Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Ces conseils vont t’aider à distinguer un smartphone original d’une contrefaçon

Selon les statistiques, un téléphone sur cinq est une contrefaçon fabriquée en Chine. Très souvent, les dispositifs falsifiés imitent les marques telles que Samsung, Nokia, Microsoft, Sony et Apple, et dernièrement, la contrefaçon des smartphones Redmi de Xiaomi s’est répandue. La méthode la plus fiable pour te protéger de l’achat d’un produit falsifié est probablement d’acheter un téléphone neuf dans une boutique officielle du fabricant. Cependant, fort heureusement, il existe quelques astuces qui permettent de distinguer un téléphone original d’une contrefaçon...

Sympa a réuni pour toi les éléments qui valent la peine d’être analysés en achetant un smartphone d’occasion dans n’importe quel point de vente qui ne serait pas officiel.

1. La qualité de la traduction des options du menu. Fais attention à l’apparence des étiquettes du menu. Les téléphones falsifiés peuvent utiliser, dans le menu, des hiéroglyphes chinois ou la traduction elle-même peut ne pas être claire, voire même contenir des erreurs, par exemple : “Glisser pour débloquer”.

2. L’IMEI. Il est possible de vérifier qu’un smartphone soit bien original, grâce à son IMEI. En vérifiant l’identificateur, tu ne peux pas être certain d’avoir un dispositif original face à toi. Cela s’explique par le fait que l’on ne vérifie pas le dispositif en lui-même, mais son IMEI (“International Mobile Equipment Identity” ou “identité internationale d’équipement mobile”), lequel peut avoir été copié d’un téléphone original. Pour mener à bien la vérification de l’IMEI, entre dans les réglages et tape *#06#.

3. L’aspect de la coque externe. Avant d’acheter un téléphone d’occasion, rends-toi dans la boutique officielle du fabricant, soupèse le téléphone original, prête attention à la position de l’appareil photo, au matériau de la coque, et autres détails. La coque du dispositif contrefait, en général, est différente. Au lieu d’une coque métallique, ce peut être une coque en plastique. On peut aussi avoir ajouté des éléments qui ne sont pas sur le dispositif original, comme par exemple, une antenne.

4. Sur l’iPhone, regarde comment s’ouvre l’App Store. Les téléphones contrefaits utilisent un système différent de celui d’iOS, et en entrant dans l’App Store, Google Play s’ouvre, ou une autre imitation avec une sorte de “voûte” dans une application Java. Ces applications peuvent même être dans une langue différente du pays dans lequel tu te trouves.

5. Le code de service pour les dispositifs Samsung. Tu peux essayer d’introduire un code de service spécial : clique sur l’icône “téléphone” et tape *#7353#. Un menu devrait apparaître, dans lequel on peut vérifier toutes les fonctions. Ce code n’existait pas avec OC Android auparavant, mais il a été ajouté au système par les ingénieurs de Samsung. Et la probabilité pour que celui-ci fonctionne dans un dispositif contrefait est nulle.

6. Achète un iPhone depuis ton ordinateur, où tu auras installé l’application iTunes, si c’est possible bien sûr. Cette application peut interagir uniquement avec un véritable iPhone. Connecte le téléphone à l’ordinateur avec l’aide du câble USB et si iTunes ne détecte pas le dispositif connecté, alors tu as sûrement un produit contrefait dans les mains.

Bonus : application pour un contrôle avancé

Toutes les méthodes antérieures pourraient ne pas fonctionner pour une raison ou pour une autre, car différencier les imitations modernes des appareils originaux peut être compliqué. Il n’est pas nécessaire que chaque falsification ait une traduction inexacte du menu, ou qu’elle diffère un peu de l’original. La coque, les composants et autres caractéristiques internes peuvent être difficiles à différencier si tu n’as jamais eu un téléphone original auparavant, ou si tu n’es pas curieux de connaître les mesquineries des imitateurs.

Mais il existe d’autres méthodes qui pourront t’aider.

  • Vérifie les caractéristiques dans une application spéciale. Installe dans ton appareil une application pour valider la véracité de sa fabrication : AnTuTu Officer. Un simple “benchmark” peut ne pas t’aider, car les fraudeurs, tout comme les identificateurs standards des caractéristiques, ont appris à imiter à la perfection chaque détail : le processeur, l’appareil photo, et la mémoire RAM, entre autres.

Les instructions de l’application sont les suivantes :

1. Va voir le vendeur du smartphone dans un endroit où tu pourras disposer du Wi-Fi ou d’Internet avec ton téléphone.

2. Active le Wi-Fi et connecte le téléphone du vendeur au réseau.

3. Depuis ce lien, télécharge l’application, installe-la et active-la sur le smartphone que tu veux acheter.

4. Ouvre, sur ton téléphone, le site avec l’adresse suivante : y.antutu.com et trouve le code QR.

5. Clique sur Start dans l’application du téléphone du vendeur, et scanne le code QR.

Transfère les données du smartphone que l’on veut te vendre sur AnTuTu, et l’autre téléphone te montrera le verdict, à savoir, s’il s’agit d’une contrefaçon ou d’un téléphone original. Si à l’écran, tu vois un cercle vert avec l’inscription “Good”, c’est le bon modèle, c’est un appareil original. Si tu vois un cercle jaune, alors cela signifie qu’il n’y a pas beaucoup d’informations sur le dispositif. Cela signifie qu’un micrologiciel tiers est installé ou qu’il s’agit d’un nouveau modèle. Si tu vois un cercle rouge à l’écran, alors n’en doute pas : tu as un téléphone contrefait dans les mains.

  • L’application spéciale de Xiaomi Anti-Fake travaille avec le même fonctionnement qu’AnTuTu Officer : il faut installer cette application sur le téléphone du vendeur et scanner le code-barres. L’application montrera une étiquette verte si le téléphone est authentique, et rouge s’il est falsifié.

Connais-tu d’autres astuces pour reconnaître une contrefaçon de smartphone ? Quels sont les autres détails auxquels tu prêtes attention ? Laisse un message dans les commentaires !

Photo de couverture depositphotos.com