Cette femme qui a cessé de s’épiler le visage raconte à quel point cela a changé sa vie

Eldina est une jeune danoise qui a décidé d’arrêter de s’épiler le visage. Elle a attiré l’attention sur elle en montrant son parcours sur les réseaux sociaux. Ainsi, elle a également aidé d’autres personnes à se sentir plus confiantes et à rester fidèles à elles-mêmes au lieu d’essayer de plaire à tout le monde.

Chez Sympa, nous trouvons que l’histoire d’Eldina peut être une source d’inspiration pour tout le monde, c’est pourquoi nous avons aujourd’hui décidé de la contacter pour organiser une interview. Voici ce que nous avons découvert.

Ce n’est pas quelque chose qui s’est fait du jour au lendemain

Eldina n’a pas décidé d’arrêter de s’épiler comme par enchantement, ni du jour au lendemain. Cette idée est arrivée progressivement :

“Je ne dirais pas que c’est arrivé soudainement, mais je devenais de plus en plus frustrée de devoir m’épiler sans raison apparente. Je vois des hommes sortir sans s’épiler, alors pourquoi dois-je le faire ? J’ai réalisé que je pouvais utiliser mon temps de manière bien plus efficace. Je ne suis pas du tout contre le fait de me raser ou de m’épiler, mais c’est le fait d’attendre de chaque femme qu’elle le fasse constamment qui m’agace.”

D’autres peuvent également comprendre ce qu’elle ressent

Les normes applicables aux hommes et aux femmes sont différentes dans la société dans laquelle nous vivons. Eldina, mais aussi d’autres femmes avec lesquelles elle a discuté, sont de cet avis : “Beaucoup de femmes m’ont écrit pour me dire qu’elles se sentaient également contraintes d’épiler tous leurs poils, qu’elles le veuillent ou non. Elles se sentent poussées à le faire par la société, voire même harcelées parce qu’elles ont des poils sur le corps.”

“Beaucoup de femmes m’ont écrit pour me dire qu’elles avaient l’impression d’être les seules à avoir une pilosité faciale ou corporelle aussi importante. En réalité, nous en avons pour la plupart en grande quantité, et avoir des poils sur le corps en tant que femme n’a rien d’extraordinaire. J’ai reçu une centaine de messages négatifs de la part d’hommes, et quatre ou cinq de la part de femmes.

J’ai beaucoup attiré l’attention pour finalement n’avoir rien fait. Quand on y pense, c’est vraiment bizarre, car un homme ne deviendrait pas aussi populaire juste parce qu’il a des sourcils imposants, alors pourquoi est-ce mon cas ?

Ce que tu es vraiment est plus important que ce que les gens pensent de toi

Il est très important de rester fidèle à toi-même, et il y aura toujours des gens qui t’aimeront pour ce que tu es vraiment : “Je pense que mon meilleur conseil serait le suivant : si les gens ne vous aiment pas tel que vous êtes, vous pouvez toujours trouver de nouveaux amis. Vous pouvez toujours trouver d’autres groupes de personnes qui vous accepteront et apprécieront vos pensées et vos sentiments. Et au fond, voulez-vous vraiment être aimé pour ce que vous n’êtes pas ?

Les normes de beauté changent constamment

Suivre les normes de beauté de l’époque actuelle n’est peut-être simplement pas pour toi, et c’est bien comme ça. Selon Eldina, “les normes de beauté sont très aléatoires. Elles changent tout le temps. Quelque chose qui est très important aujourd’hui pourrait bien devenir complètement dépassé et hors de propos dans 10 ans. Donc je ne vois pas pourquoi il y a une telle pression pour que les gens, et surtout les femmes, correspondent à ces normes.”

N’aies pas peur de faire ce qui te plaît

Pour terminer, Eldina a partagé des paroles inspirantes qui feront réfléchir chacun d’entre nous sur la manière dont nous vivons notre vie : “Je pense que c’est toujours intéressant de réfléchir à pourquoi vous faites ce que vous faites. Est-ce ce que vous le voulez vraiment, ou est-ce que vous le faites par crainte ?”

Alors, que penses-tu de l’histoire d’Eldina ? Et toi, ressens-tu aussi la pression des normes de beauté imposées par la société ? N’hésite pas à donner ton avis et à partager ton expérience dans les commentaires !

Partager cet article