Sympa
Sympa

14 Couvertures scandaleuses qui ont changé à jamais le monde des magazines !

Les couvertures des magazines les plus connues ne sont pas seulement destinées à développer le commerce, elles doivent attirer l’attention du lecteur et influencer son choix, tout en reflétant l’époque dans laquelle nous sommes. Certaines d’entre elles deviennent de véritables objets de culte et même des œuvres d’arts, en touchant les sentiments du spectateur. Et cela n’est pas surprenant, elles sont élaborées par les meilleurs photographes et créateurs du moment.

Chez Sympa, nous t’avons concocté une sélection des couvertures les plus provocantes, scandaleuses et mémorables de tous les temps, qui ont attiré l’attention du public et causé beaucoup de controverses.

14. Cosmopolitan, octobre 2018

Sur la couverture d’octobre du Cosmopolitan britannique apparaît la mannequin grande taille Tess Holliday. Certains lecteurs étaient indignés, pensant que le mouvement du body positive doit avoir des limites et qu’il n’est pas correct de promouvoir l’obésité (la jeune femme pèse 155 kg).

13. Paper, hiver 2014

L’édition hivernale du magazine Paper possédait deux couvertures, une réalisée par le célèbre photographe français Jean-Paul Goude avec Kim Kardashian qui prenait la pose. Sur l’autre couverture, le photographe proposait une nouvelle version de sa photo datant de 1976, “Champagne Incident”. Mais, sur la version originale, la mannequin à la peau mate posait nue, alors Kim a revêtu une robe de soirée.

Sur la photo de la deuxième couverture, Kim a abandonné la robe et a dévoilé la partie du corps qui soutenait la coupe. Les images n’ont laissé personne indifférent.

12. Vanity Fair, juillet 1997

Diana, réalisée par le photographe Mario Testino pour le magazine Vanity Fair, ces photos ont connu leur heure de gloire. Ces photos ont permis de découvrir une Diana complètement différente. Ce n’est pas une princesse avec un diadème, mais une vraie femme, très belle avec ses expressions naturelles. Il s’agit du dernier shooting photo de Lady Di. Deux mois après le lancement de ce numéro, la voiture où se trouvait la princesse de Galles a percuté un autre véhicule, à l’intérieur d’un tunnel à Paris.

11. Newsweek, juillet 2011

En 2011, la Princesse Diana aurait fêté ses 50 ans. Et le magazine Newsweek a souhaité célébrer cette date à sa façon, en mettant sur la couverture une photo de Diana, décédée en août 1997, accompagnée de sa belle-fille, Kate Middleton, grâce à un logiciel de retouche photo.

10. National Geographic, juin 1985

Cette photo est considérée comme la plus connue depuis la création de National Geographic, même si le magazine n’a pas voulu la publier, la considérant comme trop “dure”. Steve McCurry est à l’origine de ce cliché, il s’agit d’une jeune afghane de 12 ans dans un camp de réfugiés afghans à la frontière entre l’Afghanistan et le Pakistan. La photo de la fille au regard perçant est devenue le symbole du conflit afghan et des problèmes des réfugiés dans le monde.

9. Life, avril 1965

Life a publié en une du magazine l’une des photos les plus choquantes de la Guerre du Vietnam, qui a eu un impact significatif dans la conscience politique des États-Unis. Sur l’image, nous pouvons voir un soldat américain dans un hélicoptère qui tente de tirer sur les ennemis. À ses côtés, il y a ses camarades, l’un est décédé et l’autre blessé. La photo a été prise par Larry Burrows, un reporter militaire anglais.

8. Life, avril 1965

Sur la couverture du magazine, nous pouvons voir un fœtus âgé de 18 semaines qui a été photographié par le suédois Lennart Nilsson. Lennart est un pionnier de la photographie médicale, grâce à lui, les personnes ont pu découvrir de leurs propres yeux, pour la première fois, l’évolution d’un embryon de la conception à la naissance. Voici une photo de son livre A Child is Born, vendu à 8 millions d’exemplaires en seulement 4 jours.

7. Life, 1969

L’édition spéciale du magazine Life, “To the Moon and Back” était dédiée aux astronautes américains qui se sont rendus sur la Lune. Sur la couverture, nous pouvons apercevoir Buzz Aldrin, l’un des astronautes, photographié par Neil Armstrong.

6. Esquire, avril 1968

Le boxeur américain Mohamed Ali, transpercé par des flèches, a posé pour la couverture avec comme titre “La passion de Mohamed Ali”, après avoir refusé de se rendre au Vietnam, ce qui a valu la perte de son titre de champion du monde et sa licence de boxe. Il n’a pas prêté serment pour des raisons religieuses. Dans l’interview, le boxeur a confirmé l’arrêt de sa carrière sportive.

L’idée du directeur artistique était de faire un parallèle avec les martyrs chrétiens. Le musulman Mohammed Ali a posé comme un saint chrétien, Saint Sébastien, transpercé d’une flèche mais toujours en vie. Cette image n’a été que prophétique : 3 ans après, il remontait sur le ring.

5. Esquire, mai 1969

Sur la couverture du magazine, l’artiste Andy Warhol se noie dans une conserve de soupe de tomate de la marque Campbell’s. La boîte de conserve est une source d’inspiration pour l’artiste, qui l’a représentée dans nombreuses de ses œuvres. Grâce à cela, cet aliment est devenu un objet d’art connu dans le monde entier et le symbole de la société de consommation. La couverture symbolise également le déclin de l’ère du pop art : une ramification des arts visuels, dont le représentant était Andy Warhol.

4. Playboy, octobre 1971

En 1971, Darine Stern, la mannequin américaine, posait pour la première fois pour la couverture du célèbre magazine masculin Playboy. Darine a pris la pose sur une chaise en forme de tête de lapin, le logo du magazine.

3. Vogue britannique, juin 2016

La duchesse de Cambridge a été sollicitée pendant plusieurs années pour participer à un shooting photo pour Vogue. Elle a accepté l’invitation pour le centenaire du magazine. La séance photo ressemblait à une opération secrète : personne dans le département d’édition n’était au courant des négociations, une autre couverture était en préparation pour qu’il n’y ait pas de fuites. Les personnes dans la confidence avaient tellement peur que l’information soit divulguée, qu’il n’y avait pas d’assistants ce jour-là.

Les photos de style classique anglais (Kate a refusé catégoriquement de donner l’image d’une princesse glamour), ont malheureusement été critiquées par le public. Les photos de la duchesse, réalisées par le célèbre photographe Josh Olins, n’étaient pas si douces et naturelles.

2. Vanity Fair, été 2016

En 2007, Annie Leibovitz a réalisé des portraits officiels de la reine Élisabeth II pour Vanity Fair, devenant la première photographe à tirer le portrait de la reine britannique. En 2016, Sa Majesté a posé pour Annie Leibovitz avec sa famille, son mari le prince Philip, sa fille la princesse Anne, ses petits-enfants et arrière-petits-enfants. Cependant, ils n’étaient pas présents sur la couverture avec la reine, il n’y avait que ses chiens, des Welsh Corgi. Et il s’agit de la reine Élisabeth II qui a insisté sur ce point.

1. The New Yorker, septembre 2001

Couverture noire pour The New Yorker, contrairement aux autres couvertures de notre sélection, celle-ci a fait l’unanimité et elle est considérée comme l’une des meilleures de l’histoire. Sur la couverture apparaissent deux rectangles noirs symbolisant les tours jumelles du World Trade Center à New York, détruites le 11 septembre 2001 à cause d’une attaque terroriste. Elles représentent la tragédie du 11 septembre. L’antenne de la tour noire casse la lettre W sur le titre du journal.

Selon toi, quelle est la couverture la plus scandaleuse ? Dis-nous dans les commentaires.

Sympa/Arts/14 Couvertures scandaleuses qui ont changé à jamais le monde des magazines !
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire