19 Solutions de rénovation géniales à première vue, mais que l’on regrette très vite

Certaines solutions de design paraissent très attrayantes dans les salles d’exposition et sur les pages des magazines. Mais en fait, beaucoup d’entre elles s’avèrent peu pratiques dans la vie de tous les jours. Les articles tendance nécessitent parfois plus d’entretien que leurs homologues simples et bon marché.

Je m’appelle Marie et j’ai déjà vécu plusieurs rénovations et déménagements. Spécialement pour Sympa, j’ai aujourd’hui dressé la liste de toutes les erreurs que mes amis et moi-même avons commises lors de l’aménagement intérieur d’une maison. J’espère que cet article te sera utile pour éviter les complications associées à de belles idées.

Le plan de travail en bois dans la cuisine

Le choix des plans de travail de cuisine est aujourd’hui très vaste, tant en matières naturelles qu’artificielles. Et ils ont tous leurs avantages et leurs inconvénients. L’une des matières les plus attrayantes et les plus difficiles à entretenir est le bois. Il a fière allure, mais il est très “caractériel”. Les jus de fruits, le thé et le café sont instantanément absorbés, et il est quasiment impossible d’éliminer ces taches.

Une table en marbre

Un couple d’amis a longtemps rêvé d’une table en marbre ; cette matière est aujourd’hui très tendance. Ils ont fait des économies pour finalement s’offrir cette beauté tant convoitée, pour une somme décente. Leur expérience nous a permis de réaliser que le marbre est très capricieux au niveau de l’entretien, car il attire toutes sortes de taches, qui s’enlèvent très difficilement. Ils nous ont également déconseillé une telle acquisition, en disant : " Tôt ou tard vous vous en lasserez et vous recouvrirez cette belle table avec une nappe. "

Une table de cuisson en vitrocéramique

Elle est jolie lorsqu’elle est propre et soigneusement essuyée. Mais une seule goutte d’eau, de sauce ou de graisse gâche immédiatement son apparence. Si le nettoyage des tables de cuisson électriques n’est pas si compliqué, elles accumulent malgré tout quantité de saletés tenaces. Il faut donc cuisiner armé d’une éponge.

Les façades en bois sur les appareils encastrables

Ces panneaux sont difficiles à nettoyer. Si les taches s’enlèvent facilement de la surface plastique ou métallique d’un réfrigérateur ou d’un lave-vaisselle, les finitions en bois nécessitent plus d’entretien et, qui plus est, des détergents spéciaux. Par exemple, la façade en bois de notre réfrigérateur est tachée et ces traces ne s’éliminent plus.

La crédence de cuisine en carrelage blanc

Le carrelage blanc semble être une excellente solution pour une crédence de cuisine. Il se combine facilement avec tous types de meubles, apportant de la luminosité à la pièce. Mais, comme mon expérience l’a démontré, il est difficile de le maintenir propre. Toutes les projections de graisse et autres éclaboussures sont visibles sur la surface blanche brillante. Il faut donc passer le chiffon régulièrement.

Un évier de cuisine de couleur sombre

Ne sois pas tenté d’installer un évier noir, en céramique foncée ou en inox : tu risques de passer ton temps à l’essuyer. Les traces d’eau et de calcaire sont visibles sur ce genre de surfaces après chaque utilisation, et c’est assez agaçant. Mais si tu tiens vraiment à avoir un évier similaire, alors choisis-en un en composite.

Une étagère à casseroles suspendue

Aujourd’hui, la déco intérieure de style rural est très en vogue. L’un de ses éléments phare est l’étagère à casseroles suspendue. Sur les photos que l’on voit dans les magazines, le design est joli, mais en pratique, ce n’est pas forcément la meilleure solution. En peu de temps, cette étagère se recouvre d’une couche de graisse et de poussière et le nettoyage s’avère assez laborieux.

Un réfrigérateur à revêtement en inox

L’électroménager de cuisine en acier inoxydable convient uniquement à des personnes méticuleuses, voire maniaques. Tout contact laisse des empreintes de doigts sur la surface, il faudra donc veiller à passer le chiffon régulièrement.

Des chaises de bar

Choisir les bons tabourets de bar n’est pas simple. Les modèles réglables en hauteur sont assez pratiques pour une famille avec enfants, car ils s’ajustent facilement à la taille de chacun. Mais ce type de sièges ne convient pas aux personnes de grand gabarit : un poids important risque d’abîmer leur mécanisme. Notre propre expérience nous l’a prouvé.

Du carrelage noir dans la salle de bain

Le noir est aujourd’hui tendance. Cela est aussi valable pour les salles de bain. Mais les carreaux noirs à l’aspect brillant sont peu pratiques. La poussière est très visible sur une telle surface et toute goutte d’eau laissera des traces et des taches. Par conséquent, après chaque douche la raclette sera de mise, sinon il faudra se résigner à avoir une salle de bain un peu cracra.

Un mitigeur de couleur noire

Les robinets, les pommeaux de douche et autres supports de couleur noire sont pour la plupart des éléments qui ont été peints. Avec le temps, la couche de peinture risque de s’écailler et de partir, et qui plus est, de manière inégale : dans un premier temps, elle disparaîtra sur les endroits les plus sollicités quotidiennement, pour ensuite se décoller sur le reste de la surface. Il vaut donc mieux abandonner cette solution dès le départ.

La robinetterie encastrée

Les robinets encastrés dans les murs de la salle de bain ont un look très esthétique, mais ils sont peu pratiques. En cas d’incident ou de fuite, une partie du mur devra être ouverte pour réaliser la réparation.

Un lavabo de couleur

Lors de la rénovation de ma salle de bain, je suis tombée follement amoureuse d’un lavabo bleu. Je cherchais quelque chose de vif et d’atypique, et ce lavabo avait l’air vraiment sympa. Jusqu’au moment où j’ai décidé de me brosser les dents. Après quoi, il m’a fallu plusieurs minutes pour éliminer les traces. Maintenant, il y a toujours une éponge posée à proximité : après chaque passage, on doit prendre soin de nettoyer ce magnifique lavabo.

Le plafond en bois dans une salle de bain

Une autre erreur que nous avons commise était d’installer un plafond en bois dans la salle de bain. On pensait franchement qu’il ajouterait de la chaleur à la pièce. Hélas, le bois et l’humidité ne font pas bon ménage. Désormais on fait fonctionner la VMC en permanence, afin que la surface ne soit pas envahie par les moisissures.

L’interrupteur unique pour la VMC et la lumière

La VMC est un détail qui doit être pensé à l’avance. Nos amis ont relié la lumière et la VMC dans la salle de bain à un seul interrupteur. Ce dispositif utile s’est avéré assez bruyant. Ainsi, chaque membre de la famille qui va aux toilettes la nuit réveille les autres en allumant la lumière. Un autre inconvénient est qu’il est également impossible de laisser fonctionner la VMC pour aérer la pièce tout en gardant la lumière éteinte.

Les luminaires suspendus

Les lampes de chevet classiques manquent de peps. Mais les suspensions tendance ont leurs inconvénients. Si on cherche à faire des économies sur le cordon, il aura l’air bâclé ; le fil lui-même ne se dépliera pas sous le poids de l’ampoule. De plus, une suspension mal placée risque de te gêner, et les enfants en bas âge ne pourront pas s’empêcher de tirer sur la jolie ficelle.

Le lit en palettes

Certaines solutions tendance ne sont de bonnes idées qu’à première vue. Le lit de palettes en fait partie. C’est une conception assez simple, et il semblerait que même un bricoleur novice puisse la réussir. Cela étant, si le bois n’a pas été traité au préalable, il deviendra le lieu idéal pour le développement des moisissures.

Les portes roulantes

Nous sommes tombés amoureux d’une bibliothèque insolite. Les portes vitrées se levaient et se rétractaient, glissant sur des roulettes. Il s’est avéré que ce design est purement décoratif, et que moins tu ouvres ce meuble, mieux il se porte. Les portes vitrées tombent ou partent sous un mauvais angle et finissent par se coincer fermement. Par conséquent, on y range uniquement de beaux ouvrages que l’on ne lit jamais.

Le parquet en bois brut

J’ai longtemps rêvé d’un parquet en bois brut. Respectueux de l’environnement, beau et, surtout, qui dure dans le temps. Nous avons choisi deux couleurs : une sombre pour le salon, une claire pour la chambre. Le prix des planches était assez élevé, mais nous savions qu’elles tiendraient certainement plus longtemps que les sols stratifiés. Cependant, ce type de parquet s’est avéré fragile. Sur le foncé, on voyait la moindre rayure. Sur le clair, la plus petite goutte d’eau laissait une trace permanente. Une fois, j’ai eu le malheur d’étendre du linge un peu trop humide dans la pièce, et maintenant j’ai des taches en souvenir pour de nombreuses années encore.

Et toi, as-tu déjà opté pour des solutions d’aménagement qui t’ont déçu peu de temps après ? N’hésite pas à partager ton expérience avec nous dans les commentaires !

Partager cet article