Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

15 Œuvres d’art qui ont suscité la controverse et fait parler d’elles

1-3-
796

L’histoire de l’art n’aurait pu s’écrire sans l’intervention d’artistes novateurs et/ou transgressifs qui ont osé remettre en question les courants esthétiques, leur époque et même leur propre style. Chaque défi pictural et conceptuel a apporté de nouvelles approches pour créer des œuvres emblématiques et casser les codes.

Sympa souhaite aujourd’hui partager avec toi une liste de 17 œuvres qui ont suscité la polémique et marqué de façon importante l’histoire de l’art.

1. La Joconde de Léonard de Vinci

Aussi connu sous le nom de Mona Lisa, ce tableau réalisé à la peinture à l’huile entre 1503 et 1519 par l’un des plus grands maîtres de la Renaissance, Léonard de Vinci, a suscité plus de controverses au fil du temps qu’à son époque. Le visage est celui de Lisa Gherardini, épouse de Francesco del Giocondo, deux personnes appartenant à la noblesse du XVIe siècle. Cependant, ce qui semble n’être qu’un portrait conventionnel de l’époque a été analysé pendant de nombreuses années car on a pensé qu’il recelait des messages cachés. De plus, il s’agit d’une peinture innovante pour la Renaissance, puisque De Vinci l’a peinte avec une technique très novatrice appelée sfumato, qui consistait à estomper fortement les contours entre le fond et la figure.

L’œuvre est en exposition permanente au Musée du Louvre à Paris et attire l’attention de millions de visiteurs qui viennent voir La Joconde notamment pour tenter d’élucider son mystérieux sourire.

2. Corbeille de fruits de Caravage

Peinte en 1596, à l’époque baroque, cette œuvre est totalement révolutionnaire. Mais qu’y a t-il de transgressif dans la représentation d’une corbeille de fruits ? L’importance historique et la controverse de ce tableau sont en partie dues au fait que le Caravage est le premier à avoir peint une nature morte en Italie. Dans le reste de l’Europe, cela se faisait déjà, mais il a été le pionnier dans son pays.

Auparavant, à d’autres époques artistiques, les fruits étaient représentés dans les scènes picturales uniquement en tant qu’ornements ; changer la perspective et mettre les fruits au centre de l’attention a été un grand pas en avant dans la composition artistique.

Le tableau se trouve actuellement à la Pinacothèque Ambrosienne de Milan, en Italie.

3. La Ronde de nuit de Rembrandt

Le tableau La Ronde de nuit a été réalisé en 1642 par l’artiste néerlandais Rembrandt. Le style est baroque et il s’agissait d’une commande de l’Amsterdam Harquebusier Corporation pour décorer la grande salle du quartier général de la milice. En apparence, le tableau ne montre rien d’autre qu’une scène militaire ; cependant, l’œuvre a soulevé de nombreuses questions au fil du temps.

Selon le cinéaste Peter Greenaway dans son film La Ronde de nuit, le tableau représenterait un crime, une conspiration découverte par Rembrandt lui-même, qui a exposé le coupable de façon subtile, conceptuelle et symbolique.

Le tableau peut aujourd’hui être admiré au Rijksmuseum d’Amsterdam.

4. Madame X de John Singer Sargent

Le Portrait de Madame X est une œuvre du peintre John Singer Sargent qui a fait l’objet d’une controverse en 1884. Le modèle était la femme du banquier français Pierre Gautreau, dont Sargent avait promis de garder l’identité secrète. Cependant, lorsque le tableau a été exposé au Salon de Paris, tout le monde l’a reconnue, et sa robe moulante avec un décolleté plongeant a provoqué un véritable scandale.

Le problème est devenu tel que le peintre a dû fuir Londres. L’œuvre peut aujourd’hui être admirée au Metropolitan Museum of Art de New York.

5. La Nuit étoilée de Vincent van Gogh

Vincent van Gogh a sans aucun doute été l’un des artistes les plus controversés de l’histoire de l’art, non seulement en raison de sa personnalité chaotique, mais aussi à cause de son triste destin. De son vivant, le peintre n’a vendu qu’une seule œuvre ; maintenant qu’il est mort, il est l’un des artistes les plus convoités de l’histoire.

La Nuit étoilée est l’un des tableaux les plus célèbres de Van Gogh, la norme incontestée du post-impressionnisme. L’artiste l’a peint en 1889 alors qu’il était dans un sanatorium. À son époque, personne ne comprenait le style de l’œuvre. Cependant, ce qui s’est distingué au fil du temps est l’innovation du ciel étoilé de Van Gogh, qui ressemble aux photographies astronomiques de la galaxie, un fait que l’artiste n’a pas pu apprécier en son temps.

Aujourd’hui, le tableau peut être admiré au Museum of Modern Art de New York.

6. Le Baiser de Gustav Klimt

Bien que l’œuvre soit aujourd’hui reproduite sur des T-shirts, des carnets, des coussins et de nombreux autres objets en tous genres, le Baiser de Gustav Klimt a été une révélation en 1908. Le tableau se compose d’un homme et une femme, enlacés et recouverts de mosaïques et de motifs colorés et dorés. Le style Art nouveau a fait sensation à l’époque. Cependant, la controverse tournait autour de la question de savoir s’il s’agissait d’un autoportrait du peintre, qui n’en avait jamais fait, si la femme pouvait être la créatrice de mode Emilie Flöge, qui était sa muse et amante, et si le tableau était de ce fait une déclaration d’amour publique.

7. Fontaine de Marcel Duchamp

La Fontaine de Marcel Duchamp est considérée comme l’une des œuvres les plus controversées du XXe siècle, car elle marque un tournant dans l’histoire de l’art, inaugurant l’ère post-moderne. L’œuvre a été présentée en 1917 à la Société des Artistes Indépendants, qui l’a rejetée car elle n’était pas considérée comme une œuvre d’art.

L’œuvre est en effet un urinoir signé avec un pseudonyme, et rien d’autre. Le concept de Duchamp était clair : qu’est-ce qui définit une œuvre d’art ? En quoi une institution décrète-t-elle qu’une œuvre est de l’art ou n’en est pas ? Avec cette sculpture, Duchamp a inauguré le ready made.

Ces questions compliquées ont constitué les piliers du lancement d’une nouvelle ère de l’art et, étonnamment, elle est toujours d’actualité.

8. La Persistance de la mémoire de Salvador Dalí

Salvador Dalí était évidemment l’un des artistes les plus controversés du monde de l’art, et il s’agit là de l’un de ses tableaux les plus célèbres et les plus reproduits. La Persistance de la mémoire a en soi une atmosphère onirique dans laquelle elle représente le temps “dilué” ou “mou”. Il y a eu de nombreuses interprétations, mais avec ses horloges fondues, l’auteur n’a fait référence qu’à un morceau de camembert qui fond au soleil et à la théorie de la relativité d’Einstein.

La controverse du tableau est générée par sa conception surréaliste, car le mouvement pictural adopté par Dalí manquait de crédibilité, pour certains critiques, en raison de son inspiration puisée dans les rêves.

9. Guernica de Pablo Picasso

En 1937, l’artiste Pablo Picasso a peint une œuvre qui allait profondément émouvoir le monde. Il s’agit d’une huile sur toile, de grandes dimensions, qui représente une scène tragique après un bombardement. La scène est inspirée de l’attaque allemande sur la ville de Guernica, qui a dévasté la population. À travers le courant du cubisme, Picasso a fait allusion à la barbarie qui a provoqué des divergences d’opinions entre les franquistes et l’opposition.

Le tableau est actuellement exposé au Musée National Centre d’Art Reina Sofia à Madrid, en Espagne.

10. Autoportrait au collier d’épines et colibri de Frida Kahlo

Cet autoportrait réalisé par Frida Kahlo en 1940, intitulé Autoportrait au collier d’épines et colibri, est sans doute l’une des œuvres les plus émouvantes, mais aussi les plus controversées, de l’artiste mexicaine. Le tableau est un portrait de la peintre avec deux animaux — un singe et un félin noir — et un collier d’épines duquel pend un colibri autour de son cou.

Lorsque Frida a réalisé cet autoportrait, elle avait conclu son divorce avec le peintre Diego Rivera, qui lui avait été infidèle à plusieurs reprises. Le tableau est rempli de symbolisme : le singe noir fait allusion au singe-araignée qui lui a été donné par son ex-mari et qui est présent dans la scène comme s’il le représentait ; la panthère noire est un symbole de malchance ; le colibri est l’oiseau par lequel Huitzilopochtli, le dieu de la guerre, était représenté dans la civilisation aztèque.

Frida a utilisé ses ressources visuelles, conceptuelles et symboliques pour créer cette œuvre comme une dénonciation de l’amour “épineux” qui lui avait fait du tort pendant si longtemps lorsqu’elle était l’épouse de Diego Rivera. Le tableau est aujourd’hui au Centre Harry Ransom, à Austin, au Texas.

11. Autumn Rhythm (Number 30) de Jackson Pollock

Jackson Pollock a été l’artiste à l’origine de l’action painting, une technique dans laquelle la peinture est jetée sur la surface de la toile pour obtenir du mouvement, de la vitesse et de l’authenticité. Pollock a contribué à l’expressionnisme abstrait avec ses œuvres. Autumn Rhythm (Number 30) a été réalisé en 1950 avec une variante de l’action painting appelée dropping, qui consiste à faire goutter de l’acrylique sur la toile.

Le style radical de Pollock n’a pas été très apprécié au début, les gens n’arrivant pas à comprendre une telle rupture formelle et picturale : comment était-il possible qu’un tas de peinture jeté sur la toile et des taches sans signification apparente soient considérés comme de l’art ? Pourtant, les œuvres de Pollock sont aujourd’hui évaluées à plusieurs millions de dollars. Le tableau se trouve actuellement au Metropolitan Museum of Art de New York.

12. 32 boîtes de soupe Campbell de Andy Warhol

Cette œuvre, produite par Andy Warhol en 1962, est une icône du pop art. Cependant, l’exposition de Campbell’s Soup Cans par Warhol a suscité l’indignation, car le style artistique en vogue à l’époque était l’expressionnisme abstrait, dont la philosophie et la technique conceptuelle avaient des valeurs esthétiques, presque mystiques, bien éloignées du mercantilisme évident du pop art. Cependant, en peu de temps, le nom de Warhol est devenu l’un des plus populaires dans le domaine de l’art et son œuvre l’une des plus précieuses.

13. Les graffitis de Banksy

Le nom de Banksy est déjà controversé en soi, car il s’agit d’un artiste qui travaille sur des peintures murales urbaines sous un pseudonyme et dans l’anonymat le plus complet. Ses œuvres sont essentiellement des graffitis portant une critique sociale, philosophique, politique, etc., souvent déguisés sous des dessins plein d’ironie, de satire ou d’illusions d’optique. Son identité cachée est ce qui a contribué à son aura mystérieuse. En général, les lieux où ses œuvres apparaissent sont publics, très fréquentés, et parfois difficiles d’accès.

Le dernier événement en date qui a alimenté la controverse autour de l’artiste est une vente aux enchères d’une réplique sur papier de son œuvre La Petite fille au ballon : après avoir été vendue pour 1,3 millions de dollars, elle s’est détachée de son cadre, qui cachait une déchiqueteuse, et a été réduite en lambeaux.

14. My bed de Tracy Emin

My bed est une œuvre artistique d’intervention spatiale réalisée par l’artiste Tracey Emin, en 1998, et exposée en 1999. En gros, il s’agit d’un lit ordinaire défait, avec des objets quotidiens et personnels éparpillés dans la chambre. Tracey a été inspirée par sa propre dépression lorsqu’elle a passé quatre jours au lit sans manger.

La controverse a été déclenchée par l’introduction d’un espace intime dans un musée. Il s’agit d’une pièce totalement représentative de la post-modernité, où le discours de l’artiste est plus important que la technique. La provocation n’a pas été appréciée en Angleterre, mais l’œuvre a tout de même réussi à se vendre pour 2,8 millions d’euros.

15. Comedian de Maurizio Cattelan

Si Duchamp s’était déjà demandé ce qui pouvait ou non être considéré comme de l’art en 1917, au milieu du XXIe siècle, la question reste ouverte. En 2019, l’artiste Maurizio Cattelan a exposé l’œuvre Comedian, qui est une simple banane scotchée au mur.

Bien sûr, l’œuvre a provoqué autant d’agitation que de fureur, car elle a été considérée comme douteuse, surtout lorsqu’elle a été évaluée à 120 000 dollars. Plus surprenant encore, quelques collectionneurs ont acquis deux éditions de la pièce.

Certains critiques n’ont pas aimé cette œuvre, et d’autres artistes l’ont encore plus mal acceptée ; par exemple, un artiste a mangé l’œuvre et l’a rebaptisée Artiste affamé.

Alors, que penses-tu de ces œuvres controversées de l’histoire de l’art ?
Et toi, crois-tu que la polémique soit pertinente ? Sert-elle ou dessert-elle les artistes ?
As-tu eu la chance de voir personnellement l’une de ces œuvres d’art ?
N’hésite pas à nous donner ton avis et à nous faire part de ton expérience
dans les commentaires !

Photo de couverture banksy / Instagram
1-3-
796