J’ai annulé une fête surprise pour ma femme car j’ai surpris une discussion choquante entre elle et mon fils

Gens
Il y a 8 mois

Tout le monde sait à quel point la cohabitation est compliquée et difficile à gérer. Lorsqu’un couple décide de vivre sous le même toit avec leurs enfants respectifs de relations précédentes, la situation peut devenir dramatique. Il existe des cas où tout le monde s’entend à merveille, comme la famille d’Erica et Spencer Shemwell, mais la plupart du temps, le couple doit renforcer sa relation pour le bien-être de tous.

L’histoire suivante qui a beaucoup fait réagir les internautes sur Reddit est racontée par un père de famille qui s’est remarié et qui fait face à une difficulté par rapport à la relation entre sa femme et son fils, issu de son premier mariage.

Quand j’ai rencontré ma femme, j’étais veuf. Elle a une fille de 16 ans et moi un fils de 13 ans. Tout allait pour le mieux ; généralement, on s’entendait bien. Mon fils est assez introverti ; il est très réservé, mais rien de bien inquiétant. Par contre, ma femme et ma belle-fille sont tout le contraire.

Ensemble, elles l’encourageaient à se joindre aux réunions de famille, à se montrer plus extraverti et elles lui conseillaient certains comportements ou attitudes. Mais il était gêné de devoir constamment sortir de sa zone de confort. J’ai dû discuter avec ma femme et ma belle-fille, et je leur ai demandé de lui laisser de l’espace et la liberté de vivre comme il le souhaitait. Elles se sont excusées et ont promis de le laisser tranquille.

Je voulais organiser une fête surprise à ma femme, parce que la fête des Mères approchait, mais ma belle-fille n’a pas su tenir sa langue et lui a avoué ce qu’on était en train de préparer. Du coup, comme il me restait quelques détails à régler, je suis rentré plus tôt du travail. J’avais réservé un restaurant pour toute la famille. Quand je suis arrivé à la maison, j’ai ouvert la porte d’entrée et je les ai entendues parler avec mon fils.

Ma femme demandait à mon fils d’essayer de me convaincre de lui permettre de rester à la maison au lieu de venir au restaurant pour célébrer ce moment. J’ai marqué une pause et j’ai décidé de continuer à écouter. Mon fils lui a demandé pourquoi, et elle lui a répondu que son “attitude” introvertie ferait du tort à sa famille et qu’il gâcherait l’humeur de tout le monde. Il lui a promis de bien se comporter et de discuter avec tous les invités, mais elle a dit qu’elle n’y croyait pas un mot. Il a essayé de la convaincre, mais elle était agacée, au point de lui dire que, techniquement, elle n’était pas sa mère, alors elle ne comprenait pas pourquoi il voudrait célébrer la fête des Mères avec elle.

Ma belle-fille a lancé un commentaire maladroit dont je ne me rappelle plus et ensuite, tout le monde a été surpris de me voir. Ils sont restés bouche bée. J’ai demandé à mon fils et ma belle-fille d’aller chacun dans sa chambre, et ensuite j’ai annoncé à ma femme que la fête était annulée. Elle était énervée et elle m’a demandé les raisons d’une telle décision.

Elle a essayé de m’expliquer qu’elle n’avait pas dit ça avec une mauvaise intention et que je n’avais entendu qu’une partie de la conversation. Je lui ai répondu que j’en avais assez et que la décision était déjà prise. Elle s’est mise à crier, à dire qu’elle allait le dire à sa famille et que je faisais une grosse erreur. Je l’ai ignorée pendant qu’elle continuait à piquer sa crise.

Le lendemain, très tôt, elle a pris ma belle-fille et elles sont parties vivre chez ses parents. Depuis, je n’ai pas eu un seul appel ou message de sa part. La situation était compliquée et je suis toujours fâché, mais surtout attristé, pour être honnête. Oui, je lui avais promis cette fête, mais je crois que les propos tenus à mon fils étaient trop graves pour être ignorés.

  • Avoir le rôle de beau-père/belle-mère ou de beau-fils/belle-fille n’est pas simple. Il faut avoir conscience que, en tant que “nouveau parent”, tu deviens une figure centrale de la vie de l’enfant et que tu lui apprends à construire une relation solide avec un autre adulte.
  • Cela peut également être un moyen de renforcer la relation de couple, en divisant les tâches que demandent l’éducation d’un enfant.
  • Au départ, il y aura toujours des désaccords : l’enfant peut être timide ou se sentir gêné, mais cela est totalement normal. Construire une relation de confiance où les deux parties se sentent à l’aise demande du temps et du dévouement.
  • De plus, il faut s’attendre dans la plupart des cas, à devoir faire face aux réactions négatives de l’autre parent de l’enfant. Cela pourrait affecter la façon dont l’enfant se sent et se comporte. À cela, s’ajoutent les différences déjà existantes dans le couple concernant l’éducation des enfants.

Nous espérons que les conseils ci-dessus te seront utiles si ta famille recomposée se trouve dans une situation difficile actuellement. Le plus important est aussi de toujours bien peser les côtés négatifs et positifs avant de prendre une quelconque décision. N’oublie pas que tu es toujours le mieux placé pour décider de ta vie, notamment de ce qui est bon ou pas bon pour tes enfants. Une psychologue en a déjà témoigné dans un de nos articles.

Photo de couverture FredWalker37 / Reddit

Commentaires

Notifications
Petit chanceux ! Ce sujet ne comporte aucun commentaire,
ça veut dire que tu seras le premier.
Profites-en !

Lectures connexes