Sympa

20 personnes ont partagé leurs moments les plus heureux, et nous n’avons pas pu nous empêcher d’être émus !

Tout le monde a un rêve ! Un garçon veut un poney, une grand-mère veut un diplôme et un homme pourrait vouloir se marier. Quand nous réalisons nos rêves, il est normal d’avoir envie de le crier sur tous les toits. Les histoires de réussite sont plus faciles à partager de nos jours grâce aux réseaux sociaux, elles nous inspirent et nous donnent un grand sourire.

Sympa te rapporte des histoires partagées par les internautes sur le moment où ils ont finalement réalisé leurs rêves !

1. Son beau-père est officiellement son père légal après l’avoir élevée depuis l’âge de 9 ans.

Certificat de famille

2. Karrie Brown a le syndrome de Down et a réussi à défiler pour sa marque de mode préférée. Elle a également joué dans un court métrage dramatique intitulé “The Decision”.

En parlant avec une connaissance aujourd’hui, elle m’a demandé pourquoi je garde les comptes de réseau social de Karrie ouverts, car elle ne fait pas de mannequinat de façon permanente. J’ai beaucoup réfléchi à cette question dernièrement. Et la réponse est que je le fais pour les mamans que nous rencontrons en personne ou par messages sur la page Facebook de Karrie. Par l’intermédiaire de la mère qui m’a contactée en privé et m’a raconté comment elle a connu l’histoire de Karrie lorsqu’elle l’a lue dans un reportage, en apprenant le lendemain qu’elle allait bientôt avoir un bébé atteint du syndrome de Down. Pour la mère qui a couru vers nous à l’aéroport, traînant sa fille de 5 ans, qui a le syndrome de Down, et qui lui a presque demandé à bout de souffle, est-ce Karrie ? Elle suivait le récit de ma fille depuis trois ans et, les larmes aux yeux, elle a dit que Karrie lui avait donné espoir pour sa propre fille. Bien que Karrie ne soit peut-être pas activement mannequin (elle aime toujours le faire), elle mène un style de vie plein d’espoir. Avoir un rêve, vouloir désespérément vivre une vie aussi épanouie que les autres. Et tant que Karrie touchera le cœur de quelqu’un et l’inspirera, je continuerai à faire fonctionner ses réseaux sociaux.

3. “Après nous avoir dit qu’elle ne survivrait pas et avoir passé 8 mois à l’hôpital, ma petite fille fête ses 1 an et 3 jours à la maison.”

4. Brian a été accepté à la faculté de médecine de son choix, malgré le fait qu’un de ses parents était dépendant aux méthamphétamines...

Juste un rappel, tes parents ne déterminent pas ce que tu deviendras. Mon père est accro aux méthamphétamines depuis de nombreuses années. En grandissant, j’ai toujours pensé que cela pouvait limiter ce que je pouvais faire de ma vie. J’ai récemment été accepté à l’école de médecine de mon choix.

5. Le meilleur sentiment, c’est de trouver quelqu’un à qui on peut s’identifier...

Un garçon de 7 ans qui a été harcelé trouve un chat avec le même problème oculaire que lui ainsi qu’une fente labiale, et c’est comme si le destin les avait réunis.

6. Une survivante du cancer, quand elle était enfant, a transformé son cauchemar en rêve lorsqu’elle est retournée 20 ans plus tard dans le même hôpital, en tant qu’infirmière.

7. Sans cheveux à cause de la chimiothérapie, et quelques années plus tard, sa première coupe de cheveux après avoir vaincu la maladie :

8. Quand sa mère a eu un grave accident vasculaire cérébral, ils pensaient qu’elle ne vivrait pas assez longtemps pour voir sa fille se marier. Voici le jour du mariage :

9. Shannon Satonori Lytle est le fils d’un immigrant ouvrier dans un entrepôt. Il s’est battu toute sa vie et est maintenant diplômé d’Harvard.

Quand j’étais au lycée, je travaillais chez McDonald’s pour avoir la possibilité de passer le SAT (un examen d’entrée à l’école secondaire). Je donnais à manger et m’occupais de mes trois frères et sœurs plus jeunes jusqu’à ce qu’ils s’endorment et je me réveillais à 4 heures du matin pour pouvoir faire mes devoirs. Je rentrais chez moi à pied dans des quartiers dangereux de la ville après les activités extra-scolaires parce que je ne pouvais pas m’acheter une voiture. Je sortais mon ordinateur portable de la maison la nuit pour pouvoir chiper l’Internet du voisin et finir mon travail. On se moquait de moi et on disait : "De cette partie de l’Ohio, seuls les enfants des médecins et des avocats peuvent aller dans les écoles de l’Ivy League. Au collège, j’ai eu peur quand mon ordinateur s’est cassé parce que j’avais travaillé 150 heures au salaire minimum pour l’acheter. Je nettoyais les toilettes, je tenais des livres, je vendais des vêtements pour poursuivre mes rêves et voyager à travers le monde. Tout au long de ma vie, j’ai prié et supplié pour toutes sortes de subventions et de coupons. Je suis le fils d’un ouvrier d’entrepôt immigrant, un étudiant de première génération. Aujourd’hui, j’ai eu mon diplôme d’Harvard.

10. Collin Clarke, employé dans une salle de sport et atteint du syndrome de Down, rêvait de devenir culturiste...

11. Cet homme a finalement réalisé son rêve américain après 10 ans. C’est maintenant un fier citoyen américain !

12. Cette étudiante de première génération vient d’une famille pauvre de 10 enfants dans une petite ville. Cet été, elle a obtenu une bourse et un stage dans l’une des 4 meilleures entreprises du pays, Deloitte.

13. Un ami l’a sauvé quand il a voulu en finir avec sa vie à 16 ans. Il est maintenant un jeune ergothérapeute en pédiatrie qui aide les enfants à grandir et à devenir forts.

14. Gareth a perdu sa jambe à cause du cancer. 3 ans plus tard, à l’âge de 26 ans, il termine le marathon de Londres, bien qu’en phase terminale...

15. “Un habitant local a travaillé 16 ans pour gagner ce tournoi. Je ne pourrais pas être plus heureux pour lui et sa famille...”

16. Il allait dans un magasin de jeux presque tous les jours quand il était jeune. Maintenant, ce magasin vend un jeu qui a été créé par lui :

17. Elle s’était abîmé les dents de devant et elle peut enfin sourire 7 ans plus tard :

18. Anaya Ellick, 7 ans, est née sans mains. Son écriture en attaché lui a valu de gagner un concours national d’écriture :

Félicitations Anaya, nous sommes fiers de toi !

19. En raison de différences religieuses et culturelles, leurs familles s’étaient fortement opposées à leur mariage. Après 8 ans et demi, l’amour a fini par gagner !

20. En 2011, Morolake Akinosun s’est vantée, qu’en 2016, elle obtiendrait son diplôme et irait aux Jeux olympiques. En 2016, elle obtient son diplôme et participe aux Jeux olympiques au Brésil, où elle remporte la médaille d’or...

Elle l’a dit et elle l’a fait !

Alors, touchant, n’est-ce pas ? Nous aimerions aussi écouter tes histoires et les rêves que tu as pu réaliser. Raconte-les dans les commentaires et répands le bonheur autour de toi !

Photo de couverture szissousz / Reddit