Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

6 Faits sur l’école des années 50 en France en comparaison à celle d’aujourd’hui

1-2-
626

Si l’instruction est obligatoire pour chaque enfant en France depuis 1882, l’école a bien changé avec les années. En effet, notre société évolue sans cesse et certains de ces changements se reflètent dans les salles de classe. C’est pour cela qu’il existe d’incroyables différences entre l’école des années 50 et l’école d’aujourd’hui. Découvre à quoi aurait pu ressembler ta scolarité à l’école primaire dans les années 50.

Chez Sympa, on a adoré recenser les différences entre l’école actuelle et celle d’autrefois.

1. Port de la blouse à l’école primaire

Jusqu’en 1968, le port de la blouse était très répandu dans les écoles primaires, et l’uniforme était de mise dans les lycées privés.

Bien qu’on veuille instaurer un principe d’égalité entre les tenues des élèves, on a aujourd’hui troqué la blouse contre une tenue libre afin de célébrer l’individualité de chacune et chacun. En 2018, quelques écoles publiques françaises ont tenté de réintroduire l’uniforme, sans pour autant le rendre obligatoire.

2. Des écoles non mixtes et des matières différenciées

Autrefois, filles et garçons ne fréquentaient pas les mêmes écoles, et recevaient une éducation différente.

Les garçons étaient plus nombreux à poursuivre leurs études au-delà de l’école primaire, et leurs travaux manuels consistaient en l’apprentissage du travail du bois et du métal, du jardinage, et autres travaux considérés plus " masculins “. Les travaux manuels des filles étaient eux centrés sur la couture, la cuisine, et la tenue d’un foyer. L’enseignement des filles au lycée se rapprochait d’une ” école ménagère ".

De nos jours, filles et garçons sont mis sur un pied d’égalité et reçoivent le même enseignement.

3. Des salles de classe beaucoup plus austères

Dans les années 50, peu de fioritures. Les salles de classe sont grises et austères, avec une décoration quasi inexistante.

Aujourd’hui, on sait qu’un environnement joyeux et ludique favorise l’apprentissage des jeunes enfants. Les salles de classe sont généralement décorées avec des travaux manuels réalisés par les élèves. De quoi faire entrer la bonne humeur et l’envie d’apprendre dans les écoles.

4. Des punitions beaucoup plus sévères

Même si cela nous semble inimaginable aujourd’hui, les punitions étaient autrefois bien plus sévères. Certains châtiments corporels étaient même parfois pratiqués dans l’enceinte des écoles. Les enseignants avaient également recours à des punitions humiliantes comme le port du bonnet d’âne ou la mise à genoux des élèves.

Aujourd’hui, toute pratique humiliante ou qui porte atteinte à l’intégrité physique des élèves est bien entendu interdite et punie par la loi. L’écoute, la bienveillance et le respect mutuel entre élèves et professeurs sont désormais maîtres mots.

5. Place à la modernité dans les cours de récréation

Autrefois, on trouvait dans les cours de récréations des enfants jouant au bilboquet ou encore aux osselets.

Si la marelle a encore sa place dans les cours d’écoles aujourd’hui, les jeux de récréation ont beaucoup évolué et se sont modernisés. Un grand nombre d’enfants ne sauraient même pas dire ce que sont les osselets !

6. Du matériel beaucoup plus moderne

L’école des années 50 était beaucoup moins moderne qu’aujourd’hui. Les tableaux numériques et vidéo-projecteurs ont remplacé les tableaux à craie, les pupitres ont laissé leur place à des tables plates, et les élèves ont troqué leur porte-plume et bouteille d’encre contre des stylos bille de toutes les couleurs. Le plastique s’est imposé dans les fournitures scolaires, et les sacs à roulettes ont fait leur apparition.

Beaucoup de gadgets que les élèves des années 50 n’auraient jamais imaginé posséder !

Connaissais-tu ces différences entre l’école actuelle et celle des années 50 ? Aurais-tu aimé suivre une scolarité à cette époque ? N’hésite pas à nous donner ton avis dans les commentaires et à partager cet article !

1-2-
626
Partager cet article