Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

14 Secrets et anecdotes de tournage sur des films de Noël

-12-
842

En cette période de fêtes, il est temps de se pencher sur la liste des films qui reflètent le mieux l’esprit de la saison. Derrière nos films de Noël préférés se cachent de nombreux secrets et anecdotes qui changeront peut-être ton point de vue lorsque tu commenceras ton marathon de visionnage.

En cette occasion, Sympa souhaite te montrer les coulisses de 14 films de Noël. Ne manque pas le bonus final pour te plonger véritablement dans l’esprit de la fête.

1. Elfe (2003)

  • La plupart des plans du pôle Nord, où le personnage principal nommé Buddy (Will Ferrell) est avec les autres elfes, n’ont pas été réalisés avec des effets numériques, mais grâce à la perspective.

  • Le dernier jour de tournage à New York, il ne restait plus que le réalisateur, Jon Favreau, un cameraman et Will Ferrell ; ils ont donc demandé à des passants de jouer comme figurants pour quelques scènes où Buddy devait marcher parmi la foule.

  • La carte avec le dessin de Buddy a été réalisée par Jon Favreau lui-même.

  • La scène de la poursuite du faux Père Noël a été réalisée en une seule prise, car il était très difficile de reconstruire l’environnement ; par ailleurs, le combat en tant que tel a été enregistré devant un écran vert et les enfants ont été ajoutés numériquement.

2. Maman j’ai raté l’avion (1990)

  • La scène du cri de Marv (Daniel Stern) à la vue de la tarentule a été tournée sur le plateau plutôt que dans un studio d’enregistrement. Les dresseurs d’animaux ont dit à Stern que les tarentules étaient sourdes afin qu’il puisse jouer la scène sans problème.

  • Les plans que Kevin élabore pour planifier ses pièges ont été dessinés par l’acteur Macaulay Culkin lui-même. De plus, la célèbre phrase qu’il dit aux cambrioleurs quand ils commencent à tomber dans ses pièges — “Vous abandonnez ou vous en voulez plus ?” - a été improvisée par l’acteur.

  • La dernière scène à avoir été filmée a été celle dans laquelle Kevin marche dans le sous-sol inondé, et elle a été tournée dans une piscine de lycée.

  • Au départ, le film devait avoir plus de scènes à Paris, mais après avoir sondé le public, il s’est avéré que les péripéties de Kevin l’intéressaient davantage que celles de sa famille.

3. Les cinq Légendes (2012)

  • Dans la version originale en anglais, quand Jack Frost appelle le lapin de Pâques un “kangourou”, c’est une référence à l’acteur qui double le lapin, Hugh Jackman, qui est australien.

  • Le film est dédié à la fille de l’auteur du livre sur lequel il a été basé, William Joyce. La série de livres s’appelle The Guardians of Childhood et sont en partie des histoires que William Joyce a racontées à sa fille. Cependant, ce n’est pas la seule référence à sa fille dans un film, cela a été fait aussi dans La Bataille du Royaume secret (2013) avec le personnage principal.

  • Au début, Leonardo DiCaprio devait prêter sa voix à Jack Frost, mais malheureusement il s’est retiré au stade de la pré-production.

  • L’entrée du royaume secret est située sous un lit, comme symbole du premier lit dans lequel le personnage s’est caché.

4. L’étrange Noël de Monsieur Jack (1993)

  • C’est le premier film en stop-motion de Disney. Il a été réalisé par un groupe de 100 personnes, qui ont mis trois ans à le terminer avec cette technique, puisque pour réaliser une seconde de film, ils devaient faire environ 12 mouvements en stop-motion.

  • Dans la fin de la version longue, on peut voir le Père Noël rendre visite à Jack, qui a déjà cinq enfants, dans la ville d’Halloween.

  • Le plan le plus difficile a été celui de Jack ouvrant la porte de la ville de Noël. On peut voir la forêt environnante en détail juste au moment où Jack pose sa main sur la poignée de la porte.

  • Le stop-motion est une technique compliquée, car une mauvaise manipulation des lumières et une marionnette endommagée peuvent gâcher un plan. Pour éviter cela, deux éléments ont été développés dans ce film : l’"alarme lumineuse", pour avertir de toute défaillance des lumières, et un système efficace pour remplacer les marionnettes abîmées.

5. Super Noël (1994)

  • Bien que l’on puisse penser que ce film a été tourné en hiver à Chicago, comme l’histoire le laisse à penser, il a en fait été réalisé à Toronto, au Canada, pendant l’été.

  • Comme il faisait très chaud, Tim Allen transpirait avec les prothèses de ventre du Père Noël, ainsi que toute sa tenue. Et la situation empirait lorsqu’il fallait éteindre les climatiseurs pendant le tournage. L’acteur a donc fait des pauses pour équilibrer sa température, surtout quand il portait ses prothèses, son costume, ses cheveux et sa barbe blanche.

  • Les elfes du Père Noël apparaissent comme figurants dans d’autres rôles tout au long du film, comme par exemple le garçon en écharpe rouge qui met sa veste quand Scott (Tim Allen) et Charlie l’emmènent à son poste chez Denny’s.

  • Dans une scène, l’elfe Bernard présente Scott à Quentin, un expert en technologie elfique, qui lui explique les nouvelles mises à jour du traîneau. Quentin est une référence évidente à l’agent “Q” des films de James Bond, tout aussi doué pour la technologie.

6. La Course au jouet (1996)

Ce film raconte l’histoire d’Howard (Arnold Schwarzenegger), un père qui promet à son fils de lui offrir un Turbo Man, le jouet le plus cher de la saison. Cependant, le jouet est en rupture de stock, ce qui va conduire Howard, contre toute attente, à une quête pour le trouver.

  • Le film a été tourné dans le Minnesota en 1996, et a été la plus grande production jamais réalisée dans cet état.

  • L’émission de télévision Turbo Man que Jamie regarde au début du film est en fait une parodie des Power Rangers.

  • Dans une scène, Howard est dans son bureau et reçoit des appels tandis qu’il signe un contrat, et au lieu de signer du nom du personnage, l’acteur a signé de son propre nom : “Arnold Schwarzenegger”.

  • La parade de Wintertainment a été enregistrée aux studios Universal de Los Angeles.

7. Love Actually (2003)

  • Le lac dans lequel nagent Aurelia (Lúcia Moniz) et Jamie (Colin Firth) n’était en réalité pas très profond, ils ont donc dû s’allonger pour donner une impression de profondeur.

  • Les retrouvailles et les adieux à l’aéroport que l’on voit au début et à la fin du film sont réels. Le réalisateur, Richard Curtis, a emmené une équipe de tournage à l’aéroport d’Heathrow pendant une semaine pour enregistrer ces images.

  • Un ami de Lúcia Moniz, qui est directeur de casting, l’a inscrite aux auditions pour le film à moitié pour plaisanter. Lúcia a donc auditionné et a décroché le rôle d’Aurelia.

  • L’actrice Olivia Olson, qui incarne Joanna Anderson, a réellement chanté le tube de Noël de Mariah Carey “All I Want For Christmas Is You” au concert de l’école. Comme l’actrice avait un registre vocal incroyable, la seule modification qui a été faite a été de l’éditer un peu pour que sa voix ressemble plus à celle d’un enfant qu’à celle d’un adulte.

8. Le Polar Express (2004)

  • Le prénom du protagoniste n’est jamais mentionné dans le film, mais il s’appelle Chris, comme l’auteur du livre, Chris Van Allsburg.

  • Si l’on regarde les billets de train en or, on voit qu’ils portent tous le numéro 1225. Cela fait référence à la fois à la date de Noël en anglais (d’abord le mois puis le jour) et au modèle de locomotive utilisé pour le film : Pere Marquette No. 1225. Les bruits du Polar Express ont été enregistrés depuis ce train, qui circule toujours à Owosso, Michigan, pendant la période de Noël.

  • À partir du moment où le protagoniste entre dans le train, l’horloge marque 23h55 ; pendant tout le déroulement de l’histoire, l’heure ne change pas, sauf vers la fin du film.

  • Ce film a été répertorié comme le premier à utiliser totalement la capture numérique, selon le Livre Guinness des records 2006. La technologie utilisée dans cette animation 3D était la capture numérique des mouvements et des expressions des acteurs, qui étaient recouverts d’un revêtement numérique. Même les rôles des enfants ont été joués par des acteurs adultes avec d’énormes accessoires pour créer une impression de petitesse.

9. Le Grinch (2000)

  • Le décor de Chouville est situé derrière les parcs Universal en Californie, plus précisément derrière le Bates Motel, et peut être vu depuis la promenade de Backlot. Pendant les pauses, Jim Carrey s’amusait à effrayer les visiteurs du parc.

  • Dans la célèbre scène où le Grinch lit son agenda, la phrase “18h30, dîner avec moi-même, ça je ne vais pas annuler” a été improvisée.

  • Il fallait environ deux heures pour appliquer les prothèses de Jim Carrey et une heure pour les enlever. Les lentilles de contacts jaunes étaient la partie la plus inconfortable de la tenue pour l’acteur, si bien que dans certaines scènes, ses yeux ont simplement été peints en jaune en post-production.

  • Pour les cascades plus complexes, on a fait appel à des membres du Cirque du Soleil, surtout pour la célébration du début.

10. Le drôle de Noël de Scrooge

Ce film raconte l’histoire de Scrooge, un homme excessivement gourmand et peu avenant qui déteste Noël jusqu’à ce qu’une nuit, il reçoive la visite de trois esprits de Noël passés, présents et futurs, venus lui donner une seconde chance.

  • Jim Carrey a joué Scrooge dans Le Drôle de Noël de Scrooge (2009), qui était son premier projet avec Disney. Le studio lui avait déjà proposé le rôle de Buzz l’éclair, mais il l’avait refusé, si bien qu’il avait été attribué à Tim Allen.

  • De plus, si tu regardes bien le modèle qui a été utilisé pour l’apparence de Scrooge, tu verras que ce n’était qu’une marionnette du même personnage qui apparaît dans l’une des voitures du Polar Express.

  • En 1983, Disney en a fait une version courte, mais avec Mickey et ses amis, où Rico McPato est Scrooge. C’est d’ailleurs le dernier film à afficher le texte “Fin” jusqu’à Aladin (1992).

  • Il était prévu d’y mettre plus de chansons, mais finalement ils ont décidé de n’en laisser qu’une : “Oh, quelle journée de Noël”. Toutefois, les paroles des chansons rejetées ont été utilisées pour les inclure dans les dialogues.

11. The Holiday (2006)

  • L’intérieur de la maison d’Amanda (Cameron Diaz) a été créé sur un plateau, et tout cela a coûté environ un million de dollars sans les murs extérieurs, la plomberie et l’électricité.

  • Le site Internet qu’Amanda utilise pour trouver un échange de maison s’appelle homeexchange.com et il existe dans le monde réel.

  • Il y a une erreur dans le dialogue entre Iris et Arthur quand elle le ramène chez lui pour la première fois. Arthur mentionne que l’acteur Cary Grant était originaire du Surrey, en Angleterre, ce qui n’est pas vrai, puisqu’il était de Bristol.

  • La réalisatrice Nancy Meyers est connue pour prendre son temps pour faire les prises de vue, si bien que ses tournages ont tendance à être longs. À la fin de la scène de la fête de Noël au journal où travaille Iris (Kate Winslet), l’actrice a fait rire toute la production en s’agenouillant et en faisant un mime de remerciement au ciel.

12. Un Noël de folie (2004)

Ce film raconte l’histoire d’un couple qui décide de ne pas fêter Noël car leur fille est absente, mais celle-ci revient plus tôt que prévu et ils doivent le fêter à la dernière minute.

  • De nombreuses scènes qui apparaissent dans les bandes-annonces du film sont des scènes coupées, par exemple lorsque Nora Krank (Jamie Lee Curtis) prend une photo de son mari et de sa fille à l’extérieur de la maison.

  • C’est le deuxième film de Noël où Tim Allen tombe du toit, le premier était le Super Noël (1994).

  • C’est aussi le premier film de Noël où Tim Allen joue en dehors du monde du Père Noël.

  • On estime que toute la production aura ingéré environ 5 kg de neige artificielle.

13. Appelez-moi le Père Noël (2001)

Ce film raconte l’histoire de Lucy (Whoopi Goldgerg), une productrice de publi-reportages qui engage le vrai Père Noël. Mais lui, est à la recherche d’un successeur et Lucy devient donc la candidate idéale.

  • Dans une scène, Nick mentionne que son nom aux Pays-Bas est “Kris Kringle”, alors qu’en réalité le terme pour désigner le Père Noël en néerlandais est “de kertsman”.

  • Ralph dit à un moment donné qu’il regrette de ne pas avoir vu Titanic (2000), or il se trouve que Victor Garber, qui incarne Taylor, faisait partie du casting de ce film.

  • La personne qui prévient qu’il neige à l’extérieur de l’église vers la fin du film est Alex Martin, la fille de Whoopi Goldberg.

  • Le nom de la société de production du publi-reportage de Lucy est “One Ho Productions”, ce qui fait référence au rire caractéristique du Père Noël.

14. Vacances sur ordonnance (2006)

  • Par pure coïncidence, ce film met en scène deux acteurs qui ont eu les mêmes débuts dans le monde de la musique, plus précisément dans le rap : Queen Latifah et LL Cool J.

  • L’hôtel où se déroule l’histoire est le Grandhotel Pupp, situé en République Tchèque. Il a également été utilisé pour le film Casino Royale, de la saga de James Bond.

  • Tous les plats du film ont été réalisés par les chefs de The Food Network, qui ont également enseigné à Queen Latifah les techniques de base de la cuisine professionnelle.

  • Les recettes vues dans le film sont disponibles sur le site de The Food Network, notamment la salade de homard en nid de poireaux et pommes de terre.

Bonus : Harry Potter à l’école des sorciers (2001)

Bien que ce ne soit pas un film de Noël à proprement parler, on se devait de le mentionner car une partie de l’histoire se déroule pendant la période de Noël et qu’il n’est jamais trop tard pour faire un marathon Harry Potter :

  • Le film ne précise pas qui donne à Harry la cape d’invisibilité, mais le livre mentionne que c’était celle de son père et qu’il l’a donnée à Dumbledore pour qu’il la garde.

  • C’est peut-être un petit détail qui est passé inaperçu, mais lors du premier Noël de Harry à Poudlard, on peut voir les jumeaux Fred et George Weasley lancer des boules de neige enchantées sur le turban du professeur Quirrell sans savoir qu’ils frappaient en fait Voldemort.

  • Pendant la scène du jeu d’échecs magique, Rupert Grint, qui incarne Ron Weasley, a été vraiment blessé. Si tu regardes bien, tu peux voir une pierre le frapper sur la joue lorsqu’il tombe à terre, attaqué par la reine.

  • Contrairement au film, dans le livre, Ron ne reçoit pas son chandail avec la lettre jaune “R”, alors ses frères le chambrent en échangeant leurs chandails qui ont les lettres “F” et “G”, en disant qu’ils savent que leur mère les confond souvent.

Quel est ton film de Noël préféré ? Quels autres secrets de tournage connais-tu sur ces films ? Réponds-nous dans les commentaires.

-12-
842
Partager cet article