Sympa

Un jeune homme de San Francisco ré-introduit des espèces rares de papillons dans son propre jardin.

6-15
597

L’expansion urbaine a mené de nombreuses espèces animales et végétales au bord de l’extinction, et les papillons ne font pas exception. Le papillon à queue d’hirondelle bleue de Californie, aussi appelé Battus philenor, est bleu et très beau. De plus, cette espèce vit à San Francisco depuis des années. Mais à mesure que le développement de la ville s’est accéléré à partir du début du XXe siècle, cette merveilleuse créature est devenue rare dans la ville. Sauver cette espèce et la réintroduire à San Francisco est devenue la mission de Tim Wong, un biologiste aquatique, qui le fait dans la cour arrière de sa maison.

Chez Sympa, nous avons décidé d’en savoir plus sur les efforts de ce jeune scientifique, qui aide ces papillons rares à revenir dans cette ville.

Le papillon à queue d’hirondelle de Californie s’est presque éteint en raison de l’urbanisation

Cette espèce est une véritable merveille dans le royaume des papillons. Son cycle de vie commence avec de petits œufs rouges qui sont pondus sur les tiges et les feuilles des plantes. Ensuite, ils éclosent et des chenilles noires avec des taches orange apparaissent, qui finissent par se transformer en beaux papillons d’un bleu profond. On en trouvait partout à San Francisco il y a longtemps, mais à mesure que de plus en plus de quartiers de la ville se développaient, ces créatures ont perdu leur habitat naturel et ont pratiquement disparu.

Sa passion pour la nature a fait de Tim Wong un “charmeur de papillons”.

Tim Wong est un biologiste aquatique de la California Academy of Sciences, qui a toujours eu un profond amour pour la nature. Son compte Instagram regorge d’images accrocheuses qui le montrent avec les animaux dont il s’occupe au musée où il travaille : pingouins, hiboux, serpents, lézards et, bien sûr, des papillons.

La passion de Tim pour ces derniers a commencé à l’école primaire, lorsqu’il a essayé d’élever ces petites créatures pour la première fois avec ses camarades de classe. Il a été surpris par l’incroyable métamorphose que ces petits animaux traversent pour cesser d’être des chenilles et devenir de précieux adultes.

Des années plus tard, lorsque Tim a appris la triste histoire de cette espèce, il a décidé de faire tout ce qu’il pouvait pour ramener cette belle créature à la ville. Il a fait des recherches approfondies et a découvert qu’au stade de chenille, ce papillon ne mangeait que la feuille de la vigne de Californie, qui était également devenue rare dans la région.

Tim a trouvé la plante dans le jardin botanique de San Francisco et a demandé à des experts en jardinage de lui en donner de petites. En les utilisant, il a construit une serre dans son jardin, recréant ainsi l’habitat naturel du papillon bleu.

“J’ai construit un grand écran pour protéger les papillons et leur permettre de s’accoupler dans les mêmes conditions environnementales qu’à l’extérieur : soleil naturel, flux d’air et fluctuations de température ”, dit Tim. Le jeune biologiste a commencé son expérience de reproduction avec un premier groupe de 20 chenilles qu’il a collectées dans des résidences locales où cette espèce rare était encore présente. Quelque temps plus tard, il a réussi à obtenir des centaines de papillons.

L’expérience artisanale de cet homme a eu des résultats incroyables.

Une expérience qui a commencé avec seulement 20 chenilles a donné naissance à des milliers de papillons à queue d’hirondelle de Californie, qui ont déjà été introduits au jardin botanique de San Francisco. Mais Tim n’a pas l’intention de s’arrêter là. Il a également réussi à faire pousser plus de 200 plants de vigne pour que les créatures qu’il élève se sentent chez elles.

En gros cela signifie qu’un jour, ces belles créatures peupleront à nouveau la ville. “Chaque année depuis 2012, nous avons vu plus de papillons voler dans les jardins, pondre des œufs, grandir avec succès et éclore l’année suivante ”, a dit Tim, ce qui est un bon signe que tous nos efforts sont en train de porter leurs fruits !

Par son propre exemple, Tim a montré que tout le monde peut contribuer à sauver l’environnement, même à partir de son propre jardin. Bien que l’élevage des papillons soit un travail que tout le monde ne peut probablement pas faire, il existe des façons plus simples d’aider. La clé de la préservation de la faune est de garder les habitats naturels intacts. Par conséquent, planter des arbres et des fleurs préférés des animaux et des insectes locaux peut faire une grande différence.

Que penses-tu du projet de Tim ? Voudrais-tu voir comment il élève des papillons de tes propres yeux ?

6-15
597