Sympa
Sympa

Découvre comment t’endormir rapidement et avoir un sommeil de qualité dans les transports en commun

C'est un fait, la plupart d'entre nous pensent qu'il est impossible de dormir ailleurs que dans son lit et que les transports en commun ne soient absolument pas appropriés pour se reposer. Et on peut facilement le comprendre, car entre le bruit du moteur du bus, le balancement du train, la clim qui est trop forte ou encore le voisin qui ronfle, ce n'est vraiment pas évident, et cela peut vite se transformer en une chambre de torture. Cependant, il existe certaines techniques et astuces qui permettent de se reposer et dormir dans les transports en commun. Cet article sera l'occasion de te les présenter...

Chez Sympa, nous te présentons, aujourd'hui, quelques conseils efficaces de voyageurs expérimentés qui nous confient comment ils parviennent à dormir facilement en train, en avion, ou même en bus.

Dans le train

  • Essaie de te fatiguer au maximum avant le voyage : tu es d'accord qu'après une longue journée, tu peux t'endormir très facilement, n'importe où et dans n'importe quelle position.
  • Embarque des bouchons d'oreilles et un masque pour les yeux, ainsi tu éviteras d'entendre tous les gens de ton wagon en train de manger, de raconter leur vie, les enfants crier et pleurer, et tu pourras créer ta petite bulle de silence et de calme.
  • Ne fais surtout pas de sieste le jour du voyage et dors le moins possible la nuit précédente : c'est une des choses les plus importantes.
  • Ne mange pas trop.
  • Ne bois pas de café ou de boissons énergisantes avant le voyage et ne prends aucune substance qui te rend nerveux.
  • Attention aux somnifères qui sont traîtres. Ici, nous avons deux contre-indications : d’abord, il faut toujours consulter un médecin pour t'assurer que tu n'encoures aucun risque. Deuxièmement, il existe un risque de souffrir d'une dépendance après le voyage.
  • Prends des calmants : tu peux utiliser des plantes médicinales : valériane, menthe, houblon, agripaume, ou aubépine (le plus important est de ne pas abuser sur la quantité). Comme alternative, une tisane à la menthe, mélisse ou camomille t'aidera également à te détendre.
  • Lis des livres : depuis des siècles, la lecture est une méthode bien connue pour s'endormir rapidement n'importe où. Et encore mieux : un livre audio. Une voix calme, accompagnée du bruit du train est très efficace.
  • Écoute de la musique douce et apaisante.
  • Choisis tes vêtements les plus confortables : cela semble très banal, oui, mais de nombreux passagers tentent de dormir dans le train en étant habillés de manière très élégante. Et pour avoir tenté nous-mêmes, on peut le confirmer : c'est très inconfortable.
  • Si tu voyages avec un bébé ou un enfant en bas âge : lis-lui une histoire tranquille, ou regardez ensemble par la fenêtre en appréciant les paysages : cela a un effet apaisant (et pas seulement pour l'enfant).

En avion

  • Ne réserve pas ton siège dans la dernière rangée : souvent, tu ne peux pas l'incliner. Mais dans l'ensemble, être assis à l'arrière de l'avion est plutôt bien : en général, ils ne placent pas les enfants dans cette partie de l'avion.
  • Porte ta ceinture de sécurité : ainsi, si l'avion passe par des zones de turbulences, les agents de bord ne seront pas obligés de te réveiller pour que tu la mettes.
  • Apporte une bouteille d'eau à bord : l'air circule dans un air très sec, ce qui conduit à une déshydratation rapide et la sensation de soif t'empêchera de dormir.
  • Réalise l'opération "Je m'endors sur l'épaule du voisin" : cette astuce est très utile lorsque tu voyages seul(e), que le siège est inconfortable et que tu es vraiment fatigué(e). Place ta tête sur l'épaule de la personne assise à côté de toi et dors ! Si tu ne sens pas mauvais, que tu n'es pas un homme ivre, ou une personne obèse, il est peu probable que le passager te réveille en colère, en te poussant ou te criant dessus.

Dans le bus

Les mêmes méthodes que celles pour le voyage en train fonctionnent ici, mais nous allons en rajouter quelques autres :

  • Assure-toi de prendre des comprimés contre le mal des transports avec toi. Les bus balancent beaucoup plus que les avions et les trains. Beaucoup de voyageurs expérimentés conseillent de se pencher en avant et de serrer les genoux en cas de nausée.
  • Choisis le bon siège. Si tu as le siège du côté de la fenêtre, tu peux utiliser la fenêtre pour poser ta tête, et du côté du couloir, tu peux étirer les jambes (l'avantage du bus : il n'y a pas d'hôtesses et personne ne va te déranger). Choisis donc un lieu en fonction de la taille de ton corps et de tes jambes.
  • Opte pour le bus pour le trajet du retour. Selon une loi inexplicable, le voyage retour passe beaucoup plus vite, donc si tu as la possibilité de choisir, opte par exemple pour un aller en avion ou en train et un trajet retour en bus.
  • La technique "Je m'endors sur l'épaule du voisin" fonctionne aussi très bien dans le bus.

Bonus : une méthode supplémentaire qui fonctionne toujours et partout !

Cette méthode peut être appelée "bouche ouverte". Son efficacité a été prouvée par plus d'un voyageur : il suffit d'ouvrir la bouche en voyageant dans les transports en commun. Cet acte entraîne involontairement les personnes dans les bras de Morphée. Plus la bouche est grande ouverte et plus la tête est inclinée en arrière, plus la phase de sommeil sera profonde. Si tu vois quelqu'un le faire dans l'avion ou dans le train, tu peux être sûr(e) qu'il est en train de dormir profondément grâce à cet article et à nos conseils.

Connais-tu d'autres astuces pour dormir dans les transports en commun ? Partage-les dans les commentaires !

Photo de couverture news.cri.cn, godofsmallthing
Sympa/Conseils/Découvre comment t’endormir rapidement et avoir un sommeil de qualité dans les transports en commun
Partager cet article