9 Erreurs à éviter avec le fer à lisser pour garder tes cheveux en bonne santé

Les fers à lisser et les appareils de coiffage sont devenus une habitude quotidienne. Cependant, il ne faut pas oublier les risques qu’ils peuvent produire sur nos cheveux et sur leur hydratation. Mais ce n’est pas tout, une mauvaise utilisation peut endommager la fibre capillaire, sans oublier que notre fer peut s’abîmer en un rien de temps.

Chez Sympa, nous souhaitons partager quelques astuces pour éviter d’endommager tes cheveux avec le fer à lisser et augmenter la durée de vie de l’appareil.

1. Entrepose correctement le fer à lisser

Il est plus pratique de ranger le fer à lisser en enroulant le câble autour de l’appareil. Mais cette technique peut provoquer une défaillance entre la connexion interne et le câble. Le meilleur moyen de l’entreposer est de faire des plis avec le câble, en les tenant avec un ruban ou du velcro pour prolonger sa durée de vie.

2. La saleté du fer peut abîmer tes cheveux

Au-delà de l’hygiène, le nettoyage de ton fer à lisser est plus important que tu ne le crois, surtout pour conserver tes cheveux dans des conditions optimales. Les résidus des produits appliqués sur la chevelure pourraient les abîmer, en plus de porter préjudice au bon fonctionnement de ton appareil.

3. Applique un protecteur thermique avant de l’utiliser

Avec peu de temps pour te coiffer, tu ne prêtes pas attention aux besoins de tes cheveux. L’utilisation d’un protecteur thermique peut minimiser les dommages provoqués par la chaleur du fer. Il est conseillé d’en acheter un spécifique pour une chaleur directe, que ce soit pour un lissage ou un frisage quotidien. Sur le long terme, ta chevelure te remerciera !

4. Dis adieu au lissage sur cheveux humides

Si tu pensais qu’utiliser le fer à lisser sur des cheveux humides avait le même effet que le sèche-cheveux, tu te trompes : cela endommage sérieusement la qualité de ta chevelure. Les sèche-cheveux expulsent de la chaleur à une certaine distance, tandis que le fer est utilisé directement à une température très agressive. L’eau contenue sur les cheveux humides peut se réchauffer excessivement si nous les lissons dans ces conditions, au point de casser le cheveu et de l’abîmer en profondeur.

5. La bonne technique pour faire des boucles

Bien que cela semble facile de faire des boucles avec un fer à lisser, tu peux économiser du temps et des désagréments à tes cheveux en utilisant la bonne technique. L’idéal est de l’incliner, de le tourner en position verticale et de le laisser glisser jusqu’aux pointes. Les boucles dépendront de l’épaisseur de la mèche et te donneront plus de volume.

6. Procède délicatement pour réaliser ton lissage

Tu penses peut-être que lisser tes cheveux en utilisant des mèches épaisses évitera de les endommager. Néanmoins, il est conseillé de faire des sections plus petites pour que la chaleur se diffuse en un seul passage sur chaque mèche, ce qui permet de ne pas insister plusieurs fois pour éviter de casser notre cheveu.

7. Tes cheveux n’apprécient pas que tu insistes avec le fer à lisser

Après un lissage intensif sur la chevelure, tu fais toujours un autre passage pour remédier à un quelconque frisottis. Cette habitude devrait être évitée, car à chaque fois que tu appliques de la chaleur, tu déstabilises la kératine qui protège la fibre capillaire, alors elle devient plus fragile et cassante.

8. Fixer avec un produit hydratant plutôt qu’avec de la laque

Tu utilises peut-être de la laque (ou un autre produit de fixation) pour faire durer ton lissage, mais il est préférable d’opter pour un sérum hydratant. L’utilisation prolongée de la laque peut favoriser les dommages provoqués par le lissage, en desséchant les fibres capillaires, augmentant la perte de brillance, et même favorisant une desquamation du cuir chevelu si le contact est constant.

9. Pas plus de 3 fois par semaine

Bien que le fer à lisser permette d’obtenir une chevelure de rêve, il faut limiter son utilisation pour empêcher les possibles frottements, la perte et l’affaiblissement de la cuticule capillaire. Si tu lisses tes cheveux que 2 ou 3 fois par semaine, tu peux continuer à le faire, mais toujours en utilisant des protecteurs de chaleur ou des produits hydratants.

Bonus : un masque naturel pour une hydratation en profondeur

“Gel pur d’aloe vera” / “Huile de coco vierge”

Après plusieurs mois à manipuler tes cheveux et à malmener leur hydratation interne, il est temps de s’en occuper avec un masque très nourrissant pour alimenter les fibres capillaires et avoir des cheveux beaucoup plus sains.

  • L’huile de coco t’aidera à garder l’humidité de la fibre capillaire, tout en l’hydratant et en la protégeant pour qu’elle soit plus élastique. Applique cette huile des longueurs jusqu’aux pointes deux fois par semaine ou quand tes cheveux sont secs.
  • L’aloe vera : un basique pour les soins de la peau, elle apporte également nutrition et protection aux cheveux. L’aloe vera possède une composition chimique similaire à la kératine, favorisant la pousse et l’hydratation, en ajoutant de l’élasticité et en évitant la casse. Tu peux l’appliquer sur les racines et la combiner avec l’huile de coco pour intensifier ses actifs nourrissants.

Connais-tu une autre astuce pour éviter que tes cheveux s’assèchent avec le fer à lisser ? N’hésite pas à partager tes meilleurs conseils dans les commentaires !

Partager cet article