Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

20+ Personnes qui n’ont besoin d’aucune motivation pour faire de bonnes actions

--24
25k

Faire de bonnes actions n’est pas si difficile. Pour ça, vous n’avez pas besoin d’être de super-héros ou d’avoir de super pouvoirs : des fois, de petites choses suffisent amplement à rendre les gens qui vous entourent plus heureux. Par exemple, le chauffeur d’un bus qui distribue des bonbons gratuits, dont nous allons vous raconter l’histoire dans le bonus à la fin de cet article.

Les utilisateurs de Reddit ont raconté ce qu’ils ont fait pour apporter un peu de joie dans la vie d’autres personnes, et Sympa a déjà commencé à suivre leur exemple et à faire de bonnes actions.

  • Aujourd’hui, ma femme a passé une très longue et difficile journée au travail. J’ai passé 5 heures à faire le ménage à la maison, et je m’apprête à lui préparer le dîner ce soir. Je voudrais que pour une fois, elle revienne à la maison, qu’elle se détende et ne s’inquiète de rien. Elle ne se doute même pas que je me trouve à la maison. © LegendOfBobbyTables
  • J’ai aidé une vieille femme perdue à trouver le chemin vers le parc d’à côté où avait lieu un concert d’opéra, et où des amis l’attendaient. Il fallait juste lui montrer quelle rue traverser. © Abra2889
  • Une jeune fille était assise devant un cinéma et pleurait. Il y avait beaucoup de passants, mais personne ne faisait attention à elle. Je me suis arrêté, lui ai demandé si tout allait bien, et elle a m’a fait signe que non. Je me suis alors assis à côté d’elle et nous avons commencé à discuter : elle avait une crise de panique. Après 10 minutes de conversation, j’ai remarqué qu’elle allait beaucoup mieux, et elle a même commencé à sourire et faire des blagues. © Asking4helpishard

“Servez-vous”

“Merci ! ”

  • Il n’y a pas si longtemps, une jeune fille a été embauchée pour travailler avec nous. Avant de recevoir son prochain salaire, elle était presque fauchée. Un jour, sa voiture est tombée en panne sur le parking : le démarreur s’est cassé, et je me suis rendu dans le seul magasin qui avait encore des pièces de rechange en stock (à peu près à 50 kilomètres). Là-bas, j’ai pu acheter l’appareil (ce qui a conduit à une conversation très intéressante avec ma femme). Je suis ensuite retourné au parking et lui ai installé ce nouveau démarreur. © mechwarrior719
  • J’ai suivi le conseil de mon psychothérapeute et j’ai été bon envers moi-même. Sans sentiment de culpabilité, j’ai consacré une journée entière à prendre soin de moi. C’était difficile, mais je ne pourrais pas aider les autres sans ça. © ReaverRiver
  • Aujourd’hui, lors du dîner, j’ai dit à ma femme :

— Laura, ça te dit un barbecue ce soir, quand tu rentreras du travail ? Tu te souviens de la dernière fois, quand tu t’approchais de l’immeuble et que je suis sorti avec des brochettes dans les mains au même moment ? Tu étais si heureuse !

Ma femme m’a répondu :

— Oui, ça m’a fait vraiment plaisir, mais tu ne pourras pas répéter ça deux fois : ce n’était qu’un hasard que le barbecue soit prêt exactement lors de mon arrivée, et que nous nous soyons rencontrés à une seconde près.

— Oui, t’as raison, ai-je répondu, en pensant : " Oh, qu’est-ce que tu es naïve, je n’aurais aucune difficulté à, une fois de plus, rester assis dans les buissons une demi-heure avec les brochettes à la main ". © MAPK.TBEH

  • J’ai demandé à un sans-abri ce qu’il voudrait que je lui achète. Il m’a répondu vouloir un sandwich au fromage et au jambon, mais je lui en ai acheté un au fromage, car il ne restait que lui. Le lendemain, j’y suis retourné et lui ai quand même acheté celui qui était au fromage et au jambon : son chien et lui en étaient tellement heureux. © Trinia_

“S’il vous manque de l’argent pour prendre le bus et que vous avez besoin d’aide... Prenez une pièce ! Je voudrais offrir au monde un peu de gentillesse ! Sonia Ribina, 10 ans. #LeRêveDeSonia”

  • Ma petite amie m’a quitté parce qu’elle déménage à New-York et commence une nouvelle vie en suivant ses rêves. Elle vient juste de prendre l’avion, et, avant de partir, je lui ai dit que j’étais fier d’elle. Cela pourrait paraître idiot, mais je pense que soutenir l’être que l’on aime n’est pas un signe de faiblesse. Même si la vie nous a séparé, je veux qu’elle soit heureuse. Avec moi ou sans moi. © Symon17
  • Je fais tout ce qui est en mon pouvoir pour être une personne positive, et non pas le " cactus piquant " que j’étais ces derniers temps. C’est bien non seulement pour moi, mais aussi pour les autres : j’ai juste compris que je transmettais inconsciemment ce négatif aux personnes qui m’entourent. © SharkGlued
  • Aujourd’hui, alors que je descendais à la station métro, j’ai été une fois de plus arrêté par un officier pour vérifier mon sac. Voici notre dialogue :

L’officier : " Tout est en ordre, vous pouvez y aller. Bonne route “.

Moi : ” Merci, passez aussi une bonne journée “. Puis, j’ai quand même décidé de demander : ” Pardon, mais pourquoi je suis si souvent arrêté ? J’ai pourtant l’air normal “.

L’officier : ” Ça fait longtemps que je vous ai remarqué. Vous êtes toujours poli et me souhaitez toujours une bonne journée. C’est juste que ça fait plaisir à entendre le matin ".

Voilà. D’un côté ça prend mon temps, mais d’un autre ça fait du bien. © PostTraumatic

  • Mon service dure 9 heures. Il est difficile de se tenir debout pendant toute la journée, mais j’ai arrêté de me plaindre après avoir vu que la jeune femme qui était chargée de laver la vaisselle, travaillait la nuit dans un cinéma, après un service de 12 heures. Je lui fais du café quand le manager ne me voit pas : elle me sourit et me remercie sincèrement. © dnevnik.barista

La nourriture pour les chats sans abris est gratuite

  • J’ai ramassé les déchets qui étaient sur le parking près de ma maison. © Hoyt_Cougar
  • Je rentrais chez moi en métro, et j’ai décidé de m’asseoir : j’étais exténué. Une femme d’à peu près de 60 ans est rentrée dans le wagon avec un sac. Je me suis levé pour lui laisser la place, mais elle m’a arrêté en me disant : " Reste assis, j’imagine que tu reviens du travail, et tu es fatigué. Moi, je suis à la retraite et je me suis reposée pendant toute la journée. Toi, tu as toute ta vie devant toi. Tiens, prends plutôt mon sac ". Ça a fait tellement plaisir, comme si c’était à moi que la place a été cédée. © APXuK
  • Je m’apprête à arrêter de boire pour le bien de ma mère : elle mérite un meilleur fils. © mdg_roberts1
  • Il y a un sans-abri qui adore s’asseoir à l’ombre à côté de mon immeuble et lire. Chaque jour, je me prépare un goûter pour l’école, et, il n’y a pas longtemps, j’ai commencé à en faire un deuxième pour lui. Mon petit ami va à des cours du soir, et, quand je lui emballe son déjeuner ou son dîner, j’ajoute de la nourriture en plus pour ce sans-abri. Nous avons commencé, il y a près d’une semaine, mais cet homme est toujours aussi heureux et reconnaissant. © punkcess
  • Je ramasse tous les bouts de métal que je retrouve lors de mes promenades journalières : ces choses peuvent, en fin de compte, crever les pneus de quelqu’un. © travishansen69

“Prenez-les, si vous en avez besoin (tout est propre)”

  • Ma mère a la maladie d’Alzheimer, et elle se trouve dans une maison de retraite. Elle ne peut pas vivre avec moi parce qu’elle a besoin de soins 24 heures sur 24. Je m’apprête à dîner avec elle, puis à la ramener chez moi pour quelques jours. On ira manger quelque part, on regardera la télé, et on se détendra. Elle a besoin de se reposer de l’endroit où elle vit. Maman est très nerveuse, un peu perdue, mais on surmontera ça. © ferdfarkle
  • Je m’apprête à enseigner les mathématiques dans mon université gratuitement. © Mizamagician
  • J’étais avec des amis dans un des cafés du coin. J’attendais mon kebab, et mes amis m’attendaient moi. Un homme est entré et a commandé un poulet rôti qui coûtait 15,90 €. Le vendeur a demandé 90 centimes pour ne pas chercher de monnaie et rendre 1 €. L’homme a cherché dans ses poches, mais n’en a pas trouvé. Moi, ayant entendu leur conversation, j’ai donné au vendeur 90 centimes.

Voici notre brève conversation.

L’homme : " Il ne fallait pas !"

Moi : " Ne vous inquiétez pas, ça facilitera la tâche au vendeur “.

L’homme a pris le poulet, et m’a donné cet euro avec les mots : ” Voilà, merci pour votre geste, je vous donne cet argent ", et il est vite parti. Je n’ai même pas eu la possibilité de le remercier. © mrgizzatov

  • Je reste à la maison, le temps de corriger mon comportement. Ainsi, je débarrasse tout le monde du " plaisir " d’être en ma compagnie. © dear_little_water

Bonus : il s’avère que pour faire de bonnes actions, il n’en faut pas beaucoup

  • Le soir, je suis monté dans un bus et j’ai vu des bonbons qui y étaient déposés. J’ai pensé : " Ça a sûrement été organisé par l’entreprise de transport à l’occasion de la rentrée ". J’ai demandé au chauffeur :

— C’est à cause de la rentrée que vous avez organisé ça ?

— Non, ça fait longtemps que je travaille comme ça, chaque jour. Mais c’est vrai qu’aujourd’hui les enfants étaient spécialement contents.

— C’est-à-dire, c’est vous qui les achetez ?

— Oui, m’a-t-il dit en souriant, là, il y en a peu : ce matin, les bonbons étaient placés dans tout le bus.

— N’est-ce pas trop cher ?

— Une fois, j’ai compté : à peu près 100 euros par mois.

— 100 euros par mois n’est pas une si petite somme...

— Je travaille, me dit-il en pointant le volant, je gagne de l’argent, et cela me suffit amplement. Quant au coût des sucreries, ce n’est pas cher payé pour voir le sourire des gens. © lazarlong

Servez-vous !

Et toi, quelles bonnes actions as-tu faites aujourd’hui ?

Photo de couverture mrgizzatov / Pikabu
--24
25k