Sympa
Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration
Sympa

13 Produits ménagers qu’il ne faut pas jeter à la poubelle

Une façon de se débarrasser des produits dont on ne se sert plus est de les jeter à la poubelle, purement et simplement. Toutefois, il y a certaines choses dont on ne devrait pas se débarrasser aussi facilement, et ce, pour diverses raisons. Mais beaucoup de gens ignorent ce problème et les considèrent comme n’importe quel type de déchets, alors qu’ils peuvent avoir un impact très négatif sur l’environnement. Parce qu’ils contiennent des substances nocives pour la santé, certains produits doivent être compostés ou même apportés à des organismes appropriés.

Sympa a découvert quels objets et produits du quotidien ne doivent pas être simplement jetés à la poubelle, quels problèmes ils peuvent causer lorsqu’ils sont traités comme n’importe quel autre déchet, et ce qu’il convient de faire pour éviter qu’ils ne s’accumulent chez toi.

1. Briquets

Les briquets contiennent des gaz dont la fonction est de générer du feu grâce à un mécanisme de friction qui provoque des étincelles. C’est déjà un objet très dangereux en soi, qui ne doit pas être stocké à haute température. Quant au combustible qui se trouve à l’intérieur, il est nocif pour l’environnement, et ne peut donc pas être traité comme n’importe quel autre déchet.

C’est pourquoi tu ne peux pas simplement les jeter à la poubelle quand ils sont vides. Même les conteneurs pour déchets recyclables ne sont pas adaptés dans ce cas-là. Il est conseillé de consulter une ONG ou de chercher des lieux où ils acceptent ce genre d’objets. Et une fois que tu as fait cela, procure-toi un briquet rechargeable afin de réduire ton impact sur l’environnement.

2. Produits de beauté

Bien que les récipients soient généralement en verre ou en plastique, c’est le contenu qui compte. Il existe de nombreux produits cosmétiques qui ont des propriétés nocives pour la santé et l’environnement, c’est pourquoi des mesures gouvernementales sont apparues pour réglementer l’utilisation de certains ingrédients dans la fabrication du maquillage, des crèmes et des cosmétiques en général.

Une bonne solution est d’opter pour des produits fabriqués avec des ingrédients naturels qui n’impliquent aucun danger pour la peau, ainsi que de réduire la consommation de produits fabriqués avec des matériaux nocifs qui ont un grand impact sur l’environnement.

3. Peintures

Beaucoup de peintures contiennent des substances nocives pour l’environnement, comme le plomb, il faut donc éviter de jeter les récipients qui contiennent encore de la peinture à l’intérieur. Il est préférable de les envoyer à des organismes qui se consacrent au traitement des déchets toxiques et, si possible, d’opter pour l’utilisation de pigments naturels qui ne nuisent pas à l’environnement.

4. Cheveux

Bien que le cheveu humain ne soit pas nécessairement nocif pour l’environnement, il peut être utilisé comme compost dans le secteur agricole. En effet, il contient de l’azote et d’autres composants qui, une fois libérés, peuvent être bénéfiques pour les plantes. Donc, chaque fois que tu coupes tes cheveux, réfléchis avant de les jeter.

5. Déchets verts

Si tes plantes sont mortes pour une raison quelconque, au lieu de les jeter, utilise-les comme compost pour ton jardin. Tout matériau biodégradable peut être composté, et cela inclut les restes de fruits, les fleurs fanées, entre autres. Le compostage nécessite la présence de micro-organismes qui accélèrent le processus de décomposition pour créer un sol adapté à la culture.

6. Filtres à eau

Les filtres sont parfaits pour purifier l’eau courante et réduire la quantité de bouteilles. Mais après une utilisation prolongée, ces derniers ne retiennent plus les substances nocives et doivent être remplacés. Heureusement, de nombreuses entreprises acceptent les filtres usagés à échanger contre des neufs, afin d’éviter la pollution de l’environnement.

7. Capsules de café

Le problème des capsules de café est qu’elles ne peuvent pas être jetées dans des conteneurs adaptés aux produits non biodégradables, car elles ne sont pas considérées comme des emballages. Certaines entreprises offrent la possibilité de collecter les capsules usagées, tandis que d’autres choisissent de les créer à partir de matériaux compostables. Dans tous les cas, tu peux aussi choisir de faire de l’artisanat avec et leur offrir ainsi une deuxième vie.

8. Piles

Les piles contiennent du mercure et du manganèse, qui sont toxiques et nocifs pour la santé et l’environnement. C’est pourquoi, lorsqu’elles sont usagées, il faut impérativement les apporter à un dépôt de piles. Et ne manipule jamais une pile cassée, car tu peux t’empoisonner avec le mercure.

Pour réduire la consommation de piles alcalines et de piles ordinaires, une bonne solution est d’acheter des piles rechargeables. De nombreux modèles ont la même taille et le même format que les piles traditionnelles, tu peux donc les mettre dans tes appareils électroniques sans problème et les recharger sur le secteur quand elles commencent à s’épuiser.

9. Aérosols

Les aérosols peuvent être nocifs pour l’environnement, car ils contiennent un mélange de liquide et de gaz, ce qui facilite le processus de pulvérisation pour en expulser le contenu. Bien qu’il y ait eu des initiatives qui ont interdit la commercialisation de certains composants ayant contribué à endommager la couche d’ozone, il faut tout de même les traiter avec prudence et ne pas les jeter dans n’importe quelle poubelle.

Une bonne solution est d’apporter les bombes usagées à un dépôt de matières toxiques (qu’il s’agisse d’un produit de nettoyage, d’un déodorant ou d’un insecticide). Et lorsque tu les jettes, assure-toi que le récipient soit complètement vide.

10. Huiles

L’huile de cuisine et l’huile de moteur ne doivent pas être jetées sans précaution. La première entraîne des problèmes de purification de l’eau lorsqu’elle est jetée dans l’évier de la cuisine, tandis que la seconde est à base de pétrole et peut facilement s’infiltrer dans n’importe quelle surface, même chez les êtres vivants.

Il est préférable de les apporter à des centres spécialisés dans le traitement de ce type de produit. Actuellement, il existe des initiatives pour créer du biocarburant à base d’huile de cuisson afin de générer moins d’impact sur l’environnement.

11. Courrier et documents

Les lettres, les factures et les relevés bancaires ne doivent jamais être jetés à la poubelle, car ils contiennent des données personnelles qui peuvent tomber entre de mauvaises mains. De nombreux voleurs fouillent les poubelles pour obtenir des informations sur ton compte et t’extorquer de l’argent. Si tu ne veux pas accumuler de papiers, il est préférable de les déchiqueter, surtout les parties où ta sécurité est en jeu.

12. Thermomètres

Autrefois, les thermomètres contenaient du mercure. Cela a conduit à l’interdiction de la fabrication de thermomètres en Union Européenne, qui a opté pour les thermomètres numériques. Mais si tu en possèdes encore un chez toi et qu’il est cassé, ne le jette pas et ne verse pas son contenu dans l’évier. Ce que tu dois faire, c’est mettre des gants en caoutchouc et ramasser le matériel avec une serviette en papier, du ruban adhésif ou une seringue. Ensuite, mets le tout dans un sac hermétique et apporte-le à un centre de traitement des déchets dangereux.

13. Appareils électroniques

Les ordinateurs, les radios ou tout autre appareil électronique peuvent contenir des composants plus ou moins réutilisables. Une fois qu’ils ont cessé de fonctionner, tu dois les apporter à des centres de collecte afin qu’ils puissent être traités en conséquence et pour éviter qu’ils ne finissent par polluer l’environnement.

As-tu des objets chez toi dont tu ne sais pas comment te débarrasser ? Quelles mesures prends-tu pour les traiter correctement et éviter tout problème environnemental ou sanitaire ? Réponds-nous dans les commentaires !

Partager cet article