Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

14 Détails qui montrent que les rénovations ont été réalisées par un amateur

1---
828

En entendant le mot rénovation, la plupart des gens ressentent un léger frisson dans le dos et commencent à transpirer des paumes. C’est probablement pour cette raison que beaucoup préfèrent confier ce travail à des professionnels : cela fait, non seulement gagner du temps, mais rend aussi moins nerveux. Cela permet aussi de conserver une bonne relation avec ses proches et préserver ses cellules nerveuses. Mais il existe aussi ceux qui ont l’habitude de tout faire soi-même, et nous voudrions prévenir ces personnes que même un designer débutant est capable de différencier les rénovations réalisées par un professionnel, et celles qui ont été faites par un amateur.

Chez Sympa, nous n’avons pas pu passer à côté d’un sujet aussi pertinent et avons établi une liste de détails auxquels les gens ne prêtent pas assez d’attention, bien qu’ils révèlent traîtreusement le manque de professionnalisme.

Des appuis de fenêtre en plastique

Avec le temps, les appuis de fenêtre en plastique perdent leur aspect initial : ils jaunissent, et des fissures, taches et diverses traces apparaissent. Malgré son prix abordable, mieux vaut éviter ce genre d’option : ces appuis ont l’air beaucoup trop simples, ordinaires, et peuvent parfois devenir carrément dangereux. Par exemple, des miroirs, bouteilles et pots d’eau accidentellement laissés sur un appui de fenêtre pareil durant une journée ensoleillée peuvent provoquer un incendie.

De nos jours, sur le marché, existent énormément d’options différentes : commençant par la pierre naturelle et le bois, et terminant par leurs équivalents artificiels (et de qualité) qui rendent la déco intérieure unique et parfois même inhabituelle.

Des prises non-conçues pour les salles de bain

Il est conseillé d’installer, dans les salles de bains et autres pièces à forte humidité, des prises spéciales munies d’un couvercle de protection. Ces prises, dites étanches, se vendent dans chaque magasin spécialisé et leur prix ne diffère pas beaucoup de celui des prises habituelles. Mais n’oublie pas de faire attention à l’indice de protection qui est indiqué dessus : les lettres IP avec deux chiffres. Il est conseillé d’utiliser les prises de courant dont le degré de protection est d’au moins 4.

Un câblage visible et l’utilisation de cavaliers pour câbles électriques

Un autre détail qui démontre parfaitement que les rénovations et la décoration intérieure ont été réalisés par un amateur : des câbles fixés aux murs à l’aide de cavaliers pour câbles électriques. Ces “agrafes” en plastique ont non seulement l’air bon-marché, mais elles tombent aussi souvent du mur, ce qui peut être très dangereux pour les enfants et animaux domestiques. En outre, les trous qui restent après l’installation de ces cavaliers ne peuvent être réparés qu’à l’aide de rénovations, ce qui mène donc à d’autres dépenses additionnelles.

Une énorme quantité de rallonges et de câbles

La présence d’une grande quantité de rallonges indique incontestablement que les détails de l’appartement n’ont pas été assez réfléchis et qu’il manque un grand nombre de prises nécessaires au bon fonctionnement des appareils ménagers. Dans les vieilles maisons, chaque pièce contient tout au plus deux ou trois prises, ce qui nous est aujourd’hui clairement insuffisant. Généralement, les professionnels pensent avant tout à ce petit détail, pourtant très important, car les rallonges gâchent non seulement l’aspect de la pièce, s’emmêlent et gênent constamment, mais ils peuvent aussi provoquer des incendies (à la suite d’une mauvaise exploitation).

Un plafond blanchi irrégulier

L’époque des plafonds blanchis est depuis bien longtemps révolue. Aujourd’hui, il existe de nombreuses autres façons de les décorer, commençant par les plafonds suspendus et tendus et terminant par ceux qui sont réalisés en plaques de plâtre. Ils dissimulent parfaitement les surfaces inégales, les câbles, et les divers tuyaux qui peuvent s’y trouver. N’aie pas peur d’expérimenter, car, en dehors de ses propriétés esthétiques, un plafond bien choisi permettra de visuellement agrandir l’espace et le rendre plus confortable.

L’utilisation du linoléum

Ce revêtement de sol est assez répandu, mais ne présente néanmoins que deux avantages : il est facile à trouver et à poser. Les inconvénients, tels que son apparence peu attirante, sa courte durée de vie et le risque accru de se blesser (parce qu’il est glissant), réduisent à néant tous les avantages de ce matériau très économique. Il est tout à fait possible de l’utiliser en guise de solution temporaire, mais s’il est question d’installer un revêtement permanent, mieux vaut envisager d’autres options comme le parquet stratifié, flottant, massif, ou les carreaux. Le liège devient, lui aussi, de plus en plus populaire auprès des architectes d’intérieur et de leurs clients.

Un éclairage constitué d’un seul et unique lustre

De nombreux professionnels sont catégoriquement contre les lustres “solitaires”, car cela rend visuellement la pièce plus petite et donne au plafond un air terne et ennuyeux. De plus, dans les appartements standard, chaque chambre est généralement divisée en plusieurs zones : la zone de repos, de sommeil, et celle de travail. Par conséquent, l’installation de sources de lumière supplémentaires, telles que les appliques, les lampadaires et les lampes de table, rendent non seulement la pièce plus confortable, mais améliorent aussi considérablement la qualité de vie.

De la ferrure bon-marché

Mieux vaut choisir une porte bon-marché avec des poignées coûteuses et de qualité, qu’une porte chère avec une poignée de mauvaise qualité et des charnières grinçantes. C’est précisément la ferrure qui détermine l’apparence d’une porte et prolonge sa durée de vie : les charnières, poignées, et serrures de mauvaise qualité ne sont que de l’argent jeté par la fenêtre. Par conséquent, mieux vaut ne pas économiser sur ces détails.

Un balcon et des murs revêtus de lambris

Durant de nombreuses années, le lambris était l’un des matériaux les plus populaires dans la finition des balcons et le revêtement des murs. Les amateurs de rénovations “fait maison” étaient tous attirés par son prix abordable, sa longévité, ses qualités d’isolation thermique et sa facilité d’installation.

Aujourd’hui, ce genre de revêtement semble légèrement dépassé et convient bien plus à la construction de maisons en campagne. De plus, avec le temps, le lambris perd son aspect initial : il se délave, se dessèche, et des fissures apparaissent inévitablement.

Des plinthes en plastique assorties à la couleur du sol

Les architectes d’intérieur choisissent les plinthes avec beaucoup de sérieux. Après tout, elles ne servent pas uniquement à dissimuler les divers câbles et joints entre les murs et le sol, mais corrigent aussi les défauts visuels de la pièce, apportant ainsi une touche finale à la décoration intérieure et harmonisant l’espace de la pièce.

La plupart de ceux qui réalisent des rénovations par eux-mêmes, choisissent les plinthes selon la couleur du sol et ne pensent même pas au fait qu’il serait bien meilleur de les assortir aux portes (plus précisément au cadre de porte). Généralement, les professionnels optent pour une porte, un cadre, et des plinthes blanches, mais la couleur n’est pas si importante que ça : elle peut être tout aussi claire, que sombre.

Des tringles à rideaux à cordes

Les tringles à rideaux à cordes sont considérées comme étant quelque chose de simple, facile à utiliser, et peu visible, mais en fait, avec le temps, les cordes s’affaissent, le métal s’assombrit et les crochets commencent à rouiller. De plus, les tringles à rideaux du genre ne permettent en aucun cas d’accrocher des rideaux lourds qui cachent bien la lumière : il n’est possible d’accrocher avec, que des rideaux très légers ou en tulle.

Des boîtes à fusibles laissés dans des endroits visibles

Le vestibule est en quelque sorte la carte de visite de toute ta maison. Un portemanteau sur lequel ont été balancés une dizaine de manteaux, une énorme boîte à fusibles à côté de la porte d’entrée, et des chaussures laissées de façon chaotique devant le seuil de la porte, ne font que créer un sentiment de désordre. Même si tous les systèmes de rangement ont été soigneusement réfléchis et que le vestibule est presque parfait, une boîte à fusibles blanche attire immédiatement le regard à cause de son aspect disgracieux.

Comment résoudre ce problème ? Par exemple, en cachant cette boîte derrière les façades d’une armoire coulissante (le plus important est de tout ranger de sorte que les vêtements ne la touchent pas), en changeant sa couleur, ou en la “déguisant” en porte-clés mural.

Des appareils ménagers mal placés

Lors de l’aménagement d’une cuisine parfaite, il est non seulement important de choisir des appareils ménagers de qualité, mais aussi de prévoir leur emplacement dans la pièce. Il est nécessaire de vérifier préalablement quels appareils peuvent fonctionner en se trouvant à proximité les uns des autres, et lesquels doivent absolument se trouver loin les uns des autres. Une quantité suffisante de prises te permettra également d’éviter un “voisinage” indésirable et une trop grosse charge sur le réseau électrique.

Une plomberie laissée à la vue de tout le monde

Les conduits d’eau et les canalisations des toilettes sont des choses que personne n’a envie d’admirer du matin au soir. Leur apparence est capable de gâcher même la plus belle des décorations intérieures, et c’est pourquoi il est avant tout nécessaire de penser aux problèmes liés à leur dissimulation. Il existe aujourd’hui énormément de solutions modernes à ce problème, qui permettent en plus d’avoir accès aux tuyaux à tout moment, sans avoir à démonter ou à casser le mur, ce qui facilite grandement les éventuelles futures réparations.

À ton avis, qu’avons-nous oublié d’indiquer dans cette liste ? Écris-le-nous dans les commentaires !

1---
828
Partager cet article