Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

La plupart des superficies des toilettes publiques ne sont pas aussi dangereuses que nous le croyons. Sauf les moins évidentes...

Malheureusement, les toilettes publiques ne sont presque jamais propres, que ce soit dans des centres commerciaux, des gares ou des aéroports. Parfois, pour y aller, tu dois faire abstraction de la peur et du dégoût que cela provoque en toi. Impossible d’éviter de se demander s’il ne vaut mieux pas attendre de rentrer chez soi...

Sympa a essayé de savoir si oui ou non ces endroits étaient réellement dangereux pour notre santé. Nous allons te dire comment appréhender cette expérience du mieux possible, sans panique, mais avec sérénité.

Les toilettes publiques, l’un des endroits les plus sûrs au monde

Paradoxalement, la cuvette des WC elle-même est l’un des endroits les plus propres des toilettes. Car elle, au moins, est lavée régulièrement et parfois même, on la recouvre d’un papier protecteur jetable. Voici ce que tu ignorais sur les toilettes publiques :

  • Tu peux t’asseoir sur le WC. Nous sommes persuadés que les WC grouillent de microbes, mais le fait d’entrer en contact avec eux ne signifie pas que tu tomberas malade immédiatement. Et ce, grâce à la peau et aux membranes muqueuses qui protègent ton corps d’un grand nombre de bactéries. Bien sûr, il y a plus de riques d’infections dans un WC que dans un transport public, mais cela veut juste dire que tu dois prendre des mesures d’hygiène supplémentaires. Cela dit, si tu as une peau sensible, fais attention aux savons agressifs : ils peuvent te causer une dermatite.
  • Il est impossible de s’infecter avec une MST en s’asseyant sur un WC. Les virus tels que l’herpès, la chlamydiae ou la gonorrhée ne survivent en dehors du corps humain que 10 secondes seulement. Le VIH se transmet uniquement à travers le sang ou les rapports sexuels, tout comme le papillome et la syphilis. Tu n’as aucune probabilité de contracter une MST aux toilettes. Pas moyen. Et toutes ces histoires terribles que l’on t’a racontées toute ta vie ne sont que de purs mensonges. Après, nous sommes bien d’accord qu’il est plus facile de dire à ta moitié que tu as attrapé une infection aux toilettes que de lui avouer que tu as été infidèle... Mais c’est un autre problème.
  • Rester debout n’est pas un bon choix. Certains trouvent difficile de surmonter leur dégoût et de s’asseoir sur la cuvette. Et c’est normal. Mais l’habitude de ne pas s’asseoir est bien pire. Comme l’explique une kinésithérapeute, cela peut provoquer une vidange incomplète de la vessie, une augmentation de la fréquence de miction et le développement d’une infection urinaire.

Les endroits les plus dangereux des toilettes

  • Le sol. Ne laisse jamais ton sac par terre, car il ramassera toutes les saletés que les visiteurs précédents ont apportées sous leurs semelles. SI tu n’as pas le choix, en sortant des toilettes nettoie ton sac avec des lingettes antiseptiques.
  • La chasse d’eau. Tout le monde la touche, elle ne peut pas être propre. Si tu peux t’asseoir sans crainte sur le WC sans protection, nous te déconseillons tout de même de mettre ton portefeuille ou ton sac sur le réservoir. Tu ne veux pas emporter toute une armée de bactéries, n’est-ce pas ? Voilà, laisse-les donc là où elles sont.
  • La poignée de la porte. Quand on tire la chasse, les microbes se déposent principalement sur le WC, le sol, la poignée de la porte et le support du papier toilette. Songe à te laver les mains après les avoir utilisés.
  • Le robinet, le distributeur de savon et le lavabo. En effet, les gens touchent ces objets avec leurs mains sales. Dès que tu as fini de te laver les mains, ferme le robinet avec une serviette en papier.
  • Malheureusement, les sèche-mains ne sont pas considérés comme très hygiéniques. En premier lieu, ils utilisent l’air des toilettes, qui est contaminé de bactéries, pour ensuite les disperser. En second lieu, ils accumulent du moisi, qui favorise la présence de ces bactéries. Si tu n’as pas le choix, sèche-toi quand même les mains : 85% des germes sont transmis avec les mains humides, contre 0,06 % qui se diffusent avec les mains sèches.

Comment te protéger au maximum dans les toilettes publiques

  • Lave-toi les mains pendant 15–30 secondes. C’est la meilleure façon de te protéger des bactéries et des virus dans les toilettes publiques. Regarde la photo ci-dessus : c’est une main sous des rayons ultraviolets qui montrent combien de bactéries restent collées à ta peau si tu te laves les mains pendant six, 15 ou 30 secondes. Les taches blanches sont des accumulations de bactéries.
  • Laisse tes affaires dehors. Ton manteau ou ton sac ne doivent pas entrer dans la cabine. Si tu n’as pas le choix, essaie de les suspendre.
  • Utilise des serviettes. Les sèche-mains propagent les bactéries dans toute la pièce et celles-ci restent sur dessus, même si tu viens de te les laver.

Que fais-tu pour éviter les germes et les bactéries des toilettes publiques ? Raconte-nous dans les commentaires ! Prends soin de toi et reste en bonne santé !

Photo de couverture Depositphotos.com