Sympa

7 remèdes maison qui sont particulièrement efficaces contre les mycoses !

La teigne, également connue sous le nom de dermatophytose, est une forme très contagieuse de mycose cutanée, et selon le Center for Disease Control and Prevention (Centre de contrôle et de prévention des maladies), plus de 700 000 personnes consultent leur médecin chaque année pour des problèmes de santé liés à ce champignon. Bien entendu, des milliers d’autres personnes également infectées et qui ne cherchent pas de traitement ne sont pas comptabilisées.

Sympa a dressé pour toi une liste de quelques remèdes maison que tu peux utiliser pour traiter les mycoses cutanées. Il est important de noter que même si chacun de ces remèdes a été l’objet d’une documentation sérieuse, il est toujours préférable de consulter un médecin avant de commencer à traiter une mycose avec un remède maison. Si tu as déjà des antécédents d’infections cutanées ou fongiques, prends donc d’abord rendez-vous avec un dermatologue !

1. Curcuma

Le curcuma est connu pour ses propriétés anti-inflammatoires. On pense que c’est la curcumine, un composant du curcuma, qui possède ces propriétés antiseptiques.

Comment l’utiliser :

  • Utilise le curcuma en infusion ou dans la préparation des repas.
  • Utilise le curcuma en application directe, car il sera plus efficace contre les infections fongiques.
  • Mélange-le avec de l’eau ou de l’huile de coco, et applique la pâte obtenue sur la zone infectée.
  • Laisse agir le plus longtemps possible avant de rincer.

Note : l’application de curcuma peut rendre ta peau jaune, mais ne t’inquiète pas, cet effet s’estompera au bout de quelques jours.

2. Vinaigre de cidre

Les propriétés antifongiques du vinaigre de cidre peuvent aider à traiter les démangeaisons et la sécheresse dues aux mycoses. De plus, les composants du vinaigre de cidre non filtré régulent la croissance des levures en neutralisant le pH.

Comment l’utiliser :

  • Applique du vinaigre de cidre directement sur la zone infectée à l’aide d’un coton imbibé.
  • Répète cette procédure jusqu’à trois fois par jour.
  • Si tu dois sortir ou si l’infection se trouve dans une zone qui transpire, rince après avoir laissé reposer environ 15 minutes.

3. Extraits de feuilles de neem

L’azadirachta indica, également connue sous le nom de margousier, ou même neem, est considérée depuis des centaines d’années en Inde comme un excellent détoxifiant naturel et antifongique. L’extrait de feuilles de neem est capable d’éliminer les principaux agents pathogènes et dermatophytes présents sur la peau.

Comment l’utiliser :

  • Fais bouillir des feuilles de neem dans l’eau pendant quelques minutes.
  • Nettoie la zone infectée avec cette eau.
  • Ne fais pas bouillir l’eau pendant trop longtemps, et n’utilise pas les feuilles de neem directement sur l’infection, car elles pourraient causer une irritation.

4. Huile de coco

L’huile de noix de coco contient une certaine quantité d’acides gras qui aident à lutter contre les infections en endommageant les membranes cellulaires fongiques. L’huile de coco ne peut donc qu’être un remède efficace contre les infections cutanées légères à modérées.

Comment l’utiliser :

  • Applique de l’huile de coco sur la zone infectée trois fois par jour.
  • Utilise ce remède naturel pendant plusieurs semaines, même après la disparition de la mycose, car l’application d’huile de coco comme hydratant peut être un moyen efficace de prévenir les futures infections.

5. Huile d’origan

L’huile d’origan, en particulier l’origan sauvage (Origanum vulgare) contient du thymol et du carvacrol qui peuvent arrêter la croissance des champignons.

Comment l’utiliser :

  • Utilise toujours de l’huile d’origan diluée sur la zone infectée.
  • Appliques-en jusqu’à trois fois par jour.

Note : assure-toi de bien utiliser de l’huile d’origan sauvage (Marjolaine sauvage, ou Origanum vulgare), car la plupart des huiles d’origan que l’on trouve sur le marché contiennent de l’origan des jardins (Origanum majorana).

6. Ail

L’ail est la méthode naturelle la plus courante de traiter les infections dues à presque tous les champignons. L’ail peut être efficace contre différents types de mycoses telles que la teigne, le trichophyton, le torulopsis, la candidose et la cryptococcose.

Comment l’utiliser :

  • N’applique pas de pâte d’ail directement sur la mycose, car ceci peut causer une irritation pendant plusieurs heures.
  • Mélange la pâte d’ail avec de l’huile d’olive ou de coco.
  • Applique une fine couche de pâte sur la zone infectée à l’aide d’un coton ou d’un linge propre.
  • Maintiens cette pâte en place, et laisse-la agir pendant environ deux heures avant de rincer.
  • Répète la procédure deux fois par jour jusqu’à ce que tu constates une amélioration sur la zone affectée.

7. Huile d’arbre à thé

Les aborigènes d’Australie utilisent les propriétés antibactériennes et antifongiques de l’huile d’arbre à thé depuis plus d’un siècle. De nos jours, c’est un produit utilisé de plus en plus couramment, qui se montre très efficace dans le traitement des infections fongiques, car il désinfecte la zone concernée tout en réduisant l’inflammation.

Comment l’utiliser :

  • Réalise une solution à 2 % d’huile d’arbre à thé avec de l’huile de coco.
  • Applique cette solution trois fois par jour sur la zone infectée.

Note : si tu n’as pas la peau sensible, tu peux l’utiliser directement sur la zone infectée.

Précautions

Les précautions suivantes sont recommandées par le Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

7 remèdes maison qui sont particulièrement efficaces contre les mycoses !
  • Garde ta peau propre et sèche au maximum.

  • Porte des chaussures qui permettent à l’air de circuler librement autour de tes pieds.

  • Essaye d’éviter les endroits comme les douches communes et les vestiaires. Si tu n’as pas le choix, porte des chaussures appropriées.

  • Change de chaussettes et de sous-vêtements tous les jours.

  • Ne porte pas de vêtements serrés les journées chaudes.

  • Évite de partager les articles de linge comme les serviettes, chaussettes, sous-vêtements, draps, etc.

  • Assure-toi de te laver les mains après avoir touché un animal.

  • Prends une douche juste après avoir fait de l’exercice.

  • Garde toujours tes ongles de mains et de pieds courts et propres.

Que faire si tu es déjà infecté ?

7 remèdes maison qui sont particulièrement efficaces contre les mycoses !
  • Essaye de garder ta peau aussi sèche et propre que possible. Utilise une serviette douce pour sécher la zone infectée, et assure-toi de ne pas utiliser la même serviette sur d’autres parties de ton corps.
  • Évite de porter des pantalons ou sous-vêtements serrés. Privilégie les tissus qui n’irritent pas la peau. Les vêtements amples et les tissus de bonne qualité réduiront la friction si l’infection se situe entre les cuisses ou sous les aisselles.
  • Si tu ne peux pas éviter de porter des pantalons serrés ou des tissus inappropriés, place des tampons de coton entre tes cuisses ou sous tes aisselles. Cela réduira la friction et l’irritation.
  • Nous savons bien que les mycoses causent des brûlures et des démangeaisons, cependant, essaye à tout prix d’éviter de te gratter, car cela ne fera qu’empirer la situation.
  • Ne mets pas de parfum lorsque tu as une mycose, même sur tes vêtements, car ceci peut encore plus t’irriter la peau.
  • Change de vêtements tous les jours, et nettoie la zone concernée par la mycose au moins deux ou trois fois par jour.

À quel moment devrais-tu voir un médecin ?

Même dans les cas les plus graves, une mycose disparaît généralement au bout de quelques semaines. Mais si elle n’a toujours pas disparu au bout de trois semaines, consulte un médecin !

As-tu déjà souffert d’une mycose ? Connais-tu d’autres remèdes ? Laisse un message dans les commentaires, et partage cet article avec les personnes de ton entourage !

Ilustrations Oleg Guta et Natalia Tylosova pour Sympa