Sympa

10+ Choses auxquelles j’ai renoncé et qui m’ont permis d’économiser plus de 250€ par mois tout en améliorant ma vie

Je m’appelle Julia et tous mes amis savent que je suis terriblement dépensière. Je suis prête à dilapider l’intégralité de mon salaire pour me simplifier la vie et la rendre plus agréable. Et puis un jour, mon mari et moi avons décidé qu’il était temps de devenir propriétaires. À ce moment-là, il est devenu clair que si nous voulions avoir notre propre logement, il faudrait changer légèrement nos modes de vie. Et il ne suffirait pas de gagner plus d’argent, il faudrait également dépenser moins.

J’ai passé nos dépenses en revue et je me suis rendu compte qu’on pouvait économiser sur pas mal de choses. Et que cela nous ferait plus de bien que de mal.

Après un an d’économies, j’ai enfin pu avoir une vision globale de la situation. Et maintenant, spécialement pour les lecteurs de Sympa, je partage avec grand plaisir mes conseils pour gérer le budget familial de façon à concrétiser de grands projets.

Les cosmétiques

10+ Choses auxquelles j’ai renoncé et qui m’ont permis d’économiser plus de 250€ par mois tout en améliorant ma vie

Tu peux facilement faire chez toi de nombreux soins réalisés dans les instituts de beauté. Je dépensais un peu moins de 50€ par mois pour ma manucure et ma pédicure. J’ai acheté un kit manucure à utiliser à la maison (tiens, il m’a coûté 50€). La durée de vie de la lampe UV est de plusieurs années et j’ai assez de vernis pour un an. Initialement, mes dépenses mensuelles s’élevaient à 50€. Maintenant, elles se sont réduites à 4€.

De plus, j’ai arrêté de dépenser mon argent pour les soins suivants :

  • L’esthéticienne. À la place, j’ai investi dans des produits de beauté de qualité et j’ai commencé à utiliser régulièrement des masques purifiants. J’ai réglé le problème des poils indésirables à l’aide de mon vieil épilateur.
  • Le dessin des sourcils. Après avoir regardé quelques vidéos sur YouTube, j’ai compris quelle forme de sourcils m’allait le mieux. J’ai appris à en prendre soin moi-même.

J’ai aussi arrêté d’acheter des huiles pour les pointes de cheveux, des soins thermo-protecteurs et des gommages pour le corps. J’ai remplacé l’huile par une crème hydratante ordinaire et le gommage par un gant de toilette. Je me sèche les cheveux avec le sèche-cheveux sur la position “air froid”. Bref, j’ai réussi à économiser environ 60€ par mois sur les produits de beauté.

L’alimentation

10+ Choses auxquelles j’ai renoncé et qui m’ont permis d’économiser plus de 250€ par mois tout en améliorant ma vie

Avant, nous ne pouvions pas imaginer notre vie sans les plats préparés. Ils sont si bons ! Mais ils sont aussi excessivement chers et loin d’être sains. Un sandwich à midi, des pizzas au bacon pour le soir. En plus d’être mauvais pour la santé, ce type de repas est un gouffre financier.

Nous avons revu nos habitudes alimentaires et maintenant :

  • Nous faisons de gros achats une fois toutes les deux à trois semaines. On se rend moins souvent dans les magasins, ce qui nous évite des achats inutiles. Le saucisson a été remplacé par de la viande séchée. On n’achète plus de produits laitiers aromatisés, de pizzas surgelées, de plats du traiteur ni d’aliments en conserve.
  • J’ai appris à congeler correctement le pain frais, le rôti qu’on n’arrive pas à terminer, les tartes de maman et même l’aspic. Cela m’évite de jeter de la nourriture et quand je n’ai pas envie de cuisiner, il me suffit de décongeler un plat déjà fait.
  • L’été dernier, j’avais acheté quelques kilos de tomates et j’en ai fait du ketchup. Plusieurs litres de mon ketchup maison nous ont coûté aussi cher qu’une seule grande bouteille de Heinz, ma sauce préférée. De plus, j’ai cueilli des fleurs de tilleul, des feuilles de cassis et de framboisier. Maintenant, nous n’achetons plus de thé aromatisé en sachets.

Tout ceci nous a permis d’économiser encore une soixantaine d’euros.

Les déplacements

Nous avons une voiture. Mais depuis les six derniers mois, nous l’utilisons uniquement pour partir à la campagne ou pour faire les courses dans un hypermarché.

  • On a commencé à bouger davantage : je vais au travail à pied et mon mari a adopté le vélo. Bien évidemment, lorsqu’il pleut, on se tourne tous les deux vers la voiture. Mais, à vrai dire, les beaux jours sont plus nombreux qu’on ne le pense.
  • Nous avons résilié nos abonnements à la salle de sport. Nous nous sommes mis à la marche, au vélo, à la course à pieds dans le parc. Ces activités sont gratuites.

Rien que sur le carburant, nous avons réussi à économiser près de 25€. Avant, on utilisait environ 70 litres d’essence par mois. Maintenant, ce chiffre est tombé à 25 litres. Et nous avons économisé une vingtaine d’euros en résiliant nos abonnements à la salle de sport.

Les divertissements

10+ Choses auxquelles j’ai renoncé et qui m’ont permis d’économiser plus de 250€ par mois tout en améliorant ma vie

Nous aimons flâner en ville et prendre un café en terrasse par-ci par-là. C’était assez difficile de renoncer à cela. Après plusieurs weekends à avoir le cafard, nous avons trouvé une solution :

  • Nous avons commencé à utiliser des sites qui proposent des bons de réduction pour aller au restaurant, le dîner coûte deux fois moins cher de cette manière. Il faut quand même continuer à se faire plaisir ! De même, il est possible d’acheter des places de cinéma, des parties de bowling ou des billets pour les parcs aquatiques en promotion. Parfois, les réductions peuvent aller jusqu’à −50%. Et lorsqu’on va dîner dehors, on essaie de commander les plats les moins chers.
  • Nous avons arrêté de faire des soirées avec nos amis. Les sorties hebdomadaires en boîte de nuit coûtent extrêmement cher. Nous avons commencé à inviter à la maison les personnes qui veulent passer du temps avec nous pour un petit apéro ou une conversation amicale.

Le shopping

Avant, lorsque je voulais acheter une nouvelle tenue, je ne prêtais pas attention au prix des vêtements d’une nouvelle collection dans les grandes enseignes de prêt-à-porter. Mais maintenant :

  • Je trouve qu’acheter une robe à 90€ est complètement irraisonnable. En effet, quelques mois plus tard, elle coûtera beaucoup moins cher. Parfois, il m’arrive de faire du lèche-vitrines, et de repérer les tenues qui me plaisent. Ensuite, j’attends les soldes et je les trouve à −50% et même −70% pour certains articles.
  • J’ai appris à trouver des vêtements indémodables, des classiques intemporels qui resteront toujours d’actualité.
  • Nous n’achetons pas de gadgets à la mode ni de nouveaux smartphones, juste pour avoir le dernier modèle. Nos portables respectifs sont toujours fonctionnels, il n’y a pas besoin de les changer.
  • Nous privilégions désormais les boutiques en ligne. Elles proposent souvent des offres plus intéressantes que les magasins physiques.

La vie quotidienne

10+ Choses auxquelles j’ai renoncé et qui m’ont permis d’économiser plus de 250€ par mois tout en améliorant ma vie

Nous avons également réussi à réduire légèrement les dépenses courantes de la maison. Des choses insignifiantes à première vue permettent d’économiser une petite fortune. Nous avons fait attention à tout :

  • Avant, j’adorais me détendre en prenant un bain chaud, je le faisais 3 à 5 fois par semaine. Lorsque j’ai décidé de dire stop à ce petit plaisir, notre consommation d’eau (7-9 m³) a été divisée par deux.
  • Nous avons arrêté de faire tourner notre machine à laver pour rafraîchir quelques t-shirts. On a commencé à rassembler les vêtements sales dans un panier à linge avant de lancer le cycle. Notre nombre de lavages a été divisé par 2.
  • Nous avons résilié notre abonnement à la télévision numérique. Maintenant, on regarde tout sur Youtube.
  • En allant faire les courses, nous pensons toujours à prendre nos sacs réutilisables en tissu à la maison pour éviter d’acheter des sacs plastiques. Nous avons également arrêté d’utiliser les essuie-tout, les sacs poubelles et les éponges en microfibre hors de prix. Nous avons plein de vieux vêtements chez nous qui font parfaitement l’affaire.

Les fêtes et les cadeaux

10+ Choses auxquelles j’ai renoncé et qui m’ont permis d’économiser plus de 250€ par mois tout en améliorant ma vie

J’ai fait les comptes. Les cadeaux de Noël nous reviennent à 250€ (sans parler du temps qu’on passe à les choisir). Mais il y a aussi les anniversaires et les événements imprévus. Oui, c’est vrai, je reçois aussi des cadeaux. Une lotion corporelle qui ne sent pas très bon ou encore un foulard que je ne mettrai jamais. J’ai donc revu la tradition des festivités et des présents. J’ai arrêté de faire de gros cadeaux à mes voisins, à mes collègues et à toutes les personnes qui ne sont pas suffisamment proches de moi. Occasionnellement, je leur offre de petits souvenirs.

J’ai également intégré les pourboires dans la rubrique “cadeaux”. J’ai examiné attentivement les dépenses de la semaine. Et il s’est avéré que je laisse environ 6€ de pourboires. Par exemple, lors de nos rares sorties au café, nous laissons 15% de la note pour remercier le serveur. Pour une addition à 20€, cela fait 3 euros. De plus, je donne 1€ au livreur qui a monté nos courses et 2€ à ma coiffeuse. Bien évidemment, nous avons dû réduire considérablement ces dépenses aussi.

Nous avons commencé à recevoir moins d’invités, je n’ai donc plus besoin de préparer de repas pour tout le monde. On a commencé à moins sortir également, cela nous évite de devoir acheter quelque chose à grignoter ou une bouteille de champagne.

Nous louons un petit appartement et nos amis le savent. Mais cela ne les empêche pas de venir nous voir et de rester chez nous une semaine ou deux, comme si notre T2 était un hôtel.

Le séjour de chaque ami nous coûte à peu près 120€. Il faut poser un jour de congé, préparer quelque chose à manger, planifier une visite de la ville et faire le ménage une fois qu’ils seront partis. C’est pourquoi j’ai arrêté d’accueillir nos proches et nos amis en leur expliquant qu’on n’était pas prêts à recevoir des invités pour le moment. Bien évidemment, ils se sont vexés. Finalement, les seules personnes qui viennent nous rendre visite sont celles qu’on aime réellement voir. Ce qui est remarquable, c’est qu’elles ont toujours préféré louer leur propre logement. Elles ne sont pas envahissantes, ce qui arrange tout le monde.

Voilà comment nous avons pu économiser environ 250€ par mois.

Lorsque nous avons décidé de vivre de façon un peu plus modeste, nous pensions que notre existence deviendrait terne et morose. Seule la perspective d’avoir notre propre logement nous motivait. Mais après quelque temps, j’ai réalisé que j’avais arrêté de gaspiller mon argent mais aussi de perdre mon temps inutilement.

Je n’ai plus besoin de perdre une heure dans les transports en commun et de craindre arriver en retard à mon rendez-vous chez la manucure car maintenant, je fais mes ongles moi-même.
J’ai gagné 3 heures (dont 2 heures de trajet et de changements au vestiaire) en arrêtant d’aller à la salle de sport. Je sors tout simplement de chez moi et je cours pendant 40 minutes. Je ne perds plus mon temps à flâner dans les centres commerciaux, je ne fais plus d’achats inutiles. Nous avons une meilleure hygiène de vie, nous mangeons des aliments sains : ma peau est devenue moins sujette aux imperfections et j’ai même perdu deux kilos. Pourtant ces dernières années, j’essayais en vain de perdre du poids.

En réalité, tu peux te sentir parfaitement bien en renonçant à 70% des choses habituelles. Et crois-moi, elles ne te manqueront même pas.

Et toi, as-tu déjà dû te priver de quelque chose pour pouvoir économiser de l’argent pour un grand projet ? Est-ce que tu souhaites continuer à vivre ainsi ? Ou bien, préfères-tu dépenser sans compter ?
N’hésite pas à nous donner ton avis et à nous faire part de ton expérience dans les commentaires !