Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Après 20 ans d’essais, les scientifiques ont réussi à développer un rein bionique qui soulagera des milliers de patients

Après de nombreuses années de recherches et de tests, des scientifiques sont enfin sur le point de résoudre l’un des plus gros problèmes de santé actuels, concernant les milliers de personnes atteintes d’insuffisance rénale. Ils ont réussi à créer un rein bionique, qui représente l’une des plus grandes réalisations de la science. Bien que les essais chez l’homme n’aient pas encore commencé, il existe déjà une longue liste de personnes prêtes à participer aux premiers essais de ce rein artificiel.

Chez Sympa, nous aimons les innovations scientifiques, surtout quand elles peuvent améliorer la santé des gens. C’est pourquoi nous aimerions aujourd’hui t’en dire plus sur ce projet qui changera à jamais les prises en charges médicales. Ne rates pas notre bonus à la fin de l’article : il te renseignera sur les principaux symptômes des pathologies rénales.

Selon la National Kidney Foundation, environ 10 % de la population mondiale souffre d’insuffisance rénale chronique, et environ deux millions de personnes sont traitées pour insuffisance rénale et doivent subir une dialyse régulièrement pour rester en vie.

Nos reins servent de filtres sanguins qui éliminent l’excès de liquides et les déchets nocifs de notre organisme. Au cours du processus de dialyse, une machine spéciale fait le travail des reins en purifiant le sang à leur place, en raison de leur incapacité à faire leur travail correctement.

Cette machine étant volumineuse, les patients doivent se rendre à l’hôpital tous les deux jours pour nettoyer leur sang. Alors que ce rein bionique, mis au point par un groupe de scientifiques américains, il sera implanté dans le corps des patients, de sorte qu’il fonctionnera et purifiera le sang continuellement sans qu’ils aient à se rendre aussi fréquemment à l’hôpital.

Ce projet a été lancé à l’Université de Vanderbilt aux États-Unis par le professeur William H. Fissell, et est aujourd’hui sur le point d’entamer sa phase de test sur des humains.

L’élément le plus important de ce dispositif est la micropuce qui y est installée, qui est responsable du processus de filtration. Cette puce contient des cellules rénales vivantes qui les font fonctionner exactement de la même manière qu’un vrai rein. Ce rein bionique contiendra environ 15 couches de ces puces, ce qui rendra le processus de filtration aussi efficace que possible.

Le Dr Fissell est convaincu que l’organisme ne rejettera pas cet appareil parce qu’il s’agit d’une innovation bio-hybride contenant des cellules rénales vivantes cultivées en laboratoire, et qui ne peuvent pas provoquer de réponse immunitaire de la part de l’organisme. Le scientifique lui-même affirme : “Ici, la compatibilité immunitaire n’est pas un problème comme ce peut être le cas lors d’une greffe d’organe.”

Les scientifiques continuent d’améliorer leur rein bionique en le testant avec un nombre différent de puces électroniques. Ils prévoient d’effectuer les premiers tests sur le corps humain d’ici 2020.

Bonus : Les symptômes suivants t’aideront à détecter le développement éventuel d’une maladie rénale.

Les principaux symptômes d’une maladie rénale sont :

  • fatigue constante
  • nausées
  • pieds gonflés
  • démangeaisons inexpliquées
  • yeux et visage gonflés
  • quantité réduite des urines

De quelles autres innovations en matière de santé aurion-nous vraiment besoin selon toi ? Laisse un message dans les commentaires, et partage cet article autour de toi !

Illustrations Daniil Shubin pour Sympa