Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Qui sont les individus de la génération Z et pourquoi on dit qu’ils sont meilleurs que nous

Les millenials sont devenus un véritable objet d’étude sociologique. Mais la génération suivante est déjà arrivée pour les remplacer. Ces derniers sont également connus sous le nom de génération Z ou “centennials”, en raison de leur forte appétence pour les technologies et les gadgets. Ce sont ces individus qui sont nés après 1996 et dont le nombre augmente chaque année. Selon les prévisions, d’ici 2020, les représentants de cette génération compteront pour environ un tiers de la population de la Terre et constitueront le plus grand groupe de consommateurs.

Sympa a décidé de découvrir qui sont les post-millenials, ce qu’ils attendent de la vie, quelles différences existent entre eux et leurs parents, et pourquoi on dit souvent qu’ils sont meilleurs que les générations précédentes.

Ils sont auto-suffisants

Les représentants de la génération Z souhaitent commencer à gagner un revenu de façon autonome pour subvenir à leurs besoins beaucoup plus tôt que leurs parents. La grande majorité des enfants modernes sont nés dans une période de crise économique mondiale, il est donc rare de trouver parmi eux des rêveurs ou des downshifters (le downshifting est une tendance dans laquelle les individus vivent une vie plus simple pour réduire le stress et la tension) : 72 % des adolescents aspirent à créer leur propre entreprise ou affaire. De plus, la génération post-millenial rêve d’accroître ses sources de revenu.

En même temps, un récent sondage mené par un centre de recherche sur l’opinion publique a révélé que 75% des jeunes de 18-24 ans considèrent que l’expérience de vie de leurs parents est tout à fait inutile. Ils choisissent leur propre voie et ne souhaitent pas apprendre des erreurs commises par les générations précédentes. La génération Z préfère ne pas briser le système, mais plutôt le perfectionner. Mais le plus important pour eux, c’est d’être capables de s’adapter et de développer des compétences créatives.

Ils sont plus libres dans leurs opinions

La génération Z est souvent blâmée pour son individualisme. Mais il est facile de comprendre pourquoi ils sont comme ça. Ils n’aiment pas les modèles de comportement standard car ils peuvent être inefficaces, et la liberté vient avec l’individualité. La nouvelle génération honore le style Normcore, à l’instar de Kendall Jenner, et ils ont une attitude tolérante lorsqu’il s’agit de régler des problèmes raciaux.

Autrement dit, la génération Z est moins susceptible d’éprouver des préoccupations au sujet de son apparence physique ou de son identité sexuelle. Une enquête récente a montré que seulement 63% des adolescents européens s’identifient comme hétérosexuels, et qu’un sur cinq se pense bisexuel. En d’autres termes, la nouvelle génération ne veut pas se limiter.

La neutralité du genre est une tendance de la Génération Z. Par exemple, la fille de Sting, Eliot Paulina Sumner, qui est d’ailleurs aussi chanteuse, incarne très bien ce concept. Elle ne met pas l’accent sur sa féminité, mais met son art au premier plan.

Ils sont réalistes

La génération Z a dû grandir dans un monde “post-11 septembre” et s’est habituée à un climat d’incertitude et de changements. En raison de ces circonstances, les post-millenials voient l’avenir de façon sérieuse. Cela concerne en particulier les aspirations professionnelles. Les chasseurs de têtes affirment que 77% des jeunes comprennent qu’ils devront se battre énergiquement pour décrocher un emploi.

De même, les post-millenials sont plus exigeants vis-à-vis des entreprises et des marques ; les jeunes veulent obtenir rapidement ce qu’ils veulent et sans difficultés particulières. En même temps, ils valorisent davantage l’honnêteté, le réalisme et l’ouverture. Ils s’attendent à la même attitude commerciale, préférant la publicité qui met en scène des gens normaux plutôt que des célébrités.

Ils aspirent au naturel et à l’honnêteté

Les post-millennials perçoivent le monde du glamour et de Photoshop de façon moins positive. Au centre de leur attention se trouvent le naturel, l’authenticité et la simplicité. Ce que la nature leur a donné dès la naissance vaut plus que la beauté artificielle. Les femmes aux visages parfaits comme Irina Shayk ou Angelina Jolie restent belles à leurs yeux, mais elles incarnent des idoles obsolètes. La chirurgie esthétique permet facilement de créer ce type de beauté avec un nez précis et des lèvres pulpeuses.

Les adolescents essaient rarement d’être plus attirants aux yeux des autres. C’est pourquoi, dans le monde d’aujourd’hui, les gens qui ont une apparence non standard sont considérés comme plus à la mode.

Beaucoup de jeunes se montrent sur les réseaux sociaux avec leurs imperfections, sans maquillage, dans des vêtements simples, dans des positions naturelles et un arrière-plan banal. Il est possible que les adolescents se soient simplement lassés d’un environnement visuel trop glamour, et ils suivent plus les stars de YouTube qui sont souvent des gens ordinaires qui sont devenus des experts dans un domaine particulier.

Ils veulent améliorer le monde

Les jeunes de la Génération Z n’ont pas seulement envie de biens matériels, mais aussi d’améliorer le monde. Beaucoup d’adolescents s’engagent dans des activités de bénévolat et d’entrepreneuriat social.

De plus, les post-millenials commencent leurs activités à un âge assez précoce. Le monde entier a récemment découvert Greta Thunberg, 16 ans, qui a été nommée par des politiciens suédois et norvégiens pour le prix Nobel pour sa contribution au mouvement contre le changement climatique.

Adora Svitak, 14 ans, est devenue une personnalité publique reconnue aux États-Unis. Elle s’occupe des problèmes d’éducation et d’alphabétisation des enfants ; en outre, elle écrit des livres. L’argent qu’elle a gagné en vendant ses livres (environ 30 000 dollars) a été envoyé à des écoles au Vietnam.

Logan LaPlante, 13 ans, a prononcé des discours lors de conférences TEDx en tant que théoricienne d’une éducation moderne. Sa vidéo a récolté plus de 10 millions de vues sur YouTube.

Ils ont grandi à l’ère d’Internet

La génération post-millenial est née à l’époque du réseau mondial et ne peut donc pas concevoir la vie sans Internet. Plus de 40% des adolescents déclarent être fortement liés aux appareils électroniques, et apprécier davantage leur smartphone que la télévision.

Beaucoup utilisent des appareils différents et parviennent à absorber une plus grande quantité d’informations au cours de la journée. Par conséquent, les jeunes augmentent leur vitesse de compréhension. De plus, la Génération Z a l’habitude d’effectuer de nombreuses tâches simultanément, peut passer rapidement et efficacement d’un type de travail à l’autre et se concentrer sur ces tâches, quelles que soient les distractions.

Ils s’intéressent aux choses vraiment importantes

Les membres de la génération Z ont une vie sociale plus active et sont plus préoccupés par les problèmes sociaux. Les adolescents sont prêts à faire valoir leurs droits lors de rassemblements et de manifestations, et à créer des syndicats scolaires. De plus, cette génération s’intéresse aux processus économiques et à la façon dont l’humanité peut influencer l’environnement.

En même temps, la plupart d’entre eux valorisent l’espace personnel et n’aiment pas toujours partager leurs informations personnelles avec tout le monde, laissant Facebook de côté au profit de Snapchat.

De plus, les représentants de la génération numérique se soucient de leur santé : ils préparent plus souvent leurs aliments à domicile et essaient d’adopter de bonnes habitudes alimentaires.

Que penses-tu des adolescents modernes ? Donne-nous ton avis dans les commentaires !