Sympa
Sympa

11 Célébrités qui ont connu une enfance difficile mais qui, contre toute attente, ont réussi à s’en sortir

Nous avons souvent tendance à penser que les célébrités sont nées sous une bonne étoile et que leur vie est libre des galères auxquelles les gens ordinaires sont confrontés. Cependant, dans de nombreux cas, c’est loin d’être vrai. Il existe un certain nombre de superstars dont l’enfance ressemble à des scènes de films d’horreur. Heureusement, elles ont eu la force et la chance de surmonter les défis auxquels elles ont été exposées à un si jeune âge.

Chez Sympa, nous sommes toujours inspirés par les personnes qui vont de l’avant quelles que soient les circonstances et dont la détermination peut rendre n’importe qui plus optimiste.

1. Hilary Swank

En évoquant son enfance, Hilary Swank a déclaré qu’elle avait grandi dans la pauvreté, et qu’à cause de cela, les parents de ses camarades ne laissaient pas leurs enfants jouer avec elle. Le frère aîné d’Hilary a quitté le foyer familial au début de l’adolescence, et les parents de l’actrice se sont séparés lorsqu’elle avait 16 ans. Sa mère l’a soutenue dans sa carrière d’actrice, alors elles ont toutes les deux déménagé en Californie, mais elles n’avaient pas les moyens de se payer un appartement.

Hilary a fini par vivre dans un parc à caravanes pendant qu’elle suivait des cours de théâtre. Se souvenant de ses années de lycée, Hilary déclare : “Je me sentais tellement l’intrus. Je n’arrivais pas à m’intégrer. Je n’étais pas du tout à ma place. Je n’avais même pas l’impression que les professeurs voulaient de moi. J’avais juste le sentiment de ne pas être vue ou comprise”.

2. Ashley Judd

La superbe actrice a décrit les épreuves qu’elle a traversées dans son enfance dans le livre All That Is Bitter and Sweet. Lorsqu’Ashley était enfant, sa mère a financièrement galéré pour l’élever, elle ainsi que sa sœur, avant qu’elle ne se lance dans une carrière de chanteuse.

Les difficultés financières ont obligé la famille à vivre de temps en temps sans électricité ni installations sanitaires intérieures. Lorsque sa mère partait en tournée, Ashely restait seule pendant de longues périodes. Les traumatismes de l’enfance de l’actrice l’ont amenée à développer une dépression plus tard dans sa vie. Cependant, elle a réussi à surmonter ces difficultés en suivant une thérapie.

3. Oprah Winfrey

La mère d’Oprah Winfrey n’avait que 18 ans lorsqu’elle l’a eue. La célèbre animatrice de talk-show a grandi dans une telle pauvreté qu’elle était souvent obligée de porter un sac à pommes de terre en guise de robe lorsqu’elle était enfant. Vivant dans un quartier extrêmement dangereux et pauvre, elle a été contrainte de grandir beaucoup plus vite que ses camarades.

Oprah a donné naissance à un fils alors qu’elle n’avait que 14 ans, mais le bébé est décédé peu après. Elle a été obligée de chercher un emploi alors qu’elle était encore au lycée, ce qui l’a conduite au poste d’animatrice radio et à partir de là, sa carrière a décollé.

4. Jim Carrey

Le comédien légendaire a grandi dans une maison bien remplie, avec quatre autres frères et sœurs, et il a connu de nombreuses difficultés financières. Sa famille était si pauvre à un moment donné que le jeune Jim a dû abandonner l’école. Lorsque son père, qui travaillait comme comptable, a perdu son emploi, la famille s’est retrouvée à la rue pendant un certain temps et a dû vivre dans une camionnette. L’acteur a dit un jour que c’est pendant ces moments difficiles qu’il a développé son sens de l’humour et a décidé d’en faire carrière.

5. Halle Berry

Cette actrice à succès a révélé qu’elle a grandi dans un foyer troublé : ’’Je n’étais pas mariée à un homme qui me battait, mais ma mère oui.’’ La jeune Halle a été contrainte d’assister à des passages à tabac “jour après jour”. Son père a quitté la famille alors que Halle n’avait que 4 ans et ils sont restés en mauvais termes toute sa vie.

Elle a déménagé avec sa mère et sa sœur dans un quartier où elle a été exposée à la discrimination raciale pendant sa scolarité. Halle admet que ces combats l’ont motivée à réussir. Dans les années 90, lorsqu’elle a déménagé à New York pour poursuivre sa carrière d’actrice, elle a été obligée de rester dans un refuge pour sans-abri pendant un certain temps parce qu’elle ne pouvait pas se permettre de se loger.

6. Mark Wahlberg

Mark Wahlberg a grandi dans une famille de la classe ouvrière, étant le plus jeune d’une fratrie de neuf enfants. Ses parents ont divorcé lorsqu’il était enfant et, à l’âge de 14 ans, il a abandonné l’école secondaire. Avant de devenir célèbre, il a mené une vie difficile. Heureusement, il est maintenant marié et père de quatre enfants. En dehors du métier d’acteur, il consacre son temps à des œuvres caritatives.

7. Naomi Watts

Naomi est la fille d’une actrice et d’un road manager du groupe de rock britannique Pink Floyd. Ses parents ont divorcé quand elle avait quatre ans, et son père est mort tragiquement quand elle avait sept ans, juste avant qu’il ne se remette avec la maman de Naomi pour donner une seconde chance à leur mariage.

“Quand il est mort, mon père n’avait pas économisé d’argent, et je suppose que ma mère n’en avait pas. Alors le groupe a donné à ma mère quelques milliers de dollars pour nous aider”, se souvient Naomi. Après cela, sa famille a mené une vie nomade en Angleterre, obligeant Naomi à changer d’école neuf fois. Ce mode de vie a duré plusieurs années avant que la famille ne déménage en Australie lorsque Naomi avait 14 ans.

8. Christina Aguilera

L’enfance de la petite Christina a été difficile. Son père, était souvent agressif, surtout avec sa mère. En raison du travail de son père, la famille devait souvent déménager. Ce n’est que lorsque la célèbre chanteuse a eu six ans que sa mère a réussi à s’échapper et à déménager avec ses deux filles, Christina et sa petite sœur, Rachel, pour se construire une nouvelle vie dans une autre ville. Christina affirme que la musique lui a permis de s’échapper de sa vie familiale tourmentée.

9. Dylan McDermott

L’acteur américain Dylan McDermott et sa jeune sœur ont été élevés par des parents adolescents, Diane et Richard. Sa mère avait 15 ans et son père 17 ans lorsque Dylan est né. Quelques années plus tard, après le divorce de ses parents, Diane et ses deux enfants sont retournés vivre chez la mère de Diane.

Mais peu après, les choses ont pris une tournure malheureuse. Dylan avait cinq ans et sa sœur n’avait que sept mois lorsque leur mère est décédée tragiquement, et les circonstances entourant cet incident sont restées un mystère pendant des décennies.

10. Drew Barrymore

Bien qu’elle soit la fille de parents célèbres et qu’elle ait grandi sous les feux de la rampe, l’enfance de Drew Barrymore n’a pas été aussi heureuse qu’on pourrait l’imaginer. En tant qu’enfant star, elle était exposée à l’attention du public, mais manquait de proximité avec ses parents : “Je n’avais pas vraiment de parents, tu sais ?”, a-t-elle confié.

Dès l’âge de huit ans, elle se qualifiait de “fêtarde”, faisant la fête avec sa mère et ses amis presque tous les jours. Alors qu’elle n’avait que 14 ans, elle a commencé à vivre indépendamment de ses parents.

11. Eminem

Marshall Bruce Mathers III, alias Eminem, a eu une enfance difficile, marquée par la pauvreté et la violence. Le célèbre rappeur affirme que son père l’a abandonné alors qu’il n’avait que six mois. À l’âge de 14 ans, il commence à rapper dans les clubs de Détroit, dans le Michigan. Il a été victime d’intimidation à l’école et, lorsque des absences non excusées l’ont empêché de passer en classe supérieure pour la troisième année consécutive, il a quitté l’école, déterminé à réussir dans l’industrie de la musique.

Dans quelle mesure penses-tu que notre enfance détermine ce que nous devenons en grandissant ? N’hésite pas à nous donner ton avis dans les commentaires !

Sympa/Gens/11 Célébrités qui ont connu une enfance difficile mais qui, contre toute attente, ont réussi à s’en sortir
Partager cet article