Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration
Sympa

20+ Tenues de la princesse Diana qui en disaient long sur ses états d’âme

La princesse de Galles est sans doute l’une des icônes mode les plus aimées et observées au monde. Mais le miracle ne s’est pas produit instantanément. Lady Di a confié à son biographe qu’avant d’épouser le prince Charles, sa garde-robe “était composée d’une robe longue, une chemise en soie, une paire de chaussures élégantes, et... c’est tout”. En devenant membre de la famille royale, Diana s’est intéressée à la mode et a commencé à penser ses tenues dans les moindres détails. Son style vestimentaire a changé radicalement tout au long de sa vie et a illustré à la perfection certains des événements majeurs de son destin.

Sympa a retracé l’histoire du style de la princesse des cœurs et son évolution de jeune épouse timide à femme fatale.

Avant de rencontrer le prince Charles, Diana travaillait en tant qu’assistante dans un jardin d’enfants à Londres

Voici comment le style de Lady Di a changé au fil des ans. Photos prises en 1980 et en 1996.

Avant d’intégrer la famille royale, elle menait la vie modeste d’une jeune aristocrate londonienne et portait des chemisiers unis, des pulls classiques et des jupes mi-longues en coton.

Le début d’une relation avec Charles et ses fiançailles en 1981 l’ont obligée à repenser sa garde-robe

Au début, la future princesse pouvait encore se permettre des ensembles décontractés. Des chapeaux à bords souples, des chemisiers atypiques et des vestes amples : tout ce qui était particulièrement tendance dans les années 80. Mais les fiançailles avec un membre de la famille royale ont obligé Diana à se livrer à une sélection de vêtements plus minutieuse.

Dans un premier temps, Diana n’arrivait pas à faire preuve de bon goût. Elle était très timide et naïve à l’époque. N’ayant aucune idée de ce à quoi une future princesse devait ressembler, la jeune fille a commencé par essayer toutes les options, allant des robes à fleurs de “grand-mère” aux chemisiers excentriques à volants. Mais l’incroyable énergie de Lady Di avait déjà conquis les cœurs des Britanniques, et ils pardonnaient volontiers ses faux pas à la jeune Miss Spencer.

La tenue que Diana a choisi pour l’une de ses apparitions publiques en 1981 ressemblait davantage à un costume de carnaval.

Le jour où la jeune femme est devenue membre de la famille royale à part entière

Un mois après les fiançailles, Diana et Charles se sont rendus à une réception caritative au Goldsmiths’ Hall. Le choix de Diana s’est porté sur une robe de soirée noire avec un décolleté sans bretelles et une bordure à volants. Ce soir-là, la presse a annoncé que désormais, Diana pouvait être considérée comme la personne de la famille royale la plus élégante d’Angleterre.

Le futur mari avait une opinion différente. Avant l’événement, il a déclaré que les membres de leur famille ne pouvaient porter du noir que s’ils étaient en deuil. Ce à quoi les créateurs ont répondu : “Nous ne nous sommes même pas posé la question si la robe convenait à l’occasion. Nous avons juste constaté que la princesse était magnifique avec.”

La robe de mariée de la princesse Diana a suscité beaucoup de controverses

Certains pensaient que c’était exactement à cela que devrait ressembler une vraie tenue royale. D’autres disaient que la robe de mariée de Diana était loin d’être parfaite. Le choix du tissu était une erreur : les créateurs n’ont pas tenu compte du fait que la jeune femme devait se rendre à la cérémonie avec son père dans une voiture trop petite pour une telle tenue. Résultat, Diana Spencer s’est rendue à l’autel avec une robe un peu froissée. Sa tenue était faite de taffetas de soie et de dentelle, décorée de broderies faites main, et de 10 000 perles, dont certaines disposées en forme de cœur sur son corsage. Tout ceci agrémenté d’une traîne de huit mètres de long. De quoi balayer d’un revers définitif l’image de la modeste Diana d’antan.

Lors de sa première grossesse, Diana préférait les tenues amples et colorées

Elles étaient souvent décorées de volants, de dentelles et d’autres détails féminins. Le jour de sa sortie de la maternité avec son premier enfant, la princesse portait une robe ample de couleur verte à pois au col rabattu. Cette robe masquait à merveille le ventre encore un peu rond de Diana.

Après la naissance de son fils, les tenues de Diana mettent de plus en plus en valeur sa féminité

Dans les années 80, Diana cherchait à modeler sa silhouette à l’aide des vêtements. Des nœuds, des rubans de satin sur une taille légèrement élevée et des manches bouffantes : tout cela était destiné à cacher ses épaules un peu trop larges et à mettre en valeur la silhouette de la princesse. Dans la vie de tous les jours, Lady Di adoptait des coupes amples, une simplicité des lignes et un style faussement négligé.

La princesse pouvait porter une seule tenue à plusieurs événements, bien que cela soit contraire à l’étiquette royale

“Je ne vis pas selon les règles”, disait-elle. “Je suis guidée par mon cœur, et non pas par ma tête.” Pour illustrer ses propos, Diana osait porter la même tenue à plusieurs occasions, sortant ainsi du cadre de l’étiquette de la famille royale. La seule règle que la princesse respectait strictement était de soutenir l’industrie de la mode nationale : presque tous les vêtements portés par Lady Di en tant qu’épouse du prince Charles ont été confectionnés par des créateurs britanniques.

Diana portait des robes noires, sans tenir compte de la règle selon laquelle cette couleur n’est réservée qu’aux cérémonies funéraires

En 1985, Lady Di a dansé avec l’acteur John Travolta lors d’une soirée. Les photos de leur danse ont été diffusées dans le monde entier. Plus tard, John Travolta a décrit cet évènement en quelques mots : “C’était comme dans un conte de fées.” La robe noire avec laquelle Diana est apparue à la réception est entrée dans l’Histoire et a été vendue aux enchères pour un montant record de 264 000 livres sterling (plus de 300 000 euros).

Quelques flops dans le choix d’une tenue

Dans cette tenue, nous aurions pu confondre Diana avec une serveuse.

Même la silhouette parfaite de Lady Di est disproportionnée dans cette robe.

Diana s’opposait au fonctionnement royal et soulignait cela avec son apparence

Il semblerait que le vernis rouge soit universel. Mais il ne convient pas aux femmes de la famille royale : seules les nuances naturelles sont indiquées dans le protocole, même de nos jours. Les ongles rouges de Diana exprimaient son audace. La princesse s’est mise à porter du vernis coloré lorsque son mariage avec Charles a commencé à battre de l’aile. C’était une sorte de signal pour faire savoir qu’elle s’opposait au système. Tout comme les tentatives de repenser ses tenues.

Robe à pois avec un manteau, 1985.

Robe à pois avec un pull, 1986.

Malgré les ennuis familiaux, le style de Diana devenait de plus en plus irréprochable

Diana regarde son mari lors d’une conférence de presse à la National Gallery of Art de Washington, 1985.

“Nous étions trois dans notre mariage, donc j’étais un peu à l’étroit”, a déclaré Diana dans une interview, faisant référence à la relation de son mari avec Camilla Parker Bowles. Mais Diana elle-même, insatisfaite de la vie qu’elle menait, a entamé une relation extraconjugale. Cela ne l’a pas empêchée de continuer sur le chemin de l’art du style, où elle a appris à associer ses accessoires et ses bijoux de manière élégante. Parfois, la princesse était même en avance sur son temps avec son look. Diana est rapidement devenue une icône de la mode. Son apparition en couverture d’un magazine faisait augmenter ses ventes de 40%.

Le moment crucial dans le style de Diana est arrivé en 1994, lorsque le prince Charles a publiquement avoué sa romance avec Camilla Parker Bowles

L’histoire, qui a commencé comme un conte de fées (après tout, le prince a choisi Cendrillon), s’est malheureusement terminée par un scandale public. Trahie par son mari, Lady Di a décidé de se venger avec splendeur. Pour la toute première fois, elle a ouvertement enfreint le protocole royal en portant la fameuse “robe de la vengeance. Cette petite robe noire aux épaules dénudées a fait sensation. Il ne restait plus trace de la “fille sage” : elle s’était transformée en une femme qui avait confiance en elle et qui n’avait pas honte de sa beauté.

Le divorce a eu un impact sur le style de la princesse

En 1992, Charles et Diana ont annoncé publiquement la fin de leur relation. La princesse a commencé à maîtriser l’art du port de talons aiguilles et s’est mise à apprécier les robes moulantes qui mettaient en valeur sa silhouette parfaite. Elle s’est épanouie : elle avait l’air extraordinairement libre et détendue. Il est devenu clair que le code vestimentaire de la cour royale avait toujours été un fardeau pour elle. Pour les sorties en soirée, Lady Di portait des robes avec un décolleté, et a inventé la célèbre tactique du sac à main miniature : elle l’utilisait pour couvrir sa poitrine en descendant de la voiture.

Année après année, la princesse Diana s’autorisait un peu plus

Après la séparation de Charles et Diana, la princesse est apparue de plus en plus souvent en public dans des mini robes colorées. Des tenues glamour ont fait leur entrée dans la garde-robe de Lady Di. Suite à son divorce, sa vie a été remplie d’amour et de romance, et cela se traduisait clairement dans ses tenues.

Au cours de la dernière année de sa vie, Diana était très engagée dans des œuvres caritatives et a beaucoup voyagé

Après son divorce en août 1996, Lady Di ressemblait de moins en moins à une représentante de la royauté. Mais même avec les vêtements les plus simples, elle était toujours superbe. Diana a mis en avant certaines problématiques, comme les personnes défavorisées, modestes, les lépreux, ainsi que les malades du SIDA. “Le monde souffre d’un manque d’humanité et de compassion. On se doit d’aimer les gens et de le leur dire”, a-t-elle déclaré dans l’une de ses dernières interviews.

“Je voudrais devenir la reine des cœurs, mais je ne peux pas m’imaginer en tant que reine de ce pays”

Cette phrase a été prononcée par Diana lors d’une interview. Elle a définitivement réussi à gagner nos cœurs. Malgré toutes ses erreurs, ses actes étranges et sa transparence parfois excessive, la princesse Diana a toujours été aimée par des millions de personnes. Elle était appréciée pour son empathie, qui a été à l’origine de toutes ses bonnes actions.

Que penses-tu de la vie de Diana ? N’hésite pas à partager ton avis avec nous dans les commentaires.

Partager cet article