7 Normes de beauté inhabituelles dans différents pays asiatiques

Malgré les normes de beauté mondiales que nous voyons dans les magazines et les défilés de mode glamour, chaque nation a ses propres caractéristiques, traditions et coutumes liées à la beauté féminine. À titre d’exemple, alors que dans d’autres pays, les gens dépensent beaucoup pour se faire redresser les dents, au Japon, les femmes paient pour que leurs dents aient l’air tordues. On peut donc dire que la beauté est en effet un terme relatif.

Sympa a rassemblé les normes de beauté les plus inhabituelles de différents pays asiatiques. Et bien que certaines d’entre elles aient des racines historiques, certaines femmes les suivent encore aujourd’hui.

1. Monosourcil (Tadjikistan)

Alors que les femmes de différentes régions du monde s’épilent les sourcils et utilisent la méthode de la cire ou du fil pour obtenir la forme parfaite, pour les femmes du Tadjikistan, un sourcil unique naturel est un signe traditionnel de beauté.

Les filles qui n’ont pas été dotées de sourcils bien fournis utilisent une herbe verte spéciale appelée “usma”. Elles vont jusqu’à colorer l’espace entre les sourcils et créer un monosourcil. Les parents appliquent ça aux sourcils de leurs filles dès leur plus jeune âge.

2. Allongement du cou (Thaïlande)

Les longs cous sont le symbole des femmes dans la tribu Kayan. Cette tradition a des origines diverses et beaucoup pensent qu’à la base, cela protégeait les femmes de l’esclavage. Cependant, certains disent qu’avec leur long cou, les femmes ressemblent aux dragons, qui sont des personnages importants du folklore local.

Les filles commencent à porter des bobines de laiton dès l’âge de 5 ans et reçoivent de plus en plus d’anneaux qui allongent leur cou au fil du temps.

3. Limage des dents (Indonésie)

Pour les habitants de Bali, le limage des dents est un rituel traditionnel. Cette procédure est principalement pratiquée par les adolescents afin de “chasser les mauvais esprits”. En Indonésie, les dents limées sont un signe de maturité. Après cette procédure, les adolescents sont prêts à se marier.

Certains Balinais continuent de pratiquer le limage des dents, même s’ils vivent loin de leur terre natale.

4. Visage en forme de cœur (Corée du Sud)

La Corée du Sud est le pays qui compte le plus grand nombre de procédures esthétiques par habitant au monde. Le remodelage du visage figure dans le top 3 des chirurgies plastiques les plus populaires en Corée du Sud. Malgré les risques potentiels, les femmes peuvent subir une réduction des pommettes, une V-line et une correction de la mâchoire pour tenter d’obtenir un visage en forme de cœur.

5. “Yaeba” — dents de travers (Japon)

Alors que dans d’autres parties du monde, les gens dépensent beaucoup d’argent pour redresser leurs dents, la tendance inverse se produit au Japon. Ici, les femmes paient pour que leurs dents soient tordues. Cette tendance est appelée “yaeba” ou “dent double”. Les dentistes fabriquent des dents en plaçant des façades permanentes ou temporaires sur les canines supérieures.

Ces dents tordues font paraître les femmes plus jeunes et sont donc populaires auprès des filles japonaises.

6. Dents noires (Japon)

Le noircissement des dents ou “ohaguro” est une coutume japonaise consistant à teindre les dents en noir avec une solution de limaille de fer et de vinaigre. Bien qu’actuellement, personne ne recourt à cette pratique, il convient de noter que les dents noires étaient considérées comme belles dans l’histoire du Japon. L’ohaguro était un symbole de statut social utilisé principalement par les femmes pour montrer leur beauté et leur volonté de se marier.

7. Pansement sur le nez (Iran)

En raison de la grande popularité des opérations du nez, l’Iran a été surnommé la “capitale mondiale de la rhinoplastie”. Cela s’explique par le fait que les femmes couvrent surtout leur corps et leur tête, et c’est pourquoi elles se passionnent pour l’apparence de leur visage.

Le bandage sur le nez après l’opération a même un nom particulier : “bandage d’honneur”. Les femmes n’essaient pas de le cacher, au contraire, elles le montrent fièrement comme un signe de leur récente rhinoplastie. Certaines d’entre elles continuent à porter le bandage même longtemps après leur opération, comme un symbole de richesse pour montrer qu’elles peuvent se permettre ce genre d’opération.

Parmi les critères de beauté de cette liste, quels sont ceux qui te paraissent les plus inhabituels ? N’hésite pas à nous répondre dans les commentaires !

Partager cet article