Sympa

Les trucs à connaître en matière de soldes sur les vêtements de marque pour arrêter de faire des achats inutiles

4-4-
11k

Si la blague “on n’achète rien jusqu’à la fin des soldes” ne te fait pas rire, tu as au moins une fois succombé à un désir fou d’acheter quelque chose. Pendant la période des soldes, de nombreuses remises et promotions “exceptionnelles” sont lancées presque partout. Pour se procurer des objets au rabais, on perd le contrôle sur soi et on oublie que toutes les entreprises spécialisées dans la distribution de vêtements ne cherchent qu’à tirer profit au maximum.

Sympa a voulu partager avec toi les astuces des spécialistes en marketing ingénieux qui font tout leur possible pour te voir sortir du magasin avec un tas de nouveaux vêtements.

L’agencement d’une vitrine qui donne envie de pousser la porte du magasin

Les spécialistes du marketing ont pour but d’inciter les passants à l’achat compulsif. À cette fin, ils font des trucs assez curieux.

  • Les techniques spéciales d’agencement. Pendant la période des soldes, les magasins du segment de luxe agencent leurs vitrines d’une manière délicate, tandis que les représentants de la fast fashion se servent de toutes sortes d’éléments de décoration qui semblent crier “Viens chez nous profiter de nos soldes !” Les autocollants “Vente” sur une vitre ou un mur intérieur sont absolument nécessaires.
  • Le choix des couleurs. Généralement, on utilise le mariage des couleurs qui a fait ses preuves et est capable de capter l’attention du client le plus sceptique. Peux-tu nommer ces couleurs ? Ce sont le rouge et le blanc qui vont parfaitement ensemble, bien sûr. Ceux qui veulent se distinguer des concurrents osent associer les couleurs hors du commun — l’orange + le violet + le jaune.
  • L’affichage des prix. Le plus souvent, les prix ne sont pas présentés en vitrine, le client ne voit que le montant de la remise. C’est parce qu’on ne veut pas que l’acheteur compare le prix final à son revenu réel et ne finisse par s’échapper. Si le pourcentage de réduction n’est pas impressionnant, on indique la remise en argent (Remise de € 5) ou juste le nouveau prix (Prix soldé € 10).
  • L’identité visuelle du magasin. Les mannequins présentent des vêtements et des accessoires qui reflètent le style des produits en vente.
  • L’image du client heureux. Les illustrations avec des gens ayant l’air contents en vitrine est une astuce efficace qui marche bien. “Ces gens ont acheté nos produits et sont heureux maintenant. Tu es toujours triste, parce que tu ne t’es rien offert”, — disent les visages souriants.

La durée optimale de la période de soldes est de 45 jours. Tu as donc assez de temps pour ne pas dévaliser tout dans le magasin ayant vu une vitrine créative, il faut juste prendre du temps. La date de début des soldes peut varier selon le volume des ventes dans la dernière saison. Plus d’articles on vend, plus de temps il faut attendre pour la prochaine période de soldes.

La réduction commerciale simple et la remise variable

Le montant de la remise dépend toujours de la demande. Si l’article est bien demandé, il n’a aucune chance de tomber aux soldes. Il est facile de devenir accro aux promotions des magasins, les clients d’expérience essayent des vêtements et attendent les soldes pour en acheter.

  • 25–30 % de réduction. C’est la première étape des soldes pour stimuler la demande de biens. D’habitude, il s’agit des vêtements qui sont arrivés au début de la dernière saison, et la plupart sont présentés au fond du magasin.
  • Plus de 50 % de réduction. C’est le deuxième étape des soldes. Les articles les moins chers sont présentés près de l’entrée pour que les clients attirés par les importantes remises visitent tout le magasin avec joie. Les réductions de prix seront de moins en moins élevées au fur et à mesure que l’on s’engage dans la salle. D’habitude, on vend de cette façon des articles qui demandent des accessoires supplémentaires.
  • La liquidation de la collection. Plus de 70 % de réduction. C’est le moyen de se débarrasser des invendus à la fin de la saison. Les nombreux vêtements à prix réduit sont présentés partout dans l’espace du magasin.
  • Plus de 70 % de réduction. C’est la dernière étape des soldes qui est en fait un appel à l’aide : “Achète-moi !” Les vêtements de la nouvelle collection seront présentés à l’entrée, tandis que les “vétérans” de soldes se déplaceront au fond de la salle pour que le client à la recherche des prix intéressants puisse apprécier aussi les nouveautés. Dans le cas d’importantes réductions, le taux de marge sur les marchandises est minimal. C’est une tentative désespérée de se débarrasser des pièces de vêtements qui n’ont pas trouvé preneur pour dégager de la place pour une nouvelle collection.
  • “La remise variable”. Ce truc est basé sur le fait que les pertes possibles sont plus effrayantes et troublantes que l’obtention réelle. Son principe de fonctionnement est suivant : le premier jour des soldes, on offre la remise de 30 % qui devient progressivement un peu plus élevée chaque jour. Les premiers jours de ce type de réduction inhabituel, les acheteurs ne montrent pas de grand intérêt. Mais à mesure que le taux de remise monte, la situation change. On a peur que la taille ou la couleur nécessaires ne soient déjà vendues vers la fin des soldes alors on s’empresse d’acheter. La durée maximale de cette promotion est de 15 jours.

La tendance actuelle est que les entreprises suivent rarement la conception de soldes qui comprend trois étapes nécessaires, elles préfèrent agir en fonction de la situation : lancer tout d’abord la remise de 50 % et arrêter les soldes sans atteindre la troisième étape de grande réduction. Si les enseignes ont besoin de faire de la place pour des collections à venir, elles peuvent augmenter brusquement le taux de remise de 20 à 80 % pour stimuler la demande. Pour éviter les “fausses promotions”, n’hésite pas à comparer les prix avant d’acheter. Aux soldes ou pas, il vaut mieux acheter raisonnablement. Au lieu de consulter le prix d’une pièce, réfléchis bien si tu en as vraiment besoin.

Les offres de promotion les plus avantageuses

Traditionnellement, les promos ne font que flirter un peu avec les acheteurs potentiels. Il est essentiel de savoir flirter en retour au lieu d’acheter sans penser des articles bas de gamme.

  • “La promotion de la semaine : les robes d’été à prix cassés”. C’est l’exemple d’une bonne distribution de certaines catégories de marchandises qui n’ont pas trouvé preneur pendant la saison et demandent trop d’espace sur les rayons et les cintres. Ça ira pour ceux qui ne se soucient pas que le vêtement soit probablement démodé la saison suivante.
  • “Le kit promotionnel”. Par exemple, 5 cravates pour € 15. Mais on ne peut pas choisir la couleur ni l’assortiment, le magasin distribue donc avec succès les articles qui manquaient de demande. Les spécialistes du marketing comptent sur le caractère pratique propre à beaucoup de gens qui aiment faire des achats pour l’avenir.
  • Le programme de fidélisation et la vente avec primes. Il s’agit de rembourser le tout ou une partie ou de remettre un cadeau de l’assortiment du magasin une fois que le cosommateur a réalisé un certain nombre d’achats. Ça incite à acheter beaucoup de fois pour recevoir finalement la prime promise.
  • La date d’anniversaire de l’enseigne tombe souvent à la saison des ventes médiocres et ne correspond pas à la date réelle d’ouverture. Encore une occasion de distribuer vite les marchandises invendables.
  • “Seulement aujourd’hui”. Toutes les soldes limitées par le temps incitent à faire un achat tout de suite. On ne donne pas la chance de prendre le temps de réfléchir et provoque donc l’achat compulsif. Sur les sites d’achat en ligne on peut voir un minuteur qui compte les jours, les heures et les minutes jusqu’à la fin de la promo ou le commentaire “le dernier article” si l’on comprend que tu t’y intéresses.

Aujourd’hui, on est bien au courant que ce sont les invendus qui sont offerts à prix cassés à la fin de la saison. Si tu ne veux pas porter des vêtements comme chez tout le monde n’achète pas les affaires de marque de la dernière collection qui ont été présentées dans les vitrines des enseignes ou promues sur Instagram. Il vaut mieux s’offrir des pièces de la garde-robe classique ou de celle de base qui sont toujours tendance ou des vêtements simples en tricot.

La seconde vie des vêtements invendus

Les invendus du segment de luxe sont écoulés aux outlets et aux stocks ou offerts aux blogueurs dans le cadre de la collaboration. Une partie se vend parmi les employés d’entreprise. Il y a encore plusieurs moyens curieux de se débarrasser de la marchandise de vieilles collections.

  • Les vêtements retournent au magasin comme s’ils font partie de la nouvelle collection. Ce truc marche bien avec les affaires de base et toute l’année. Il ne reste qu’à changer leur place dans la salle du magasin et à tirer donc plus de profit.
  • On laisse les vêtements à l’entrepôt jusqu’à ce que le bon temps soit venu. Il arrive qu’on voit aux soldes les affaires qui n’ont pas été dans la dernière collection. On t’offre probablement des articles invendables qui se sont couverts de poussière pendant des années à l’entrepôt. Beaucoup d’enseignes proposent d’acheter les modèles très vieux qui tombent “par hasard” aux soldes.
  • La renaissance des vêtements. Le modèle totalement démodé peut être garni d’un accessoire moderne et refaire partie de la nouvelle collection comme une pièce tendance.
  • La destruction des vêtements. L’enseigne britannique de luxe Burberry a brûlé des vêtements de vieilles collections d’une valeur de plus de € 30 millions. Les marques de luxe ne veulent pas faire don des vêtements invendus pour les personnes en difficulté ni les écouler dans les “outlets” parce que tout ça nuit à leur réputation, elles doivent être associées à la vie des riches.

Les spécialistes du marketing cherchent à donner l’impression qu’on va faire une bonne affaire, les consommateurs cherchent à acheter les produits à bas coût. Ce qui veut dire qu’on peut profiter des soldes seulement si l’on achète quelque chose de nécessaire. Dans ce cas, la stratégie gagnant-gagnant est réussie. Et toi ? Attends-tu les soldes pour faire de bonnes affaires ? N’hésite pas à répondre dans les commentaires.

4-4-
11k