Sympa

7 Bonnes nouvelles pour ceux qui ont peur d’être atteints de cancer

Ce n’est pas une exagération de dire que le cancer fait plus peur qu’une autre maladie. Les personnes perçoivent l’oncologie comme une sentence de mort, et le fait que les médias parlent souvent du cancer suscite une quantité croissante de cancérophobie dans la société. Désormais, de nombreuses personnes ont peur d’être atteintes de cancer et se trouvent fréquemment des symptômes de la maladie, même si elles expérimentent un léger mal-être.

Sympa aussi se pose des questions sur l’oncologie. Mais nous pensons qu’il faut se défaire de ces peurs le plus vite possible, et c’est pour cela que nous avons préparé 7 données réconfortantes sur la maladie la plus terrible du monde !

1. Si des poils poussent sur un grain de beauté, ce n’est pas un mélanome

De nombreuses personnes qui ont des grains de beauté craignent l’apparition d’un mélanome. Nous avons de bonnes nouvelles pour elles : si des poils poussent sur un grain de beauté, ce n’est pas un mélanome, il est bénin. En effet si des poils peuvent pousser, la structure de la peau n’est pas altérée. Avec une formation maligne sur la peau, les canaux à travers lesquels poussent les poils ne peuvent se former.

Aussi, s’il y avait des poils sur le grain de beauté et que soudainement ceux-ci cessent de pousser, cela n’est pas forcément lié à l’oncologie. Bien qu’il vaut mieux consulter dans ce cas un spécialiste.

2. Les formations bénignes, dans la majorité des cas, restent bénignes

Presque toutes les tumeurs bénignes ne deviennent pas malignes, sauf d’étranges exceptions qui sont les polypes intestinaux (il vaut mieux les retirer car ils peuvent se convertir en cancer). Mais de nombreuses tumeurs des seins, comme les fibroadénomes, ne deviennent pas cancéreuses, tout comme les kystes ovariens et les fibromes utérins.

3. Si une protubérance douloureuse apparaît sur ton corps, ce n’est pas un cancer

La majorité des tumeurs malignes ne sont pas douloureuses, et ainsi si une grosseur apparaît sur ta peau, ou sous celle-ci, il est probable que cela ne soit pas un cancer. Cependant, cela peut être une infection dangereuse qui demande un traitement, et tu dois donc toujours consulter ton médecin.

4. Les symptômes qui durent pendant des années peuvent difficilement correspondre au cancer

Si cela fait des années que tu tousses, que tu as mal à la tête ou que tu as le ventre gonflé, cela n’est pas lié à l’oncologie. S’il s’agissait d’un cancer, tu serais décédé depuis longtemps. Il peut s’agir d’une autre maladie moins dangereuse mais désagréable, et il vaut ainsi mieux toujours consulter un spécialiste.

5. Les symptômes qui apparaissent et disparaissent révèlent que la maladie ne peut pas être un cancer

Une grosseur qui est apparue et ensuite disparaît, une éruption qui a disparu en une semaine ou une sécrétion qui a disparu soudainement ne peuvent pas être liées au cancer. L’oncologie regroupe des symptômes qui empirent avec le temps. L’exception à la règle est le cancer intestinal : il provoque de la diarrhée accompagnée de sang qui peut apparaitre et disparaitre.

6. Le cancer se produit de plus en plus chez les personnes jeunes : cela est un mythe

Il semble qu’il y a de plus en plus de patients jeunes diagnostiqués de cancer, mais ce n’est pas le cas. Par exemple en Russie, l’âge moyen des patients diagnostiqués en 2007 était de 63,5 ans alors que cet âge était de 64,5 ans aux États-Unis. L’âge moyen d’un patient qui souffre de cancer est de 66 ans ; les personnes de moins de 20 ans représentent environ 1% de toutes les personnes diagnostiquées, et les personnes qui sont le plus susceptibles de souffrir de cette maladie insidieuse sont les personnes de plus de 55 ans ; elles représentent un peu moins de 80% des cas d’oncologie. Simplement, de nos jours, nous avons plus d’informations sur les patients souffrant de cancer via les médias, les réseaux sociaux et les organisations sans but lucratif.

7. Entre 30 et 50 % des cancers peuvent être empêchés et prévenus

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, entre 30 et 50% des cas de cancer peuvent être prévenus simplement en changeant de style de vie pour un style plus sain. Voici une série de conseils pour se protéger contre le cancer :

  • Ne fume pas
  • Ne permets pas aux gens autour de toi de fumer chez toi ou sur ton lieu de travail
  • Fais attention à ton poids
  • Bouge plus, fais plus de sport et évite le style de vie sédentaire.
  • Mange beaucoup de produits complets, de légumes et de fruits. Ne consomme pas trop d’aliments très caloriques, de boissons sucrées, de viande rouge et d’aliments avec un fort contenu en sel.
  • Renonce à l’alcool, ou au moins limite sa consommation
  • Évite de recevoir de grandes quantités de radiations solaires, même les radiations artificielles pour le bronzage.
  • Évite le contact avec les agents carcinogènes au travail, suis les normes de santé et de sécurité.
  • Vérifie le niveau de radiation dans ta maison.
  • Vaccine tes enfants.

Pour les femmes :

  • Donne le sein à ton enfant.
  • Limite l’utilisation de la thérapie de remplacement hormonal.

Et toi, fais-tu partie des personnes qui ont peur d’attraper un cancer ? As-tu aussi l’impression que des personnes de plus en plus jeunes en sont atteintes ? Partage ton avis dans les commentaires !