9 Choses que chaque mère devrait savoir avant d’avoir un deuxième enfant

Pendant la grossesse, l’utérus doit multiplier sa taille par près de 500 en neuf mois, puis revenir à ses dimensions initiales. Le cerveau n’est pas épargné non plus, et de nombreuses futures mamans font état de troubles de la mémoire et de confusion pendant la grossesse. Malgré tout, beaucoup de femmes vivent volontiers cette expérience une deuxième, voire une troisième fois. Quoi qu’il en soit, il ne faut pas oublier que chaque grossesse est différente.

Chez Sympa, nous avons aujourd’hui compilé pour toi quelques éléments importants sur la façon dont une deuxième grossesse peut différer de la première.

1. Les deuxièmes grossesses peuvent te fatiguer davantage

Tu te souviens de ta première grossesse et de l’énergie que tu as ressentie ? C’était un moment spécial dans ta vie et tu as sans doute été choyée par ton partenaire, tes amis et ta famille. Mais lors de ta deuxième grossesse, tu as déjà la responsabilité de t’occuper de ton premier enfant, et cela signifie que tu n’auras peut-être pas autant de temps pour toi qu’avant.

De plus, ton corps est inondé d’une hormone appelée progestérone, qui prépare ton corps à tous les changements physiques de la grossesse et de l’accouchement. L’effet secondaire de cette hormone est la fatigue, tu risques donc de ressentir davantage des vagues d’épuisement la deuxième fois.

2. L’accouchement peut prendre une voie différente

L’expérience de l’accouchement peut aussi être différente entre ta première et deuxième grossesse. En fait, la plupart des femmes s’accordent à dire que la douleur de l’accouchement est souvent réduite lors de la deuxième grossesse et que cela continue à devenir plus facile à chaque nouvelle naissance. Ta première expérience t’aide donc à être mieux préparée la deuxième fois.

D’un autre côté, si tu as eu une césarienne la première fois, les chances d’un accouchement vaginal après césarienne (AVAC) sont plutôt faibles, même si cela diffère d’un cas à l’autre.

3. Tu sentiras les mouvements du bébé beaucoup plus tôt

Lors d’une première grossesse, les premiers mouvements du bébé peuvent être ressentis entre la seizième et la vingt-cinquième semaine. Lors de la deuxième grossesse, tu peux sentir les mouvements du bébé dès la treizième semaine, notamment parce que tu sais déjà à quoi ils ressemblent.

4. L’arrondi du ventre peut être plus gros et visible plus tôt

Pour de nombreuses femmes enceintes pour la première fois, l’arrondi du ventre apparaît souvent au deuxième trimestre, et on ne le voit généralement pas du tout pendant les trois premiers mois. Mais à partir de la deuxième grossesse, l’arrondi apparaît plus tôt.

Selon les experts, c’est parce que les muscles abdominaux se sont un peu étirés et qu’ils n’ont peut-être pas retrouvé leur taille initiale. Il n’est donc pas aussi facile de cacher une deuxième grossesse. De plus, cela peut aussi impliquer davantage de vergetures.

5. Les nausées matinales peuvent être soit absentes, soit beaucoup plus fortes

On ne peut jamais prévoir les nausées matinales, et les choses ne seront peut-être pas identiques durant la deuxième grossesse que durant la première.

Pour certaines femmes, les redoutables nausées matinales n’arrivent jamais. Pour d’autres, c’est bien pire que la première fois.

6. La sensibilité de la poitrine peut être réduite ou absente

Les premières grossesses s’accompagnent généralement d’une sensibilité des seins telle que les soutiens-gorge deviennent un ennemi mortel. Mais pour de nombreuses femmes, la deuxième grossesse ne s’accompagne pas d’une telle sensibilité, et la taille des seins n’augmente pas tant que ça la deuxième fois.

7. Moins d’aversions alimentaires peuvent rendre les choses plus faciles

Tu peux aussi constater qu’au cours de ta deuxième grossesse, tes envies ou aversions alimentaires ne sont pas aussi prononcées que lors de la première. À l’inverse, tu peux ressentir une toute nouvelle série d’aversions ou d’envies alimentaires.

8. Les contractions post-partum peuvent être plus intenses et douloureuses

Une fois que tu as accouché de ton bébé, l’utérus doit travailler dur pour retrouver sa taille initiale. Et pendant qu’il se contracte, tu as des contractions ou des douleurs post-partum. Tu as peut-être ressenti une version légère de celles-ci, semblable à des crampes menstruelles, après la naissance de ton premier enfant.

Mais elles deviennent plus sévères lors des grossesses suivantes. En fait, il se peut que tu les ressentes davantage pendant l’allaitement. Des études soulignent que dans les cas de naissances multiples, la gestion de la douleur peut devenir nécessaire pour assurer un allaitement sain.

9. Tu peux ressentir davantage de douleurs dorsales

L’une des nombreuses hormones produites dans ton corps pendant la grossesse est la relaxine. Son rôle est de préparer ton corps à l’accouchement en relâchant tes muscles et tes articulations. Tu as peut-être ressenti des courbatures, notamment dans ton dos, pendant ta première grossesse.

Mais lors de ta deuxième grossesse, ou de toute autre grossesse ultérieure, les douleurs risquent de s’aggraver. La coupable est à nouveau la relaxine, qui relâche encore plus les articulations et les muscles déjà relâchés, ce qui te cause de l’inconfort.

Par ailleurs, as-tu entendu parler de l’étude qui dit que le deuxième enfant a plus de chances d’être turbulent ? Es-tu d’accord avec ça ? N’hésite pas à partager tes anecdotes de grossesse avec nous dans les commentaires !

Partager cet article