Sympa
Sympa

10 Idées reçues sur la santé des femmes pouvant entraîner de tristes conséquences

La société américaine de médecine de la reproduction a découvert que 40% des femmes de tous les âges en savaient en réalité très peu sur le fonctionnement de leur corps. L’absence de certaines connaissances importantes nous fait croire à toutes sortes de trucs sur Internet. Le plus triste est que non seulement certains conseils ne peuvent tout simplement pas fonctionner, mais peuvent aussi nous faire du mal.

Sympa a compilé les mythes les plus courants sur la santé des femmes et les données qui les démentent. Découvre si tu as des lacunes dans tes connaissances sur la santé des femmes et que faire pour éviter d’éventuelles complications.

Mythe 1. Les pilules contraceptives n’ont pas d’effets secondaires

Beaucoup de gens croient que les pilules contraceptives sont un moyen simple d’éviter une grossesse non désirée. Mais le corps d’une femme subit des changements à cause de ces pilules qui peuvent avoir des effets indésirables permanents. Ne choisis pas une pilule simplement parce que tu as lu de bons commentaires sur les forums. Les effets secondaires les plus fréquents auxquels tu peux te retrouver confrontée sont des cycles irréguliers, des nausées, des maux de tête, des sautes d’humeur. Ces symptômes peuvent survenir lorsque tu commences à prendre la pilule ou pendant toute la durée de la prise. Dans le cas où tu ressens les complications telles qu’une perte des sens, une augmentation de la pression artérielle et / ou du niveau de sucre, des vertiges, rends-toi immédiatement chez le médecin.

Mythe 2. Tu ne peux pas tomber enceinte pendant et immédiatement après avoir fini de prendre la pilule

La plupart des filles ne peuvent pas tomber enceintes pendant plusieurs mois après avoir fini de prendre des contraceptifs oraux. Mais une recherche effectuée en 2009 montre qu’environ 20% des femmes qui ont participé à l’étude (environ 60 000) ont réussi à tomber enceintes un mois après avoir arrêté de prendre la pilule.

En plus de cela, il y a un petit risque de grossesse non désirée même si tu prends ces pilules : en moyenne, 2-3 femmes sur 100 déclarent une grossesse en prenant leurs contraceptifs. La raison peut être un médicament qui ne convient pas, alors vérifie toujours avec ton médecin et fais attention à tout changement dans ton corps.

Mythe 3. Toutes les infections sont dues à une mauvaise hygiène

Les organes sexuels d’une femme ont une nature particulière : les bonnes bactéries doivent survivre et les mauvaises meurent. Si l’acidité ou le pH est supérieur ou inférieur à la normale, les mauvaises bactéries se reproduiront plus facilement. Cela provoque des infections, des démangeaisons, des irritations, des odeurs désagréables. Les savons et gels douche peuvent ruiner le pH naturel, de sorte que l’infection peut apparaître en raison d’une hygiène excessive. Choisis les savons à pH neutre ou utilise simplement de l’eau chaude. Ne fais pas de bains intimes à moins que le médecin te l’indique.

Mythe 4. Les fausses couches sont très rares

Malheureusement, la recherche indique le contraire : en moyenne, 17% des grossesses se terminent par une fausse-couche. C’est pourquoi il faut vraiment accorder une attention particulière à ta santé lorsque tu es enceinte.

Mythe 5. Tu ne peux rien faire contre les douleurs menstruelles, tu dois simplement l’accepter et vivre avec

Selon les statistiques, 59% des femmes ressentent une forte douleur pendant la menstruation. 20% des personnes interrogées ont déclaré que la douleur les empêche de travailler et de quitter la maison pendant ces jours. Il existe plusieurs conseils qui aident à réduire la douleur. La recherche a confirmé que mettre des compresses chaudes sur l’abdomen, ne pas boire de café et s’allonger, aide à soulager la douleur.

Selon certaines estimations, environ 10% des femmes souffrent d’endométriose, une maladie qui affecte le tissu qui tapisse l’utérus, provoquant des spasmes. Si tu tombes de fatigue pendant ces jours, ne pense pas que c’est quelque chose de normal, il vaut mieux aller chez le médecin pour qu’il te donne un traitement approprié.

Mythe 6. Après la grossesse, tu ne ressentiras plus de douleurs menstruelles

C’est un mythe commun que la grossesse et l’accouchement guérissent toutes les maladies féminines. Mais c’est en réalité quelque chose de tout à fait individuel. Pendant un certain temps après l’accouchement, tu peux peut-être sentir que tes douleurs sont réduites, mais ce n’est malheureusement qu’un effet temporaire car les sensations désagréables reviennent toujours.

Mythe 7. Une fois par mois, la femme se transforme en monstre

Jusqu’à présent, les scientifiques ne savent pas comment les hormones affectent l’être humain avec précision. Pendant le cycle menstruel, ils n’ont pas détecté de changements notables dans le bien-être et l’attitude des femmes. Les hormones n’affectent pas notre comportement plus que les petites choses qui peuvent nous embêter au quotidien.

Mythe 8. La deuxième grossesse sera identique à la première

Ton médecin peut utiliser les données de ta grossesse précédente, mais ne peut pas garantir que le nouveau sera totalement identique. Par exemple, les symptômes de la deuxième grossesse peuvent commencer plus tôt et être plus intenses que la première.

Mythe 9. Tu peux dormir avec des tampons

Les fabricants de produits d’hygiène intime préviennent que l’utilisation de tampons peut causer un syndrome de choc toxique. C’est une maladie très rare qui peut entraîner la mort. N’utilise pas de tampons la nuit si tu dors plus de 7 à 8 heures.

Mythe 10. Tu peux bronzer quand tu es jeune, mais pas quand tu vieillis

Les rayons ultraviolets sont dangereux pour tous les âges : ils provoquent un vieillissement prématuré de la peau et peuvent provoquer le cancer. Les experts conseillent d’utiliser de la crème protectrice même lorsque tu voyages en voiture par une journée ensoleillée, et de ne jamais oublier de bien l’appliquer sur le visage, le cou et les oreilles.

Le manque de connaissances sur le corps et la foi aveugle dans les stéréotypes peuvent entraîner de tristes conséquences. En quels autres mythes sur la santé crois-tu ?

Remarque: cet article a été mis à jour en septembre 2022 pour corriger les sources et les erreurs factuelles.
Sympa/Bien-être/10 Idées reçues sur la santé des femmes pouvant entraîner de tristes conséquences
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire