Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

13 Acteurs qui enchaînent des rôles dans le même registre pour la plus grande joie du public

1-1-
366

Certains acteurs se métamorphosent jusqu’à devenir méconnaissables pour chacun de leurs rôles : ils perdent ou prennent du poids, deviennent plus vieux avec l’aide de maquilleurs, changent d’allure et de voix et s’approprient complètement le caractère de leur nouveau personnage. D’autres comédiens, en revanche, sont si performants dans le même genre de rôle qu’il finit par leur coller à la peau. Ainsi, Zach Galifianakis enchaîne les excentriques rigolos film après film, alors que Jason Statham, lui, prête systématiquement ses traits à des durs sévères, peu loquaces.

Sympa a décidé de se pencher sur le cas d’acteurs célèbres qui sont souvent amenés à incarner des personnages qui se ressemblent.

Michelle Rodriguez — la dure à cuire

Michelle n’apparaît à l’écran que sous les traits d’une superwoman en débardeur, musclée, agile au volant et parfaitement capable de défoncer ses adversaires aussi bien que Bruce Willis. Tantôt elle est pilote de course et mécanicienne, tantôt agent des services de sécurité ou encore officier d’une unité spéciale et, à chaque fois, elle a l’air plus cool que tous les gars du film réunis.

  • Films : série de films Fast and Furious, Avatar, S.W.A.T. unité d’élite.

Benedict Cumberbatch — le génie asocial

Quel que soit le rôle qu’il joue, celui du brillant mathématicien Alan Turing ou du détective Sherlock Holmes, tous ses personnages ont de nombreux points en commun. Les réalisateurs se sont visiblement rendu compte que l’acteur britannique se glisse avec un naturel confondant dans les personnages de surdoués un peu bizarres, avec des difficultés d’interaction sociale, alors ils font logiquement appel à lui pour ce type de rôles.

  • Films : The Current War : Les Pionniers de l’électricité, série Sherlock, Imitation Game.

Brigitte Bardot — la coquette fantasque

Même le réalisateur Roger Vadim a souligné que Brigitte ne jouait pas, mais restait toujours elle-même. Féminines et coquettes, toutes ses héroïnes sont en même temps innocentes et spontanées. Il n’est pas surprenant qu’avec cette image, Brigitte ait surtout connu le succès dans les comédies même si sa filmographie comporte aussi des drames sérieux.

  • Films : Et Dieu... créa la femme, Une Parisienne, Le Mépris.

Danny Trejo — le méchant invétéré

Avec son physique qui marque les mémoires, l’acteur est un choix parfait pour les rôles de bandits et de vilains, et de fait, Danny joue ce type de personnages dans la plupart de ses films. De plus, la jeunesse de l’acteur a été vraiment difficile, il a eu des démêlés avec la justice, et cette expérience l’a certainement aidé à plonger dans ces rôles avec naturel. On le retrouve donc toujours à l’écran soit dans la peau d’un combattant de cartel, soit à la tête d’un gang criminel.

  • Films : série Sons of Anarchy, Predators, Dead in Tombstone.

Jennifer Aniston — Rachel éternelle

Jennifer est devenue célèbre grâce au rôle de l’excentrique et charmante Rachel Green dans la sitcom Friends. Cette série était tellement populaire que de nombreux spectateurs ont assimilé l’actrice à son personnage. Il n’est pas surprenant que cette image emblématique ait été exploitée à maintes reprises dans d’autres films, des comédies romantiques avant tout. En effet, il est facile de retrouver Rachel dans toutes les bombes aux cheveux blonds méchés que l’actrice a incarnées.

  • Films : Le Chasseur de primes, Polly et moi, Bruce tout-puissant.

Zach Galifianakis — le mec un peu bizarre

On peut dire que le rôle d’Alan dans Very Bad Trip a marqué le début de la carrière de Zach en tant que star de la comédie et a imposé le registre dans lequel l’acteur continue encore aujourd’hui d’évoluer en incarnant des gars excentriques mais charmants. Zach avoue qu’il aimerait jouer une personne un peu plus futée, mais doute qu’on le caste ainsi un jour : “Peut-être que cela n’arrivera jamais. Vous savez, personne ne me propose d’interpréter Jason Bourne. On me propose des excentriques variés et je les joue avec plaisir.”

  • Films : Very Bad Trip, Une drôle d’histoire, Les Espions d’à côté.

Audrey Hepburn — la lady élégante

Audrey Hepburn est une excellente actrice, mais il faut admettre que toutes les héroïnes qu’elle a jouées se ressemblent un peu. Il s’agit presque toujours d’une jeune femme un peu délurée, légèrement frivole et, bien évidemment, habillée d’une manière impeccable. L’actrice a à son actif des personnages de fêtarde, de princesse, ou encore de demoiselle spontanée qui rêve de trouver un riche compagnon.

  • Films : Diamants sur canapé, Sabrina, Vacances romaines.

Adam Sandler — l’homme à l’âme d’enfant

Adam Sandler est cantonné aux rôles d’adultes qui ne veulent pas vraiment l’être : son héros est soit un bon vivant abandonné par son propre fils, soit un mec ordinaire qui devient riche du jour au lendemain. Adam compte beaucoup moins de rôles sérieux, mais il faut avouer que ses personnages, tout en étant un peu infantiles et immatures, sont toujours charmants et drôles.

  • Films : Crazy Dad, Histoires enchantées, Les Aventures de Mister Deeds.

Helena Bonham Carter — la femme un brin cinglée

Les drôles de mimiques de cette actrice talentueuse et le fait qu’elle n’hésite pas à sacrifier sa beauté devant les caméras pour être au plus près de ses personnages font qu’Helena Bonham Carter est abonnée aux rôles de femme bizarre, déséquilibrée, mais charismatique. Beaucoup de ses personnages agissent en outre à coté d’un homme méchant et l’aident magistralement à mettre en œuvre des plans perfides.

  • Films : Fight Club, la saga Harry Potter, De grandes espérances.

Jason Statham — le mec super viril

C’est bien simple, Jason Statham joue toujours un dur à cuire. Il en est évidemment bien conscient, et il fait même des blagues à ce sujet : “On ne vient pas dans un restaurant de sushis pour commander un sandwich au fromage. Si je joue un psy déprimé qui se fait larguer par sa femme, les gens n’iront pas le voir.” Il est probable que Jason aimerait échanger sa place avec Zach Galifianakis au moins une fois incarner un excentrique mignon au lieu d’un costaud bourru.

  • Films : Hyper Tension, Expendables, série de films Le Transporteur.

Michèle Mercier — prisonnière du rôle d’Angélique

Pour la plupart des gens, le nom de Michelle Mercier est étroitement lié à l’image de l’impétueuse Angélique. L’actrice a joué d’autres rôles, mais aucun d’entre eux n’a pas pu surpasser celui qui lui a valu sa renommée mondiale. Les fans et les réalisateurs voyaient en elle Angélique, et dans tous ses rôles suivants, Michelle Mercier ressemblait à une pâle copie de son personnage iconique. Evidemment, ce rôle culte a laissé une empreinte non seulement sur la carrière, mais aussi sur la vie personnelle de l’actrice.

  • Films : Soleil noir, Angélique Marquise des Anges, Les Amours de Lady Hamilton.

Robert Downey Jr. — le bel esprit

Les personnages de Robert Downey Jr. sont toujours intelligents, ont une langue acérée et le sens de le répartie. Même son Sherlock Holmes diffère nettement du personnage campé par d’autres acteurs du cinéma : sous ses traits, on retrouve non seulement un détective habile, mais aussi un vrai bourreau des cœurs et un génie.

  • Films : Iron Man, Le Juge, Sherlock Holmes : Jeu d’ombres.

Lindsay Lohan — la rebelle dégourdie

Lindsay a choisi de se mettre dans la peau d’une éternelle adolescente et a principalement tourné dans des comédies pour jeunes. Chacune de ses héroïnes est une fille hardie qui, en règle générale, fait face à des problèmes au sein de son foyer, mais finit par se réconcilier avec ses proches et réaliser à quel point la famille est importante. Même si l’actrice a grandi depuis longtemps, de nombreux spectateurs ont encore du mal à la dissocier de ses rôles d’adolescente.

  • Films : Freaky Friday : Dans la peau de ma mère, La Coccinelle revient, Mère-fille, mode d’emploi.

Et toi, as-tu des noms à ajouter à notre liste ? Connais-tu des acteurs qui sont abonnés aux mêmes rôles ? N’hésite pas à parler d’eux dans les commentaires !

1-1-
366
Partager cet article