Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

L’histoire de notre époque est résumée toute entière dans ces portraits uniques et émouvants de personnes ayant vécu plus de 100 ans

Le photographe tchèque Jan Langer a créé un projet photographique étonnant intitulé "Les visages du siècle". Il a immortalisé des gens qui ont vécu plus de 100 ans et a comparé leurs photos avec celles de leurs albums de famille, lorsqu'ils étaient plus jeunes.

Pendant les séances photos, Jan leur a demandé comment ils voyaient la vie après avoir vécu aussi longtemps. La majorité lui a répondu que le temps passait chaque année plus vite et qu'ensuite, il s'envolait tout simplement. Tous les ans, leurs amis disparaissent. Dans ces moments, le temps s'arrête, puis reprend à nouveau, avec encore plus de vitesse. Jan s'est demandé ce qui changeait ou pas sur les visages de ces personnes qui avaient vécu un siècle. Elles ont connu toutes les peines et les joies et ont vécu tous les malheurs du XXe siècle. Il leur a demandé ce que représentait la solitude dans la vieillesse et quels étaient les souvenirs qui leur réchauffaient le cœur jusqu'à leurs derniers jours. Après avoir comparé les photos, il a réussi à remarquer des similitudes et des différences dans leur apparence physique. Il a enfin conclu que jusqu'à 100 ans, on pouvait toujours deviner cette personnalité et ce caractère présents sur la première photo. Aucune ride ou cheveux blanc ne pouvaient les cacher.

La rédaction de Sympa a été très émue par ces images. Nous voulons que toi aussi tu te rendes compte du pouvoir du temps qui nous change inévitablement.

Vlasta Čížková

23 ans et 101 ans

Sur la photo de gauche, Vlasta venait de terminer ses études supérieures dans une école pour jeunes filles. Puis elle a travaillé en tant que cuisinière dans un aéroport. Elle vit maintenant dans un village, près de ses proches. Vlasta s'intéresse à la situation politique internationale. Elle dit entretenir une relation ambivalente avec sa famille. Les parents les plus éloignés lui rendent visite de temps en temps, mais les plus proches viennent régulièrement. Vlasta a des souvenirs incroyables ! Elle était dans le camion qui a écrasé le fils de Reinhard Heydrich, a logé des soldats russes après la libération, son fils unique a été arrêté en 1948, elle lisait aussi des poèmes aux jeunes mariés lors des cérémonies de mariage. Le plus grand désir de Vlasta serait que sa famille soit de nouveau unie.

Marie Burešová

23 ans et 101 ans

Il est difficile de croire que la jeune fille en robe de mariée sur la photo de gauche ait travaillé en tant que boucher. Maintenant, elle habite dans une maison à Zlín. Sa fille, son beau-fils et sa petite-fille lui rendent visite tous les jours. Bavarder avec eux est son passe-temps favori. Le souvenir le plus intense de la vie de Marie est la nationalisation de son entreprise. Elle aimerait que toute sa famille se voit plus souvent.

Prokop Vejdělek

22 ans et 101 ans

La première photo a été prise pendant le service militaire. Prokop a travaillé comme ingénieur métallurgiste et vit maintenant dans une ferme que sa fille a construite pour lui. Ses proches sont près de lui : sa fille, son beau-fils et son petit-fils. Le passe-temps de Prokop est de sculpter des figurines avec une scie circulaire. Il admet que le souvenir préféré de sa jeunesse est le goût du lait de chèvre chaud. Prokop souhaite à tous une bonne santé et de la bonne humeur.

Anna Pochobradská

Environ 30 ans et 100 ans

Anna a travaillé dans une ferme et vit maintenant en maison de retraite. Ses souvenirs les plus mémorables sont ceux de l'époque où elle était jeune et savait se débrouiller seule. Sa fille vient la voir tous les weekends, mais Anna se sent tout de même seule. Elle aime dormir et dit qu'un jour elle souhaite s'endormir et ne jamais se réveiller.

Antonín Baldrman

17 ans et 101 ans

À l'âge de 17 ans, Antonín était déjà un soudeur expérimenté, puis il a travaillé comme fonctionnaire. Maintenant, il vit dans une maison de retraite à Blansko. Il lit les journaux et apprécie que sa fille lui rende visite deux fois par semaine. Le souvenir le plus important d'Antonín est qu'il avait des collègues de travail amicaux. Il souhaite que tout le monde vive en paix.

Anna Vašinová

22 ans et 102 ans

La photo à gauche a été prise juste après le mariage d'Anna. Elle a travaillé dans une ferme et vit maintenant dans une maison de retraite à Sloupnice. Anna aime lire des romans d'amour. Elle n'oubliera jamais quand elle chantait des chansons folkloriques dans une chorale pour enfants et comment la Seconde Guerre mondiale lui a enlevé son mari. Son plus grand souhait est de le retrouver après sa mort.

Antonín Kovář

25 ans et 102 ans

Antonín est une personne créative. Il était le directeur d'un groupe de musique, opérateur de film et conducteur. Il vit maintenant dans la ville tchèque d'Ústí nad Labem. Il aime toujours la musique, lire les journaux et parler avec sa fille qui vient le voir tous les jours. Les moments qu'il apprécia le plus dans sa vie sont ceux dans lesquels il a pu jouer dans son groupe de musique et les jours où il a vécu au côté de sa femme. Le rêve d'Antonín est de jouer à nouveau de la clarinette.

Marie Fejfarová

101 ans

Marie a travaillé en tant qu'instructeur sportif pour un stade et son mari était un cardiologue renommé. Ils vivaient dans une villa dans un quartier luxueux de Prague. C'est dans cette maison même que vécut Marie jusqu'à l'âge de 101 ans, avant de décider de la quitter. Elle a brûlé tous ses souvenirs matériels : toutes ses lettres, journaux intimes et photos, et c'est en robe de chambre avec seulement une brosse à dents qu'elle frappa à la porte d'une maison de retraite.

Elle laissa sa villa avec ses meubles, ses livres, ses vêtements et tout le reste à une amie qui devait prendre soin d'elle dans sa maison de retraite. Elle ne lui rendit visite qu'une seule fois, lui apporta un gâteau et n'est jamais revenue.

Marie adore la littérature anglaise et française et aime traduire les noms des objets qu'elle connaît dans d'autres langues. Ses souvenirs favoris sont ceux de voyages avec son mari dans des pays étrangers : les petits sentiers dans les jardins du Japon, la trépidante ville de Hong Kong, la mauvaise nourriture dans les quartiers pauvres d'Afrique et un accueil de luxe dans la famille royale espagnole.

Après cette vie passionnante, Marie en est arrivée à cette conclusion : "Si tu donnes, n'attends rien en retour, et si tu reçois quelque chose, ne crois pas que cela t'accompagnera jusqu'au jour de ta mort."

Quelles émotions t'a inspiré ce reportage photo ? De la joie ou de la tristesse ? Ou peut-être autre chose encore ? Connais-tu quelqu'un qui ait vécu une vie longue et hors du commun ? Raconte-nous dans les commentaires.

Photo de couverture janlanger