18 Faits sur la vie de Michèle Mercier, actrice aux multiples rôles, uniquement connue pour celui d’Angélique Marquise des Anges

L’actrice Michèle Mercier est surtout connue pour son inoubliable rôle d’Angélique Marquise des Anges dans la série de films tournés d’après les romans d’Anne et Serge Golon. Pourtant, pour l’actrice, ce rôle flamboyant a été fatal : la sortie du film l’a propulsée au rang des vedettes, mais bien qu’elle ait joué aussi dans des dizaines d’autres films, tout le monde ne voyait plus en elle que l’indomptable et sublime fille du baron de Sancé de Monteloup.

Sympa a décidé de remémorer les faits les plus marquants de la biographie de celle qui a prêté ses traits à la ravissante Marquise des Anges.

Michèle Mercier a dû changer de prénom pour sa carrière d’actrice

  • Michèle Mercier est un nom de scène. Le nom de naissance de l’actrice est Jocelyne Yvonne Renée Mercier. Mais les producteurs l’ayant trouvé trop long et trop démodé, Jocelyne s’est transformée en Michèle.
  • Selon certaines sources, elle aurait pris ce prénom en l’honneur de Michèle Morgan, la vedette du film Retour de manivelle dans lequel la jeune actrice avait fait ses débuts au cinéma. Mais il se trouve que c’est aussi le prénom de la petite sœur de Jocelyne Mercier, décédée d’une typhoïde à l’âge de cinq ans.
  • Les parents de la jeune fille, propriétaires d’une entreprise pharmaceutique, voulaient que leur fille reprenne l’affaire familiale. Mais celle-ci avait décidé toute seule de devenir danseuse étoile et à l’âge de 13 ans, elle a commencé à prendre assidûment des cours dans différentes écoles de danse. Par la force des choses, sa carrière de danseuse n’ayant pas abouti, la jeune fille a jeté son dévolu sur le métier d’actrice.

C’est Brigitte Bardot qui aurait dû incarner Angélique

  • Dans les années 1960, Michèle Mercier a passé les auditions pour le rôle principal de l’adaptation cinématographique de la série de romans historiques sur Angélique de Sancé de Monteloup. C’est Brigitte Bardot qui était initialement pressentie pour incarner l’héroïne du film, mais elle a refusé le rôle. Catherine Deneuve aurait également pu jouer la Marquise des Anges, mais les producteurs l’ont trouvée trop pâle. La troisième prétendante au rôle était Jane Fonda, mais elle parlait français avec un fort accent américain. Alors que Marina Vlady était sur le point de signer le contrat avec la société de production, les responsables ont, au dernier moment, attribué le rôle à Michèle Mercier.

  • Le rôle d’Angélique a été la bénédiction et en même temps la pire malédiction dans la vie de l’actrice. Le succès de la saga l’a propulsée au rang des vedettes mondiales du niveau de Brigitte Bardot, mais d’autre part, la Marquise des Anges a éclipsé tous les autres rôles de Michèle Mercier. Or, avant la sortie en salles d’Angélique, l’actrice avait tourné dans une vingtaine de films.

Le rôle de la Marquise des Anges est devenu la chance et le malheur de la carrière de l’actrice

  • Vers la fin des années 1960, les noms de Michèle Mercier et d’Angélique sont devenus indissociables. " D’une part, grâce à elle, je suis devenue extrêmement populaire, d’autre part, les réalisateurs ne voyaient plus en moi qu’Angélique. Angélique est mon destin, ma consécration et en quelque sorte ma malédiction ", a confié l’actrice.
  • Bien que la saga ait eu un succès triomphal dans le monde entier, l’interprète du rôle devenu culte n’a pas fait fortune : les contrats que l’actrice avait signés ne lui ont permis de toucher que des cachets ridiculement bas.
  • En tout, cinq longs-métrages sur Angélique sont sortis sur le grand écran entre 1964 et 1968.

Les hommes ne voyaient en elle qu’Angélique

  • Michèle Mercier a publié ses mémoires, et elle y exprime son agacement pour ce personnage glamour qu’elle avait incarné sur grand écran. Elle a avoué que tous les hommes qui lui faisaient la cour essayaient de séduire Angélique et non pas elle.

  • Bien que Michèle Mercier ait joué plus d’une cinquantaine de rôles de femmes différentes, la grande majorité des spectateurs ne la connaît que pour celui d’Angélique. Si tu as envie de découvrir Michèle Mercier dans la peau d’un autre personnage, regarde Les Amours de Lady Hamilton. Dans ce film, elle se présente sous les traits d’une ravissante brune.
  • Bien plus tard, Michèle Mercier a révélé au public qu’elle avait réussi à accepter le personnage d’Angélique après l’avoir profondément détesté pendant des années : “J’ai essayé de l’oublier pendant des années, mais maintenant, elle est comme une petite sœur qui est perpétuellement à mes côtés et j’ai appris à vivre avec elle ”.
  • En 1999, ayant subi de grosses pertes financières, l’actrice a été obligée de mettre en vente ses affaires personnelles et les robes d’Angélique qu’elle avait rachetées autrefois à la société de production.

La vie privée de l’actrice a été une succession d’échecs

  • Dans sa vraie vie de femme, la belle et douce Michèle tombait constamment sur des escrocs qui la trompaient et la trahissaient. Elle en a beaucoup souffert. " Les hommes que j’ai croisés sur mon chemin ont ruiné ma vie. Qu’est-ce je voulais d’eux ? Un amour vrai et réciproque. Que voulaient-ils, ce n’est pas difficile à deviner... ", a confessé ouvertement Michèle Mercier.

  • Selon ses propres dires, elle n’a jamais été heureuse en couple malgré ses quatre relations de longue durée. Elle a été officiellement mariée deux fois, mais les deux mariages se sont terminés par un divorce.

  • Le dernier amoureux de l’actrice était un prince italien qu’elle allait épouser, mais qui a changé d’avis au dernier moment. L’actrice n’a pas d’enfants.

  • Après une longue pause à la fin des années 1990, l’actrice est revenue à l’écran et a tourné jusqu’en 2013, principalement dans des sériés télévisées.
  • Le 1er janvier 2021, Michèle Mercier a fêté ses 82 ans.
  • La star a admis que le personnage d’Angélique et tout ce qui l’entoure fera toujours partie intégrante de sa vie, peu importe le temps qui passe. " Peut-être, elle me ressemble trop, ou peut-être que j’ai mis trop de passion dans mon jeu d’actrice. Je ne sais pas... Et même si j’ai joué dans beaucoup d’autres films, partout où je vais, les gens ne parlent pas de ma carrière, mais seulement d’Angélique ", raconte Michèle Mercier.

Et toi, as-tu déjà regardé les films sur Angélique ? As-tu aimé cette adaptation cinématographique des romans d’Anne et Serge Golon ? Quels autres films avec Michèle Mercier as-tu vus ? N’hésite pas à nous en parler dans les commentaires.

Partager cet article