Sympa

Les versions originales de nos contes de fées préférés donnent vraiment la chair de poule !

Peu de gens savent que les contes de fées les plus célèbres sont tirés d’histoires plus anciennes. Par exemple, quand on parle de La Belle au bois dormant, beaucoup se souviennent du dessin animé de Disney, créé à partir de l’histoire de Charles Perrault. Ce dernier a en fait lui-même retravaillé l’histoire d’un poète italien du XVIIe siècle, Giambattista Basile, qui avait lui aussi emprunté cette histoire au folklore.

Sympa souhaite aujourd’hui te raconter à quoi ressemblaient les premières versions de nos contes de fées préférés. Quand tu liras notre article, il faut que tu tiennes compte du fait que les idées sur la moralité et l’éducation étaient différentes à l’époque de leur écriture. La cruauté des œuvres envoyait un message très spécifique aux enfants : tu ne peux pas faire ça, sinon tu vas mourir !

La Belle au bois dormant — Giambattista Basile

Titre original : Soleil, Lune et Thalie

À cause de la malédiction lancée par une méchante sorcière, la jeune et jolie Thalie s’endort après s’être piquée au fuseau. Elle est emmenée dans une maison abandonnée dans les bois. Un jour, lors d’une partie de chasse, un roi trouve la petite maison et tombe amoureux de la jeune femme. Quelque temps plus tard, la belle toujours endormie, donne naissance à des jumeaux : le Soleil et la Lune, qui se couchent sur sa poitrine.

Plus tard, l’un des enfants perd le sein de sa mère et porte le doigt de cette dernière à sa bouche, doigt sur lequel se trouve toujours une écharde du fuseau empoisonné. Il suce l’écharde et Thalie se réveille de son long sommeil.

C’est ce moment-là que le roi choisit pour leur rendre à nouveau visite : il découvre la beauté réveillée et ses enfants, et réalise qu’il veut être avec eux. Mais le roi est marié. Sa femme se rend compte que son mari a une maîtresse et ordonne que les enfants soient cuisinés et la princesse brûlée. Heureusement, le cuisinier sauve les jumeaux et le roi sauve sa bien-aimée. C’est la reine elle-même qui tombe dans le feu à la place de Thalie, que le roi finit par épouser.

Le Petit Poucet — Charles Perrault

La faim et la pauvreté règnent. Le bûcheron et sa femme n’ont rien pour nourrir leurs sept fils. Ils décident donc de les abandonner dans la forêt. L’un des enfants, surnommé Tom Pouce en raison de sa petite taille, entend le plan machiavélique de ses parents et ramasse des cailloux blancs. Les parents emmènent leurs enfants dans les bois, mais l’astucieux petit Tom Pouce jette les cailloux sur le trajet, cailloux grâce auxquels les frères pourront trouver le chemin du retour le lendemain. Les parents sont heureux que les enfants aient survécu puisque par le plus grand des hasards, ce jour-là, ils parviennent enfin à payer leurs dettes et à acheter de la nourriture. Mais le bonheur ne dure pas longtemps...

La faim revient, les parents appliquent à nouveau leur plan, en enfermant cette fois Tom Pouce pour l’empêcher de ramasser des cailloux. Les enfants perdus errent dans la forêt et tombent sur la maison de l’ogre et de sa famille. Comme ils ont peur des loups dans le bois, ils restent dans cette maisonnette. Tom Pouce comprend que l’ogre a l’intention de les dévorer pendant la nuit. Il remplace donc les chapeaux de ses frères par les couronnes des sept filles de l’ogre.

La nuit venue, l’ogre tue donc ses filles par erreur. Les garçons fuient, mais le monstre furieux commence à les poursuivre avec ses bottes de sept lieues aux pieds. Lors d’une pause, l’ogre les enlève et s’endort. Tom Pouce vole alors ses bottes, renvoie ses frères chez lui et se rend tout seul chez la femme de l’ogre afin de lui réclamer une rançon pour sauver son mari, qui serait séquestré. La femme donne tout son argent à l’enfant qui rentre chez lui les poches pleines. Les parents se réjouissent une fois de plus que tout se soit bien terminé.

Les Trois Petits Cochons — conte folklorique anglais

James Halliwell-Phillipps

Les trois petits cochons grandissent et décident de commencer à vivre seuls. Au moment des adieux, leur mère leur donne un conseil : “Quoi que vous fassiez, faites tout de la meilleure manière possible. C’est la seule façon de survivre dans ce monde.”

Ensuite, tout se passe comme dans le dessin animé de Disney, à la seule différence que le loup mange les deux petits cochons, après avoir soufflé sur la maison en paille et la maison en bois des premiers frères. Mais quand il tente d’entrer dans la troisième maison par la cheminée, il tombe dans la marmite remplie d’eau bouillante.

Après cela, le frère travailleur rend visite à sa mère, lui raconte ce qui s’est passé et elle lui répète : “Quoi que tu fasses, fais tout de la meilleure manière possible. C’est la seule façon de survivre dans ce monde.”

Cendrillon — Giambattista Basile

Titre original : Zezolla

Zezolla ne pouvant plus tolérer les cruelles humiliations infligées par sa belle-mère, décide de la tuer avec l’aide de sa nourrice, en lui brisant la nuque avec le couvercle d’un coffre. La nourrice, amoureuse du père de Zezolla depuis longtemps, devient rapidement sa nouvelle belle-mère. Cette dernière a cependant six filles qui ne laissent pas une minute de répit à la pauvre Zezolla, qui n’a jamais la paix.

Un jour, le roi voit la belle jeune fille et tombe amoureux d’elle. Le reste de l’histoire reprend le dessin animé de Disney, mais à la place d’une pantoufle de verre (ou de vair, selon les versions), elle ne porte que de simples chaussures de paysanne.

La Petite Sirène — Friedrich de la Motte-Fouqué

Titre original : Ondine

Une sirène prénommée Ondine tombe amoureuse d’un chevalier, obtient une apparence humaine et épouse son grand amour. Mais leurs familles sont fermement opposées à une telle union et se confrontent aux jeunes tourtereaux. À ce moment inopportun, la jeune beauté Bertalda arrive au château et le jeune homme tombe amoureux d’elle.

L’oncle d’Ondine apprend la nouvelle. Pour sauver la vie de son bien-aimé, Ondine se jette alors dans la rivière. Le jeune homme épouse Bertalda, mais le fantôme de la sirène revient et tue le mari infidèle.

Sur la tombe du chevalier, on voit apparaître un ruisseau, symbole que son amour est plus fort que la mort.

Les Aventures de Pinocchio — Carlo Collodi

La fin a été changée en happy end, 2 semaines après sa publication

Alors que Pinocchio, le pantin de bois, quitte sa maison pour la première fois, il est arrêté par un policier. Il écoute l’enfant et arrête le menuisier après avoir décrété que Geppetto maltraitait son fils. De retour à la maison, Pinocchio se voit forcé d’écouter les discours sur la désobéissance du Criquet (Jiminy Cricket dans le dessin animé de Disney), qui vit avec Geppetto depuis de nombreuses années. Le petit garçon en a assez des sermons et tue le Criquet avec un marteau. Arrive ensuite l’histoire que l’on connaît tous, mais à l’origine, à la fin, le Renard et son compagnon le Chat se déguisent en voleurs et pendent Pinocchio à une branche d’arbre.

Blanche-Neige, Giambattista Basile

Blanche-Neige meurt à l’âge de 7 ans et l’on place alors son corps dans sept cercueils de verre. C’est l’oncle de la défunte qui détient les clés des cercueils. La mère de la petite fille meurt de chagrin et de douleur. L’enfant continue de grandir et devient un jour une véritable beauté.

La nouvelle femme de l’oncle découvre les cercueils de verre, les ouvre, sort le peigne empoisonné des cheveux de Blanche-Neige qui se réveille de son mortel sommeil. Pensant que la belle jeune fille est l’amante secrète de son mari, la marâtre l’humilie constamment, la bat et finit par la transformer en son esclave. La jeune fille n’en pouvant plus de sa situation, décide de se suicider, mais raconte tous ses sentiments et ses problèmes à sa poupée avant de commettre l’irréparable. L’oncle entend son monologue, et décide d’expulser sa femme, sauve Blanche-Neige et fait en sorte qu’elle épouse un homme bon.

Alors, trouves-tu que des contes ont beaucoup changé ? Selon toi, vont-ils continuer à évoluer au fil des siècles ou resteront-ils tels quels ? N’hésite pas à nous donner ton avis dans les commentaires ci-dessous !

Photo de couverture Sleeping Beauty / Walt Disney