Sympa

12 Acteurs qui ont vu leurs scènes coupées au montage, ou leur rôle retiré de certains films

Il nous arrive à tous de changer d’avis, et les réalisateurs de films, qui sont de simples humains, tout comme nous, n’échappent pas à la règle : au début, une idée leur semble parfois géniale, puis en cours de tournage, ou même en post-production, certains plans doivent être retouchés, et certaines scènes et apparitions sont même carrément retirées. Il est intéressant de noter que voir son rôle supprimer d’un film peut parfois mener à la gloire (comme ce fut le cas avec l’actrice dont le rôle à été retiré dans le film Constantine), mais de temps à autres, il arrive aussi que la popularité d’un acteur l’empêche finalement d’obtenir un rôle, comme ce fut le cas pour Harrison Ford et Tobey Maguire.

Sympa a dressé pour toi une liste d’acteurs célèbres qui se sont retrouvés au moins une fois dans une telle situation. Et à la fin de l’article, un bonus intrigant t’attend : le cas d’une personne très connue, dont les rôles ont étonnamment souvent été retirés de films dans leur version finale.

1. Tobey Maguire pour L’Odyssée de Pi

L’acteur, devenu célèbre après le film Spiderman (et pas seulement pour son personnage, mais aussi pour le mème “He saw what you did”), avait obtenu un rôle secondaire dans le film L’Odyssée de Pi réalisé par Ang Lee. Selon l’intrigue, le héros (donc pas Tobey Maguire) raconte l’histoire émouvante de son sauvetage après le naufrage d’un écrivain célèbre (à l’origine Tobey Maguire).

Mais après avoir analysé les premières scènes qui avaient déjà été enregistrées, Ang Lee a finalement décidé que Tobey allait détourner l’attention du spectateur des autres acteurs inconnus, même s’il n’avait qu’un petit rôle secondaire. Tobey a déclaré qu’il approuvait pleinement cette décision, et le réalisateur a précisé qu’il aimerait tout de même retravailler avec l’acteur à l’avenir. Après ces quelques politesses, le tournage s’est poursuivi normalement, et le rôle de l’écrivain fut interprété avec succès par Rafe Spall.

2. Christopher Lee pour Le Seigneur des Anneaux : Le retour du Roi

Saroumane en personne, l’un des principaux protagonistes de la célèbre saga, n’a pas reçu le feu vert de Peter Jackson pour apparaître dans le troisième volet du Seigneur des Anneaux, bien qu’il ait joué la scène de sa propre mort. L’acteur Christopher Lee, qui interprétait le magicien, a déclaré plus tard dans une interview qu’il n’avait pas compris les raisons de la décision du réalisateur. Ce n’est pas tant d’avoir été retiré du film qui a le plus contrarié le comédien, mais le fait que Peter Jackson n’ait pas trouvé le temps de le prévenir à l’avance. En effet, ce dernier a appris la nouvelle par les journalistes et Internet.

Peter Jackson a ensuite précisé que cette initiative ne concernait que la version cinéma, et dans la sortie DVD, Saroumane meurt en effet comme prévu dès le début du film.

3. Mickey Rourke pour La Ligne rouge

Le réalisateur Terrence Malik a en réalité rejeté plusieurs acteurs. À Hollywood, on blague même en disant que si Malik t’offre un rôle au cinéma, ça ne garantit pas du tout que tu verras bien ton nom au générique de fin... Prenons par exemple La Ligne rouge : Terrence Malik a éliminé une scène entière avec Mickey Rourke, et n’en a laissé qu’un court passage pour la version DVD. Plus tard, lors d’une interview, Mickey Rourke a admis que cet incident l’avait stupéfié, parce que ce rôle était à ses yeux l’une de ses meilleures prestations.

Malik revendique de pouvoir faire des expériences, quitte à changer d’avis ensuite et d’être le seul à avoir tout pouvoir de décision sur ses films. D’autres acteurs ont disparu de la version finale de La Ligne rouge.

Et le réalisateur n’hésite pas à tailler dans le vif s’il l’estime nécessaire. Par exemple, le drame À la merveille est un bel exemple de disparition subite de comédiens : Rachel Weisz, Amanda Peet, Michael Sheen et Barry Pepper ont tous été zappés de la version finale.

4. Uma Thurman pour Savages

Dans ce film, Oliver Stone, le réalisateur, avait de grands projets pour Uma Thurman et son personnage. Selon le scénario, l’actrice jouait la mère de l’héroïne, et son histoire (elle avait eu huit maris) aurait dû expliquer le chemin de vie non “conventionnel” choisi par sa fille. Mais à cause des contraintes de temps liées au tournage, certaines scènes ont dû être supprimées. Oliver Stone en personne a fait l’éloge du travail d’Uma Thurman, et il fut très peiné par cet incident : il a reconnu qu’il était dommage que le film manque de temps pour inclure toutes les scènes.

5. Kevin Costner pour Les Copains d’abord

Ça doit être un coup dur, imagine : tu joues dans un film, et en regardant la version finale, tu te rends compte que tu n’apparais en fait que dans une seule scène : celle de tes propres funérailles !

Plus tard, le réalisateur Lawrence Kasdan s’est racheté aux yeux de Kevin Costner, en l’invitant à jouer dans le western Silverado. Cette fois, Lawrence Kasdan a été plus généreux, et les fans de Kevin Costner ont pu admirer leur idole à cheval.

6. Harrison Ford pour E.T.

Steven Spielberg travaillait sur le scénario de ET pendant le tournage d’Indiana Jones et les aventuriers de l’arche perdue. Pendant les pauses entre deux scènes, le réalisateur dictait l’intrigue de son nouveau film à sa scénariste Melissa Matheson, qui n’était autre que... la petite amie de l’époque d’Harrison Ford.

Lorsqu’il a fait le montage final d’E.T., Steven Spielberg s’est alors rendu compte que le rôle secondaire joué par l’acteur d’Indiana Jones (il incarnait un simple directeur de l’école où étudie le personnage principal) pouvait dérouter les spectateurs, encore très marqués par le célèbre film d’aventures.

De plus, la scène en question ne changeait rien à l’intrigue, et était plutôt vue comme un clin d’œil amusant. C’est pourquoi elle a tout simplement été éliminée.

7. Konstantín Jabenski pour World War Z

Pendant le tournage de ce film post-apocalyptique, les créateurs ont subitement changé la fin. Il y avait une version dite “russe” dans laquelle le personnage de Brad Pitt essayait de “détruire” les zombies à Moscou en combattant aux côtés du personnage joué par l’acteur russe Konstantin Jabenski. Un massacre nocturne avait été planifié avec une foule de morts-vivants au milieu d’une tempête de neige. Le réalisateur Mark Forster a plus tard déclaré que les images obtenues étaient très similaires à la scène israélienne qui, selon l’intrigue, se passait avant celle de Moscou. Il a donc été décidé d’exclure tout simplement cette partie, car après les événements se déroulant en Israël et la scène de l’accident d’avion, les spectateurs pouvaient vouloir se reposer entre deux batailles.

Konstantin Jabenski a déclaré lors d’une interview qu’il avait été déçu quand il avait appris que deux mois de travail avaient été jetés à la poubelle. Mais il a expliqué la décision des producteurs par le fait que la “version russe” était particulièrement sanglante, et que les producteurs voulaient atteindre un plus large public et éviter les restrictions d’âge interdisant le film aux moins de 12 ans.

8. Arnold Schwarzenegger pour, étrangement, Terminator 3 : Le Soulèvement des machines

Les réalisateurs du troisième volet de ce célèbre film d’action ont voulu brièvement décrire la raison pour laquelle le robot Terminator avait l’apparence de “Iron Arnie”. Selon le scénario, le sergent-major William Candy (joué par Arnold Schwarzenegger) avait participé à un reportage commercial de Cyber Research Systems (CRS), et avait été choisi comme modèle pour le projet Terminator. Mais cette scène a finalement été retirée de la version finale, car elle ralentissait le rythme de l’intrigue.

Pour rester dans le même thème, il est intéressant de mentionner que l’acteur Michael Bean, qui jouait le père de John Connor dans la première partie du film, devait apparaît dans le deuxième volet de Terminator 2 : le jugement dernier. On devait le voir dans un cauchemar de Sarah Connor, provoqué par un effet secondaire du traitement qu’on lui administrait dans la clinique psychiatrique où elle a été incarcérée.

Plus tard, le chef de projet, Van Ling, a expliqué sa décision d’éliminer cette séquence par le fait que Sarah décrit très clairement son rêve dans les minutes suivantes, ce qui rendait cette scène inutile.

9. Rick Mayall pour Harry Potter et la pierre philosophale

Le célèbre acteur et comédien britannique devait jouer le fantôme Peeves dans la première partie de la saga, dans la scène où l’on parle de l’enfant qui a survécu. Il était même prévu que Peeves apparaisse dans les volets suivants. Lors d’une interview, Rick Mayall a déclaré que lorsqu’il avait passé les auditions, il n’avait pas lu un seul livre d’Harry Potter, mais qu’il savait de quoi il s’agissait, parce que les camarades d’école de ses enfants ne parlaient que de ça.

Un mois après la fin du tournage, Rick a appris que les scènes auxquelles il avait participé avaient été coupées parce que le réalisateur n’était finalement pas satisfait de l’apparence qui avait été donnée à Peeves.

10. Liam Neeson pour Very Bad Trip 2

Le héros de La Liste de Schindler a été invité sur le plateau du deuxième volet de la célèbre saga comique, après que Mel Gibson a été viré de son rôle de tatoueur thaïlandais. Plusieurs membres de l’équipe s’étaient en effet opposés à la présence de l’acteur sur le tournage. Le réalisateur Todd Phillips a donné une interview assez embarrassante sur le sujet. Mais selon lui, le conflit, né entre gens de bonne compagnie, s’était en fait très bien terminé.

Liam Neeson est alors venu sur le plateau, très excité. Il s’était déjà confié dans la presse sur la manière dont la première partie de Very Bad Trip l’avait fait pleurer de rire. Mais après sa journée de tournage, il s’est avéré qu’il fallait refaire des prises. Mais à ce moment-là, Liam Neeson était déjà en train de tourner la suite du Choc des Titans. Le réalisateur a donc décidé d’éliminer carrément toutes les scènes avec Liam Neeson, et le rôle du tatoueur a finalement été joué par l’acteur et réalisateur Nick Cassavetes.

11. Marlon Brando pour Superman II

Cette vedette mondiale avait interprété le père de Superman dans le premier volet du film. À l’époque, il avait exigé une somme record de 3,7 millions de dollars pour le rôle, soit plus de 11,75% du budget de la production, sous condition que le tournage ne dure pas plus de deux semaines. Les producteurs voulaient vraiment attirer le public avec le nom de Marlon Brando, alors ils avaient accepté toutes ses conditions. Le réalisateur du film, Richard Donner, avait saisi l’occasion et filmé de nombreuses scènes avec Marlon Brando pour les inclure dans Superman II.

Mais lorsque Richard Donner a été remercié du tournage de Superman II, et que la réalisation du film a été confiée à un autre réalisateur (Richard Lester), les scènes avec Marlon Brando ont été retirées. Selon les producteurs, la simple mention du nom de Marlon Brando à l’affiche de la première partie du film avait déjà provoqué l’effet recherché, en attirant l’attention sur le film. Recommencer une promotion aussi coûteuse n’était donc plus justifié

Richard Donner a finalement eu sa revanche, en sortant en 2006 Superman 2: The Richard Donner Cut, version personnelle dans laquelle il rendait hommage à Marlon Brando.

12. Michelle Monaghan pour Constantine, ainsi que pour Syriana

Si tu regardes la photo de cette actrice en te disant “Quel visage familier ! Dans quels films ai-je bien pu la voir ?”, ne réfléchis pas plus : c’est la petite amie, puis la femme de Tom Cruise dans les films Mission Impossible 3 et Mission Impossible : Protocole Fantôme.

Mais avant d’avoir eu la chance d’apparaître sur le grand écran, serrée dans les bras musclés de Tom Cruise, l’actrice a dû faire face à pas mal de déconvenues : elle a plusieurs fois été zappée de films dans lesquels elle avait tourné.

Dans Constantine avec Keanu Reeves, Michelle Monaghan avait obtenu le rôle de la maîtresse démoniaque du héros, mais lors du montage, le réalisateur a supprimé ses scènes. Cependant, ce fut un mal pour un bien, car c’est lors du casting pour Constantine que l’actrice a marqué l’attention du réalisateur, qui fut plus tard chargé de la sélection de la distribution de Mission Impossible 3 et se souvint d’elle.

Dans le thriller politique Syriana, Michelle Monaghan joue le rôle de la femme du personnage principal, une reine de beauté qui entreprend une visite au Moyen-Orient, mais ses scènes n’ont pas été incluses dans la version finale du film.

Connais-tu d’autres célébrités dont les rôles ont été supprimés ? Laisse un message dans les commentaires, et si tu as aimé cet article, partage-le avec les personnes de ton entourage !