Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Deux blogueurs expliquent à quoi ressemble un appartement japonais typique (attention, tu risques de faire une crise de claustrophobie !)

3--5
170k

En regardant les belles photos du Japon, on aurait parfois tendance à croire que les Japonais vivent dans de vieilles maisons traditionnelles ou dans des lofts luxueux et modernes. Mais tout le monde n’en a pas les moyens. Les résidents “moyens” du Pays du Soleil Levant louent des appartements dans des logements plus proches des HLM. Dima Doroshenko et Dmitry Shamov, deux blogueurs russes, vivent au Japon depuis longtemps, et ils ont voulu nous montrer à quoi ressemble un appartement classique comme leur lieu de résidence.

Dima Doroshenko et Dmitry Shamov

Sympa a donc décidé de te montrer à quoi ressemble un appartement japonais standard, afin que tu puisses comparer avec les conditions de vie chez toi.

Contrat de location

Il est très difficile de louer un appartement au Japon sans garant local. Si tu arrives tout de même à trouver un logement sans garant, ne t’attends pas forcément à vivre dans des conditions idéales. Parfois, une seule personne a le droit de vivre dans un appartement, et les Japonais t’obligeront à remplir les conditions du contrat (même si tu te maries et qu’il y a assez de place pour deux dans le logement en question).

La plupart du temps, les appartements loués sont non meublés, sauf les éléments de base concernant la cuisine, la salle de bain, et parfois on peut avoir un grand placard en bonus. La hauteur moyenne du plafond dans les pièces est en moyenne de 2,10 m, mais la hauteur d’une porte est beaucoup plus basse (environ 1,70 m), donc les personnes de grande taille doivent faire très attention de ne pas se cogner la tête.

Les animaux domestiques sont rarement acceptés dans les appartements, ce qui peut augmenter le coût de la location. Les Japonais craignent que lorsque tu déménages, des poils restent, et le prochain locataire risque de souffrir d’allergies par ta faute. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles les bars à chats sont si populaires au pays du soleil levant.

Loyer

Le loyer, hors charges et service Internet, représente en moyenne :

  • Pour Dima Doroshenko, environ 550 $ pour un petit appartement comprenant une seule pièce, avec cuisine séparée et une salle de bain-wc. Il dispose également d’un balcon relativement grand (selon les normes japonaises).
  • À Tokyo, Dmitry Shamov paie environ 800 $ pour un deux pièces avec une grande cuisine, un couloir et une salle de bain séparée.

Espaces extérieurs

Habituellement, devant l’immeuble, il y a un endroit réservé pour stationner un vélo ou une petite moto, mais ça peut être difficile de garer une voiture. Si tu as une voiture, tu seras obligé de la garer dans un parking payant. Ceci explique d’ailleurs pourquoi, au Japon, lorsque tu achètes une voiture, on te demande de présenter une preuve que tu auras une place pour la garer. Les grandes villes construisent des tours de stationnement entièrement réservées aux voitures pour résoudre ce genre de problème.

Souvent, chaque appartement a deux boîtes aux lettres : une à l’entrée de l’immeuble, et une autre à la porte d’entrée. Dans la première, on trouvera surtout des publicités, et dans la seconde, on trouvera les lettres importantes, documents officiels, etc...

Dans les immeubles ayant des appartements à louer, les escaliers et les couloirs sont généralement à l’air libre. Ce n’est pas toujours pratique, surtout lorsqu’il pleut.

Mais le côté positif, c’est que quand tu sors de chez toi, tu peux admirer la vue comme si tu avais une terrasse panoramique.

Murs

Les immeubles japonais ont des murs très fins. Il arrive d’ailleurs que lorsque tu es chez toi et que tu éternues, tu entendes un “À tes souhaits” de la part de voisins vivant un ou deux étages au-dessus de toi. Les murs n’inspirent donc pas franchement confiance, surtout lors des puissantes tempêtes. Il paraît qu’à l’époque des typhons, tout l’immeuble tremble.

Entrée

Dans les appartements japonais, immédiatement derrière la porte d’entrée, il y a généralement un petit seuil où l’on retire les chaussures servant à marcher dehors. On les laisse généralement en face de la porte d’entrée, puis on marche dans l’appartement pieds nus ou en pantoufles.

Dans les appartements bon marché (comme celui de Dima), la porte d’entrée mène directement à la salle commune qui est combinée avec une cuisine. Dans les appartements plus chers (comme celui de Dmitry), la plupart du temps, les chambres sont séparées les unes des autres par des portes.

En revanche, chaque appartement est équipé d’un visiophone. La nuit, une lampe reste allumée au-dessus de l’entrée, donc on sait toujours qui est à la porte.

Cuisine

Au Japon, même dans les grands appartements, on essaie généralement d’économiser le plus d’espace possible. C’est pourquoi, dans une pièce comme la cuisine, tout est très compact. On trouvera un réfrigérateur, un évier, un petit espace de cuisson et un four, mais pas forcément de table de cuisine. Les fours sont généralement alimentés au gaz, mais on peut aussi trouver de petits fours électriques.

Les éviers sont généralement dotés d’un système de filtration à plusieurs niveaux pour empêcher les plus petites particules de nourriture d’entrer dans les tuyaux. Souvent, dans la cuisine, il y a un plus grand espace réservé aux poubelles. Les Japonais font le tri des déchets, et sortent chaque type de poubelle le jour correspondant.

Dans presque toutes les cuisines, on trouvera généralement un cuiseur à riz. Et au Japon, les micro-ondes s’ouvrent du haut vers le bas, et non de droite à gauche, comme nous le faisons habituellement.

Salle de bain

La salle de bains est souvent combinée avec les wc. La baignoire est très petite (on peut juste s’y asseoir), mais plutôt profonde. Et il est finalement très rare d’avoir un wahlet, ce wc “intelligent” qui surprend tant les étrangers en vacances au Japon. Ça coûte très cher.

Au Japon, il est rare de trouver un wc séparé de la salle de bain, et dans ce cas, le prix de location est plus élevé. Dans ce genre d’appartements, la salle de bain est généralement étanche, et la douchette n’est pas placée au-dessus de la baignoire, mais directement au-dessus du sol, où se trouve l’évacuation d’eau principale. Ainsi, les Japonais suivent la tradition selon laquelle leurs ancêtres ne prenaient des bains qu’après s’être déjà lavé le corps, le bain étant réservé à la relaxation plutôt qu’à la toilette. Ainsi, l’eau d’une même baignoire peut être utilisée par tous les membres de la famille, ou pour faire le ménage.

Les Japonais adorent les panneaux de contrôle et les signaux sonores. Dans n’importe quel appartement, il y en aura toujours un près de la salle de bain, qui contrôlera le chauffe-eau. Chaque fois que tu veux prendre une douche chaude ou laver la vaisselle, tu devras ajuster la température désirée et attendre que l’eau se chauffe. Ceci est dû au fait qu’il n’y a pas de système de chauffage central dans le pays.

La caractéristique principale des machines à laver japonaises est qu’on les remplit par le dessus, et qu’elles fonctionnent à l’eau froide.

Salon

La plupart du temps, le salon n’est pas séparé de la cuisine, et il sert également de chambre à coucher. Pour gagner de la place, les Japonais dorment sur des futons. Ils les mettent en places pour la nuit, et chaque matin, ils les roulent dans un tube et les rangent dans un placard.

D’ailleurs, dans les appartements modernes, il y a souvent une télécommande contrôlant l’éclairage. Grâce à elle, tu peux éteindre la lumière sans avoir à sortir du lit.

S’il y a assez d’espace, dans le salon devant le téléviseur, on peut trouver un canapé (bas, sans pieds) et une table basse. Et une pièce à part peut servir uniquement de chambre à coucher. Dans ce cas seulement, on pourra y trouver un “vrai” lit double.

Fenêtres

Au Japon, des vitres translucides sont souvent installées sur les fenêtres, car les immeubles sont très proches les uns des autres (quelques mètres seulement). Le vis-à-vis est donc très important, et sans ce subterfuge, les voisins pourraient facilement voir ce qui se passe chez toi, et vice-versa. De plus, une sorte de grille de renforcement est insérée dans toutes les vitres, afin qu’elles n’éclatent pas en cas de tremblement de terre.

Balcon

Sur la photo ci-dessus, tu peux voir ce qu’on appelle un “grand” balcon au Japon. Parfois, ces balcons servent à entreposer des objets inutiles, mais la plupart du temps, les Japonais y font sécher leur linge, en fixant bien les étendoirs pour qu’ils ne s’envolent pas en cas de typhon. Presque tous les balcons du Japon sont ouverts.

Escalier de secours

S’il n’y a pas d’escalier ou d’échelle de secours fixe dans un immeuble de plus de trois étages, chaque appartement doit avoir une échelle de corde en cas d’urgence.

Alors, qu’est-ce qui te surprends le plus dans les appartements japonais ? Quelles sont les différences les plus importantes avec l’endroit où tu vis ? Laisse un message dans les commentaires, et n’hésite pas à partager cet article autour de toi !

3--5
170k