de 130 mètres a été initiée en 1996, et terminée en 2008. Elle est située dans la ville de Khatakan Taung, près de Monywa, province de Sagaing, en Birmanie. Elle représente le Siddhartha Gautama et compte 27 étages et un ascenseur. Le jardin qui l’entoure compte environ 9 000 plantes !

2. Bouddha du Temple de la Source, Chine

Cette œuvre représente Vairocana, considérée comme une réincarnation de l’aspect du bouddha historique, le Siddhartha Gautama. Elle est située dans la province de Henan et mesure 153 mètres. Sa construction a débuté en 1997, et elle s’est terminée en 2008. C’était la plus haute statue du monde jusqu’en 2018. Sa base est en forme de fleur de lotus et son extérieur est composé de 1100 plaques de cuivre. On estime que son poids total est d’environ 1000 tonnes.

Sa taille est telle qu’elle équivaut pratiquement à quatre statues du Christ Rédempteur de Rio de Janeiro, qui mesure 38,1 mètres.

1. Statue de l’Unité, Inde

La plus grande statue au monde mesure 240 mètres et elle est située dans l’État de Gujarat, en Inde. Elle représente Sardar Vallabhbhai Patel, qui a été le Vice-Premier ministre et Ministre de l’Intérieur de l’Inde indépendantiste, de 1948 à 1950. Sa construction a commencé en 2013, et elle a été inaugurée le 31 octobre 2018, le jour du 143ème anniversaire de la naissance de Patel. Elle équivaut à presque trois Statues de la Liberté, piédestal inclus.

Durant les 11 jours suivant son inauguration, plus de 128 000 touristes l’ont visitée, et depuis novembre 2019, ce sont plus de 15 000 visiteurs par jour qui s’empressent de visiter cette œuvre colossale. Pour information, ce sont environ 10 000 personnes par jour qui visitent la Statue de la Liberté à New York.

Bonus : la Statue de la Liberté, États-Unis

Elle est considérée comme l’une des œuvres les plus célèbres du monde entier grâce à ses apparitions dans les publicités, les photos, les livres et autres. Cependant, elle est loin de faire partie des plus hautes statues du monde, vu qu’on compte plus de 40 statues plus grandes qu’elle. La Liberté éclairant le monde, plus connue sous le nom de Statue de la Liberté, atteint 93 mètres, mais si on ne compte pas son piédestal, elle en mesure 47.

Un détail historique : cette œuvre était en réalité un cadeau de la part de la France au peuple des États-Unis en 1886, avec deux objectifs : commémorer le centenaire de leur déclaration d’indépendance, et célébrer l’amitié entre les deux nations.

Voir ces œuvres d’art dans différentes parties du monde donne incontestablement envie de voyager pour les découvrir. Dans quel endroit du monde te télétransporterais-tu si tu pouvais le faire ? À côté de quelle œuvre architecturale ou artistique te prendrais-tu en photo ?

Sympa/Arts/11+ Statues gigantesques que l’on trouve aux quatre coins du monde et à côté desquelles la Statue de la Liberté est une naine
Partager cet article