Sympa
Sympa

12 Faits sur la natation artistique montrant que c’est un sport autant qu’un art (et pas juste un joli maillot)

Les personnes qui pratiquent un sport savent que chaque discipline nécessite certaines compétences ou équipements pour pouvoir bien s’entraîner. La natation artistique ne fait pas exception. Ceux d’entre nous qui ont vu certaines des compétitions de cette discipline peuvent s’émerveiller des mouvements de ses athlètes dans l’eau, ainsi que de leurs beaux costumes colorés, mais il y a certains détails moins connus qui rendent ce sport de ballet aquatique encore plus surprenant.

1. Les athlètes de natation artistique exécutent leur routine devant 15 juges

ALBERTO PIZZOLI/AFP/East News

Lors d’une compétition dans cette discipline, il y a un jury composé de trois groupes avec cinq juges. Chacun de ces groupes évalue un aspect différent de la routine. Pendant la pratique, un groupe évalue l’exécution, un autre l’impression générale et le troisième les éléments utilisés. Dans les routines libres, en revanche, les points récompensent la technique, le sens artistique et la difficulté.

2. Elles conçoivent et appliquent souvent leur propre maquillage

Certaines équipes nationales de ce sport ont peu d’argent, elles ne peuvent donc pas se permettre d’engager un maquilleur professionnel pour chaque compétition. Par conséquent, les nageuses se retrouvent souvent à créer leurs propres modèles de maquillage et à se les appliquer elles-mêmes.

3. Les nageuses dépensent beaucoup d’argent en maquillage

La préparation d’un concours n’est pas donné. Chaque nageuse utilise en moyenne un flacon de crème solaire par semaine et un nouveau maillot de bain par mois. Cependant, lorsqu’il s’agit de se maquiller, ce n’est pas par vanité que ces athlètes utilisent une dizaine de rouges à lèvres différents tout au long de leur carrière. Tout comme le maquillage utilisé sur les plateaux de télévision, de près, il peut paraître extrême, mais de loin, il semble presque naturel.

4. Elles doivent respecter un timing précis

Selon les principes de base de la natation artistique, les ballets durent entre deux et cinq minutes, en fonction de la catégorie d’âge et de l’épreuve. Cependant, quel que soit le nombre d’athlètes dans l’eau, elles seront pénalisées si elles exécutent leur routine en 15 secondes de plus ou de moins que le temps convenu.

5. Cela améliore le système cardiovasculaire

La natation, en général, est un sport connu pour améliorer le système cardiovasculaire de ceux qui la pratiquent, car elle augmente l’utilisation de l’oxygène dans le corps, sans provoquer un travail excessif pour le cœur. Cela entraîne une réduction de 40 % du risque d’avoir une maladie myocardique.

6. Un test de flexibilité est parfois inclus

Lors des grandes compétitions, il arrive que les athlètes doivent passer un test de flexibilité avant de présenter leur routine. Un point est ajouté au résultat final obtenu pour chaque membre de l’équipe qui passe ce test avec brio.

7. Elles doivent choisir le bon maillot de bain

CHINE NOUVELLE/SIPA/SIPA/East News, FRANCOIS-XAVIER MARIT/AFP/East News

Les nageuses doivent faire très attention aux maillots de bain qu’elles choisissent : elles doivent non seulement prendre en compte le matériau dont il est fait, mais aussi le modèle. L’idéal est d’opter pour un maillot qui épouse la forme du corps de la personne qui le porte, qui est confortable et léger et qui offre un bon soutien, avec un dos croisé pour permettre une plus grande liberté de mouvement.

8. Certaines compétences nécessitent des besoins spécifiques

Les compétitions de natation artistique peuvent être très exigeantes, non seulement en ce qui concerne les timings stricts à respecter ou le maquillage, mais aussi en ce qui concerne les tenues portées. Dans les concours de figures imposées, les nageuses doivent exécuter certaines figures devant un jury, qui est chargé d’évaluer leur technique. Par conséquent, afin d’éviter toute distraction ou toute personne se distinguant visuellement, il est obligatoire de porter un maillot de bain noir, sans logo visible, et un bonnet de bain blanc.

9. En réalité, elles ne savent pas combien de temps elles peuvent retenir leur souffle

Beaucoup d’entre nous pourraient penser que ces athlètes peuvent retenir leur respiration pendant un long moment sous l’eau. Mais en réalité, pendant l’entraînement ou la compétition, elles ne sont pas en apnée statique (qui se pratique en restant immobile), elles bougent toutes les quelques secondes et remontent à la surface pour reprendre leur souffle.

10. Certaines athlètes ne portent pas de pince-nez

AP/East News

Ces accessoires sont utilisés pour empêcher l’eau de pénétrer dans les narines des nageuses. Et, bien qu’ils soient un peu inconfortables, ils sont utilisés par la grande majorité des athlètes. Cependant, certaines ont imaginé d’autres moyens d’empêcher l’eau d’entrer, comme Mary Killman, qui peut couvrir ses narines avec sa lèvre supérieure.

11. Elles nagent avec les yeux ouverts

OLI SCARFF/AFP/East News

Bien qu’elles ne soient pas autorisées à porter des lunettes de natation, elles doivent garder les yeux ouverts en permanence, même lorsqu’elles sont immergées. Pendant une routine, il est important qu’elles ne perdent pas de vue leurs partenaires afin de pouvoir, si nécessaire, corriger leur alignement ou préparer des mouvements spécifiques.

12. Elles ne sont pas gênées par leurs menstruations

Lors d’une interview, la médaillée d’or olympique Kelsi Worrell a déclaré : “Rien n’est trop embarrassant, nous sommes si vulnérables les unes avec les autres et si ouvertes que nous sommes là pour nous entraider. Par exemple, si quelqu’un a une ficelle de tampon visible, les autres nageuses vont l’aider en le lui signalant.”

Quels sports as-tu pratiqués et quelles étaient leurs particularités ? Si tu avais la possibilité de pratiquer n’importe quel sport, lequel serait-ce et pourquoi ?

Sympa/Gens/12 Faits sur la natation artistique montrant que c’est un sport autant qu’un art (et pas juste un joli maillot)
Partager cet article
Ces articles peuvent te plaire