Sympa
Sympa

Voici le problème des Oscars et pourquoi ils apportent une augmentation des recettes pour les acteurs, mais pas l’amour du public

La 94e cérémonie des Oscars aura lieu le 27 mars. Dix œuvres seront en compétition pour le titre de meilleur film. Cependant, bien que l’Oscar soit toujours considéré comme l’une des récompenses cinématographiques les plus prestigieuses et les plus populaires, chaque année, les plaintes à son sujet sont de plus en plus nombreuses et le nombre de spectateurs de la cérémonie ne cesse de diminuer.

Chez Sympa, nous avons aujourd’hui décidé de t’expliquer pourquoi les Oscars sont de plus en plus remis en question ces derniers temps, tant par les critiques professionnels que par un grand nombre de téléspectateurs. Et à la fin, tu trouveras un bonus sur les nouvelles règles de la cérémonie qui seront introduites à partir de 2025.

Système de vote non transparent et peu clair

Le fait est que les membres du jury sont des membres de l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences de Californie, dont les noms restent inconnus. Aujourd’hui, le nombre d’universitaires habilités à voter s’élève à plus de 9000, dont un tiers a également déjà été nommé à un moment donné.

Les principales plaintes, qui se sont multipliées ces dernières années, concernaient l’absence de toute forme de diversité parmi les membres du jury, ce qui, il faut bien le dire, est tout à fait juste. Par conséquent, l’Oscar était le reflet des goûts moyens d’un groupe restreint de personnes, très stables dans leurs préférences en raison de leur statut social, de leur sexe et de leur âge. Il n’était pas non plus facile de devenir membre. La sélection se fait sur une base annuelle et pour être éligible, tu dois avoir le soutien de deux membres actuels. Et en même temps, il faut être un membre exceptionnel de l’industrie cinématographique moderne.

En conséquence, l’académie a tout d’un club très fermé. Le système de vote non transparent peut donner l’impression qu’elle travaille exclusivement pour “ses propres membres”, et que derrière les décisions se cache une élite — anonyme — de l’industrie cinématographique.

La cerise sur le gâteau est le fait que, chaque année, des publications américaines publient des articles affirmant que certains membres de l’académie n’ont même pas vu tous les films nommés aux Oscars.

Les Oscars sont devenus prévisibles

Tu as peut-être déjà entendu l’expression “appât des Oscars”. Ce n’est pas pour rien et c’est devenu un cliché. La formule parfaite d’un film qui a toutes les chances de remporter le prestigieux prix aurait été élaborée au fil du temps. Pour gagner, il faut une pointe d’arrogance, un message convaincant, une histoire déchirante et une transformation impressionnante.

Bien sûr, les cinéastes ne sont pas cyniques au point de faire leurs films précisément “pour les Oscars”, mais il est quand même beaucoup plus facile d’obtenir le soutien des producteurs pour potentiellement gagner le prix. Un excellent exemple : le film The Dallas Buyers Club qui répond à tous les critères et dont la victoire a été évidente presque immédiatement après la diffusion de la bande-annonce.

Bien entendu, cela ne signifie évidemment pas que les lauréats ne sont pas talentueux ou qu’ils ne méritent pas d’être récompensés, mais simplement que les résultats sont parfois assez prévisibles, ce qui enlève de l’intérêt à la cérémonie

Les acteurs de grand talent passent parfois des années sans recevoir de prix

Soyons honnêtes : presque toutes les stars d’Hollywood rêvent de remporter la récompense tant convoitée. Cependant, il existe des acteurs et des actrices particulièrement “chanceux”, qui, année après année, sont nommés aux Oscars, mais qui finissent toujours par voir la statuette tant désirée attribuée à quelqu’un d’autre. La situation de Leonardo DiCaprio, qui est resté sans prix pendant 22 ans, est même devenue à un moment donné un mème. L’acteur a eu des dizaines de performances puissantes à son actif, et ce sont certains de ses collègues qui ont remporté des Oscars après être apparus à l’écran pendant quelques minutes seulement.

Des professionnels aussi brillants qu’Amy Adams, Edward Norton, Will Smith, Monica Bellucci, Tom Cruise, Glenn Close (qui, soit dit en passant, a été nommée pas moins de huit fois) et Johnny Depp n’ont toujours pas reçu de statuette.

Cette situation étrange n’a pas d’explication évidente. Oui, certains acteurs sont devenus les otages d’une image, d’autres refusent tout simplement de “travailler pour une récompense”, c’est-à-dire de participer à des films pertinents, et d’autres encore n’ont tout simplement pas de chance. Mais le fait est que cette injustice ne peut certainement pas laisser les fans indifférents.

Il y a trop de films ratés parmi les candidats

Depuis la fin des années 90, la catégorie du meilleur film est passée de cinq films nommés à environ huit voire 10. Cependant, il n’est pas facile de réaliser 10 films de qualité méritant un Oscar en un an. Bien sûr, il y a encore de véritables chefs-d’œuvre parmi les nommés, mais dans l’ensemble, on a le sentiment que le pourcentage de films passables est désormais assez élevé. Il y a de gros doutes que les spectateurs de masse reviennent sur les films qui ont gagné les années précédentes. Oui, Nomad Land, La Forme de l’eau et Parasite sont des films de qualité, mais ils n’ont pas réussi à conquérir le cœur de millions de personnes comme l’ont fait Titanic, Forrest Gump et American Beauty.

En fait, les dernières données montrent que le public d’aujourd’hui ne connaît même pas la moitié des films nommés aux Oscars, alors que nombre d’entre eux étaient en salle ou pouvaient être vus sur des plateformes de streaming.

Afin de susciter l’intérêt du public pour les prix annuels, une innovation a été introduite cette année sous la forme d’un vote en ligne des spectateurs. L’académie du cinéma l’a lancé en collaboration avec Twitter afin que les internautes puissent choisir ce qu’ils considèrent comme le meilleur film de l’année. Finalement, les favoris ont été des films qui n’avaient pas du tout été choisis par les experts : la comédie musicale Cendrillon, Minamata, Zack Snyder’s Justice League et Spider-Man : No Way Home.

“La cérémonie des Oscars a cessé d’être un spectacle impressionnant pour devenir une fête entre amis”

Hélas, le public de la cérémonie se réduit chaque année. L’année dernière, le nombre de téléspectateurs a baissé à un niveau record, avec moins de 10 millions de personnes ayant regardé l’émission. Pourquoi ? Les avis divergent à ce sujet, mais de nombreux experts estiment que les organisateurs de l’événement n’ont pas su répondre aux attentes du public contemporain. La cérémonie était autrefois un grand spectacle avec des sketches, des blagues pétillantes et des présentateurs mémorables. Ces dernières années, elle s’est transformée en un événement sans grand intérêt pour le grand public, avec de longs discours, pas de numéros musicaux et pas de présentateur.

En outre, la cérémonie a été accusée à juste titre de renforcer l’image de la soi-disant bulle hollywoodienne. Il ne s’agit plus tant d’une célébration du cinéma que d’une battle glamour et luxueuse. Dans les réalités d’aujourd’hui, on a le sentiment que Hollywood a suralimenté le public avec un culte de l’inaccessibilité, et que le mythe des stars a cessé d’être conforme à l’agenda actuel.

Bonus : à partir de 2025, les films nommés devront répondre à des critères stricts

De nouvelles normes ont récemment été annoncées, auxquelles doivent se conformer les réalisateurs des films qualifiés pour le prix du meilleur film. Selon les nouvelles règles, à partir de 2025, l’un de ces principes devra être respecté : au moins un des acteurs dans un rôle principal doit être issu d’une minorité raciale ou ethnique ; au moins 30% des acteurs doivent être des femmes ou issus de minorités ; et le thème principal du film doit être consacré aux problèmes de ces groupes. En outre, les membres de l’académie ne se limitent plus au film lui-même, mais s’intéressent désormais à l’ensemble du processus de production. Le principe de la diversité doit également être respecté.

D’une part, il s’agit d’un pas dans la bonne direction, car ces innovations offrent à de nombreuses personnes talentueuses l’occasion de se faire connaître. D’autre part, le fait d’avoir des règles strictes n’a pas toujours un impact positif sur le processus de création. Après tout, il n’est pas facile de créer des chefs-d’œuvre lorsque quelqu’un t’impose un cadre et te dicte ce que tu dois filmer, qui tu dois filmer et comment tu dois le filmer.

Et toi, que penses-tu des Oscars ? Quels sont les nommés de cette année que tu voudrais voir récompensés ?

Sympa/Arts/Voici le problème des Oscars et pourquoi ils apportent une augmentation des recettes pour les acteurs, mais pas l’amour du public
Partager cet article