Sympa
Sympa

Les lecteurs de Sympa ont expliqué comment comprendre lors d’un entretien d’embauche qu’il vaut mieux refuser l’offre d’emploi

Il est toujours stressant de passer un entretien. Cependant, il ne faut pas oublier que ce n’est pas seulement l’employeur potentiel qui étudie les candidats, mais c’est aussi сes derniers qui évaluent les conditions de travail et l’ambiance au bureau. Le choix doit être mutuel.

Nos lecteurs ont parlé des entretiens qui les ont fait refuser une offre d’emploi. Chez Sympa, nous espérons que leurs histoires vont t’aider à ne pas gaspiller ton temps lors d’une recherche de travail.

C’est très révélateur lorsque, lors d’un entretien, on te demande de rédiger un plan de travail pour un mois. Soi-disant pour voir comment tu vas travailler. Mais du coup, il devient évident qu’ils veulent tout simplement profiter de toi et n’envisagent pas de t’embaucher. © Petr Davydov / Facebook

Quand tu viens pour un entretien mais que l’employeur n’est pas là. © Alexey Kevorkov / Facebook

Ils m’ont placée en face de la fenêtre et je ne voyais que des silhouettes noires. J’ai dit que je me sentais comme dans un interrogatoire et suis partie avant le début de l’entretien. © Anna Robinson / Facebook

Lorsqu’on t’examine de la tête aux pieds et qu’on te dit : “Bon, je vous ai vue, et vous m’avez vu aussi”. C’était l’entretien le plus court de ma vie. © Nata Nata / Facebook

Quand, en regardant ton CV, le responsable RH te demande quel est ton signe astrologique. © Nataliya Kuzmina / Facebook

Quand pendant l’entretien, ton chef potentiel te demande comment tu réagirais si on te criait dessus et qu’on te tirait les cheveux. © Irina Gurzhieva Priev / Facebook

Lorsque tu postules pour le poste de femme de ménage mais qu’on te demande de remplir un questionnaire stupide. “Parlez-vous des langues étrangères ?” “Connaissez-vous des logiciels de bureautique ?” “Quel est votre activité préférée ?” Comme si j’étais candidate pour le poste de directrice... © Vera Dikovitskaya / Facebook

On m’a dit que le salaire indiqué sur l’annonce s’appliquait après la période d’essai. Quelques semaines plus tard, j’ai appris qu’aucun de mes collègues n’avait jamais reçu un salaire aussi élevé. J’aurais dû partir tout de suite après l’entretien. © Katerina Gordiiko / Facebook

Quand l’employeur m’a dit que mon éducation ne l’intéressait pas parce que mon physique était suffisant pour obtenir ce poste, je me suis levée et je suis partie. © Anastasiya Rafayilova / Facebook

Lorsqu’on m’a demandé si je n’avais pas peur de vivre seule et qu’on m’a conseillé “d’au moins adopter un chat”. © Татьяна Ларина / Facebook

Il y a 18 ans, alors que je passais un entretien dans une banque, les recruteurs m’ont donné un rouge à lèvres vert et m’ont demandé de le décrire de façon à ce que tout le monde ait envie de l’acheter. © Alla Fuks / Facebook

La question qui m’a fait le plus rire était : “Quelle note avez-vous eu lors de votre épreuve de Physique-Chimie au Bac ?” J’avais déjà 40 ans à l’époque. Qu’est-ce qu’ils voulaient savoir exactement ? © Valeria Arno / Facebook

Quand ils m’ont demandé pourquoi j’avais choisi leur entreprise alors que c’étaient eux qui m’avaient contactée. © Maria Mirgorodskaya / Facebook

“Pourquoi c’est vous que nous devrions embaucher ?” Généralement, en entendant cette question, je souris et dis : “Au revoir”. © Lina Volkova / Facebook

Lorsqu’au début ou au milieu d’un entretien, tu dois attendre que l’employeur finisse de parler à quelqu’un d’autre. © Ludmila Kovaltchuk / Facebook

Quand presque tous les employés de l’entreprise sont membres de la même famille. Et pas la tienne. © Yulia Gofman / Facebook

Sur le bureau, il y avait une feuille avec les horaires pour aller aux toilettes. Non, il ne s’agissait pas d’un travail à la caisse ou d’un autre endroit où cela pourrait être important. C’était le bureau d’une agence de design. © Elena Moroz / Facebook

Lorsque dans le questionnaire, on me demande d’indiquer le modèle de ma voiture et les contacts de ma famille, je m’en vais. Pareil quand on me promet un bon salaire dans six mois — un an, alors que les autres employés n’arrivent pas à joindre les deux bouts. © Yana Baglay / Facebook

Si l’entretien dure plus de dix minutes. Un bon spécialiste RH peut comprendre si le candidat leur convient en quelques minutes. Je déteste quand les gens gaspillent leur temps et celui des autres. © Yulia Roudskaya / Facebook

“Êtes-vous propriétaire de votre logement ?” © Nadiko Erentsenova / Facebook

Cela vous fera peut-être rire, mais ça marche vraiment ! Pour comprendre la situation financière de l’entreprise où vous passez l’entretien, visitez leurs toilettes. S’ils ont du papier, du savon et des serviettes de bonne qualité, c’est que tout va bien. © Elena Tchernych / Facebook

Et toi, as-tu déjà eu un entretien après lequel tu as tout de suite décidé de ne pas travailler dans cette entreprise ? N’hésite pas à partager ton histoire avec nous dans les commentaires.

Partager cet article