7 Soins de beauté populaires pour lequels je ne payerai pas aux salons de beauté

Une fois, en me promenant dans mon quartier, j’ai été surprise de voir que les échoppes, les boutiques et les cafés familiers ont été remplacé par des salons de beauté. Je me suis posé la question : est-ce vrai qu’aujourd’hui beaucoup de gens recourent aux soins esthétiques ? Selon une brève étude, la popularité de cette industrie ne cesse de s’accroître chaque année. Mais ces soins, sont-ils vraiment indispensables pour tout le monde ?

Pour Sympa (et pour moi-même), j’ai tenté de comprendre dans quelle mesure les différents soins de beauté aimés de tous étaient nécessaires. J’ai fait la liste de ceux auxquels j’avais décidé de renoncer pour une raison ou pour une autre.

Je n’ai pas succombé au maquillage permanent

Le maquillage permanent est vraiment très pratique : puisqu’il économise beaucoup de temps le matin en permettant d’avoir l’air sublime sans efforts supplémentaires. J’ai voulu me faire tatouer les sourcils car j’en avais marre de les remplir avec le crayon à sourcils. J’ai pris rendez-vous chez une esthéticienne. J’ai remarqué par hasard que ma voisine avait des taches étranges sur les sourcils. J’ai vu quelque chose de similaire sur le visage d’une autre connaissance. Il s’est avéré que son cosmétologue n’a pas su choisir le pigment. Et maintenant, on ne sait pas quoi faire avec cette “chose”. J’ai donc continué à utiliser mon crayon. C’est plus sûr.

Je dis “non” à la pose d’ongles

J’ai des ongles fins qui ont tendance à se casser. Voilà pourquoi je les coupe assez court en appliquant une base protectrice plutôt qu’un vernis coloré. Mes copines me le reprochent en disant que c’est la honte de les laisser comme ça.
J’ai pris le risque et j’ai fait une pose d’ongles en acrylique. C’était impressionnant, mais les faux ongles me gênaient. Premièrement, je sentais que j’avais de la saleté sous les ongles. Deuxièmement, les ongles faisaient un bruit désagréable quand je tapais sur le clavier. Deux semaines plus tard, je les ai retirés. Mes ongles étaient faibles et abîmés. J’ai été obligée de faire des soins pendant une longue période. Selon les experts, la pose d’ongles constante pourrait nuire à l’état de nos ongles.

Je ne fais pas de coloration à mes cheveux

Naturellement j’ai les cheveux de couleur châtain et cette couleur trop ordinaire m’énervait à l’époque. Pendant dix ans, je me faisais colorer les cheveux en roux au salon de coiffure ce qui les rendait toujours plus fins et secs. Ils s’emmêlaient et ne ressemblaient à rien. Aucun après-shampoing, baume ou masque n’a fait de miracles.

J’ai arrêté de me colorer les cheveux en réalisant que ma couleur naturelle n’était pas si mal. Plus tard, j’ai vu des cheveux blancs apparaître. C’est suite à la remarque de ma belle-mère : “Tu n’as pas d’argent pour aller chez le coiffeur ? On voit tous tes cheveux blancs” que je les ai aperçus. J’ai seulement éclaté de rire.

Je refuse les extensions de cils

J’étais toujours inquiète des inconvénients suivants relatifs à ce soin : on pourrait non seulement perdre une bonne partie des cils, mais se faire infecter au cas où le professionnel manque d’expérience. De plus, les extensions de cils sont liées à certaines restrictions. Il ne faut pas se frotter le visage avec une serviette et dormir le visage dans l’oreiller. Pour moi, c’est trop compliqué.
Une fois, ma copine a décidé de se faire faire l’extension de cils. Le lendemain, quand je l’ai revue, c’était le choc : elle ressemblait à une Barbie aux yeux exorbitants. Ces cils étaient si longs et si épais que je n’imaginais pas comment elle arrivait à cligner et à garder les yeux ouverts. “C’est horrible, n’est-ce pas ?” - a-t-elle demandé en ajoutant : “Ce soir, je retourne chez mon esthéticienne pour arranger tout ça. Elle s’est un peu emportée.”

Je ne modifie pas le contour de mes lèvres avec des implants ou des injections

Je ne peux pas utiliser de rouge à lèvres puisque je mange le tout en quelques petites secondes. Je déteste sentir une matière étrangère sur les lèvres. Cependant, je n’ai pas osé me faire des implants ou des injections pour que mes lèvres soient plus pulpeuses.

Les effets secondaires de la première variante m’effrayaient. Les implants durent longtemps. Si le résultat ne te plaît pas, les implants te gênent ou bien si tu en as marre, tu devras de nouveau te faire opérer. Les injections de fillers sont un acte plus doux. Mais leur effet ne dure que quelques mois. De plus, il ne faut pas s’attendre à un changement radical.

Je ne fais pas d’injections

J’ai aperçu pour la première fois des rides sur mon visage à l’âge de 30 ans. J’étais terrifiée. J’ai décidé de remédier immédiatement à cela. L’esthétique contemporaine propose de nombreuses variantes. Puis, je suis tombée sur quelques articles intéressants.
On constate que les rides nous rendent plus mignons et fiables parce qu’elles se forment d’habitude quand on sourit. Si on se débarrasse de ces soi-disant “pattes-d’oie”, le visage a l’air moins émotif, mais plutôt artificiel. De plus, nos visages rajeunis sont moins crédibles pour nos enfants. Et s’ils ne dégagent aucune émotion, les proches pourraient être déçus.

Si tu succombes aux fillers, il vaudra mieux choisir ceux composés d’AH (acide hyaluronique). Et si tu n’aimes pas l’effet de ce soin, tu pourras t’en débarrasser assez vite.
L’utilisation des autres matériaux pourrait entraîner des conséquences imprévisibles. Ma copine n’arrêtait pas de me rabâcher qu’il fallait que je me débarrasse des rides du cou. Elle s’est fait faire un soin la première, et le résultat était très satisfaisant. Tout d’un coup, je vois qu’elle lui fait un massage au niveau du cou. Il s’est avéré que la zone avec les rides est remplie de fillers et ce dernier s’accumule en grains. Il faut donc faire le massage du cou pour qu’ils disparaissent.

Je ne fais pas de peeling chimique

Les boutons ne m’ont pas quitté même à l’âge adulte. J’ai pris rendez-vous dans un salon de beauté pour réaliser un peeling chimique avant de me rendre à un événement important. C’est dommage, mais je n’ai pas prévenu que la célébration devrait avoir lieu deux jours plus tard. En effet, je me suis débarrassée des boutons. Mais je suis allée à cette soirée avec le visage gonflé.
L’acné ne touche pas une tranche d’âge spécifique. Ce problème pourrait apparaître quand tu as 13, 30 ou bien 50 ans. Le laser et le peeling chimique sont de très bonnes méthodes. Mais ces soins pourraient s’avérer assez douloureux. C’est bien d’avoir d’autres alternatives, mais le traitement pourrait prendre un peu plus de temps. Les serviettes jetables, le nettoyage fréquent du linge et des vêtements qui sont en contact avec le corps aident également à lutter contre l’acné.

Faut-il se rendre dans les salons de beauté ?

Tous ces soins sont bénéfiques pour plusieurs personnes. Une autre question : faut-il recourir à ces soins esthétiques parce qu’ils sont devenus très populaires et non pas seulement en cas de besoin ? J’estime que non. Parfois, il vaut mieux bien réfléchir avant de prendre une telle décision.

Quoi qu’il en soit, il est primordial de consulter un dermatologue ou une esthéticienne avant de franchir le pas. Il est souhaitable d’avoir plusieurs avis. Seul le spécialiste peut recommander un soin adapté à ta peau. Il ne faut surtout pas réaliser ces soins à domicile ou dans des établissements qui ne sont pas soumis à des contrôles.

Et toi, vas-tu souvent dans les salons d’esthétique ? Es-tu contente des résultats ? N’hésite pas à nous donner ton avis dans les commentaires.

Partager cet article