Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

9 Astuces des professionnels du marketing qui nous troublent et nous font acheter des produits inutiles

Il n’est pas rare que deux personnes ayant le même niveau de revenu gèrent leur argent de manière très différente : comment se fait-il que l’une d’elles puisse épargner tout en maintenant un niveau de vie de qualité, tandis que l’autre doit survivre jusqu’au prochain salaire ? Nous croyons que l’une des solutions pour remédier à cette situation, réside dans la connaissance des tromperies du marketing et de la capacité à ne pas tomber dans leur piège.

Chez Sympa, nous sommes convaincus que gérer ses finances est plus facile lorsque tu connais les ficelles du marketing. Nous allons te présenter 9 conseils qui te permettront d’éviter les pièges du marché de la consommation.

1. La publicité contextuelle sur les réseaux sociaux

Les versions mobiles du réseau social Facebook ont accès aux micros des téléphones et peuvent écouter nos conversations en mode veille, même avec l’écran éteint. Cette méthode est utilisée par la publicité contextuelle.

Par exemple, supposons qu’hier soir, tu discutais avec ta famille de l’achat d’un appartement dans un autre coin de la ville. Et le lendemain, tous vos comptes sur les réseaux sociaux sont submergés d’offres de biens immobiliers dans l’endroit souhaité. Les entreprises essaient d’influencer nos décisions et de nous pousser à acheter.

2. À la place d’un objet pas cher, nous dépensons une somme d’argent plus conséquente

De nombreux fabricants attirent les clients avec des articles populaires qui peuvent être achetés avec une toute petite somme d’argent. Mais si tu souhaites acquérir un autre article, par exemple, compléter un ensemble de lingerie, tu remarqueras qu’il est beaucoup plus cher. Si tu as trouvé de jolies culottes au prix de 10 €, tu seras tentée sans doute de prendre aussi un soutien-gorge alors qu’à l’origine, tu ne t’étais pas rendue au magasin pour cet achat, pas vrai ? Mais 70 € de plus viendront s’ajouter à ton ticket de caisse.

Une autre méthode est également souvent appliquée dans les ventes sur Internet. Tu as appris qu’un atelier mode qui t’intéresse depuis longtemps est gratuit. Mais tu n’auras accès qu’aux trois premiers cours sans frais. Le cours suivant, qui contient toutes les informations nécessaires, te coûtera une somme considérable. De cette façon, l’entreprise aura récupéré tes données personnelles et commencera à t’envahir de publicités qui répertorient tout ce qu’elle propose.

3. La promotion “un article par personne”

Cette astuce est utilisée dans beaucoup de supermarchés. Une telle restriction d’achat attire l’attention des clients et souvent, elle provoque une frénésie de ventes sur un ou plusieurs articles. Lorsqu’il est noté de manière explicite qu’un article ne peut être vendu à plus de deux exemplaires par personne, les acheteurs potentiels le perçoivent comme quelque chose d’unique et mettront tout en œuvre pour se le procurer. Fréquemment, de telles promotions sont appliquées sur des articles qui sont depuis longtemps dans l’entrepôt et qui doivent être vendus le plus rapidement possible.

4. La règle pour installer la marchandise

Quand les articles sont disposés en pyramides avec des étiquettes de prix bien précises, les ventes explosent. Le client perçoit cette stratégie comme une remise et se dépêche pour profiter des “réductions”. Cette technique est souvent utilisée pour les produits périmés, alors il ne faut pas hésiter à vérifier leur date de péremption.

5. Les étiquettes amusantes

Les grandes affiches dans les vitrines et les étiquettes de prix qui sortent de l’ordinaire sont capables de faire augmenter les ventes. Cette astuce affecte nos émotions et nous ne sommes pas prêts à laisser passer quelque chose qui nous procure du plaisir. En conséquence, l’acheteur ne peut rester indifférent et s’empresse d’acheter l’article qu’il a aimé, car le processus d’achat est fortement lié aux émotions.

6. Acheter quelque chose de sain et par la suite, se tourner vers l’opposé

Régulièrement, à l’entrée des supermarchés, nous nous retrouvons face à des produits sains : des légumes, des fruits et des produits laitiers. Ce n’est pas anodin : plus une personne dépense d’argent dans cette partie du magasin, plus elle éprouvera le “droit légitime” d’acheter quelque chose de savoureux mais qui n’est pas considéré comme sain. Cela s’appelle la stratégie de compensation, qui se définit comme une “récompense” envers la personne qui a fait le bon choix. De plus, les produits catégorisés comme moins bons pour la santé représentent une somme considérable dans notre budget mensuel.

7. Les annonces de liquidation d’articles augmentent les ventes

Nous avons l’habitude de voir des affiches qui indiquent des remises importantes de ventes finales à cause d’une fermeture de magasin. Nous avons tendance à penser que nous pouvons probablement y acheter quelque chose à un prix abordable. Si notre priorité est le prix et que les autres critères n’ont pas autant d’importance, alors, cela vaut probablement la peine d’y jeter un œil. Mais si la question du prix n’est pas primordiale, il serait inutile de se précipiter, car c’est souvent ainsi qu’ils essaient de vendre des articles impopulaires.

8. Créer un sentiment de culpabilité

Les spécialistes du marketing connaissent très bien les faiblesses humaines et les points de pression, alors pour convaincre un éventuel acheteur, ils essaient souvent d’appuyer sur ses faiblesses personnelles. Ils peuvent utiliser l’apparence physique, la relation avec les enfants ou le conjoint, les faiblesses culinaires, le niveau de maîtrise d’une langue étrangère, etc. L’essentiel est de bien distinguer les messages qui peuvent s’avérer intéressants et ne pas tomber dans la manipulation.

9. Offrir de l’argent

De nombreuses boutiques en ligne, pendant les soldes ou la veille de l’anniversaire d’un client, offrent un code promo qu’il peut utiliser lors d’un achat sur leur e-shop. Le but est de proposer une réduction qui possède une date limite, elle déclenchera inconsciemment une sensation d’urgence. Par crainte que la remise ne nous passe sous le nez, nous réalisons des achats inutiles.

Es-tu déjà tombé dans l’un de ces pièges ? Quelles astuces marketing te font dépenser plus d’argent ? Nous attendons ta réponse dans les commentaires.