Sympa
NouveauPopulaire
Inspiration
Création
Admiration

Les histoires de ces adorables couples âgés montrent que le véritable amour existe bel et bien

Tout au long de notre vie, nous sommes témoins de nombreuses histoires d’amour. Dans certains cas, les personnes impliquées doivent constamment lutter pour rester ensemble, pas seulement dans les films, mais aussi dans la vraie vie. Beaucoup de grands-parents ont raconté comment ils ont dû faire face aux guerres, aux différences sociales entre les familles, à la distance et à bien d’autres circonstances pour être avec la personne qu’ils aiment. Ces histoires prouvent que l’amour finit toujours par triompher. À la fin de l’article, tu trouveras un bonus qui montre que ce ne sont pas les années qui comptent, mais l’affection et les détails, qui font en sorte que la magie dure jusqu’à la fin.

Sympa a compilé des histoires d’amour impliquant des personnes âgées qui ont lutté pour rester auprès de l’amour de leur vie, ou qui ont fait tout leur possible pour retrouver la personne qu’ils ont aimée dans leur jeunesse. Parfois, le destin peut nous surprendre de façon très agréable...

1. Un amour qui a perduré malgré le temps

K. T. Robbins et Jeannine Ganaye se sont rencontrés pendant la Seconde Guerre mondiale. Au début, leur histoire a été douloureuse, mais l’amour qu’ils ressentaient était si grand qu’il est resté intact au fil des ans.

Soldat de l’armée américaine, il a été envoyé en France en 1944, où il a rencontré cette belle jeune femme, avec qui il a entamé une liaison. Au bout de deux mois, il a reçu la triste nouvelle qu’il devait partir pour combattre les puissances de l’Axe sur le front oriental. Sans hésitation, Robbins a promis à sa bien-aimée qu’il reviendrait pour elle, mais malheureusement, il n’a pas pu le faire. L’homme a dû retourner en Amérique pour continuer à servir son pays, si bien que Jeannine a dû renoncer à son grand amour.

Malgré tout, la jeune Française espérait toujours revoir son amant, c’est pourquoi elle a commencé à apprendre des expressions de base en anglais. De son côté, Robbins a poursuivi sa carrière militaire, et a rencontré Lillian, une femme qu’il a épousée et avec qui il a vécu pendant 50 ans. Jeannine est également retombée amoureuse et s’est mariée en 1949, devenant mère de cinq enfants.

Les années ont passé, mais Robbins n’a jamais oublié la belle Française qui lui avait ravi son cœur dans sa jeunesse. Après 50 ans de séparation, l’homme est retourné au village, et avec l’aide de France 2 Washington, il a cherché partout Jeannine jusqu’à ce qu’il la retrouve. En se retrouvant, ils ont scellé leur amour d’une forte étreinte et de regards pleins de complicité, qui ont montré que l’amour avait survécu pendant toutes ces années.

2. Des retrouvailles inespérées

Le Reader’s Digest a publié une histoire intitulée Lettre dans un portefeuille, écrite par l’auteur Arnold Fine. Il y a relaté l’événement merveilleux dont il a été témoin. Il a trouvé un portefeuille dans la rue, mais il ne contenait aucune pièce d’identité. À l’intérieur, il n’y avait que quelques dollars et une lettre froissée. Avec l’intention de trouver un indice sur le propriétaire, il a décidé de la lire. Il a découvert qu’elle avait été écrite en 1924 et qu’il s’agissait d’un adieu. Elle était adressée à un certain Michael et signée par Hannah. Elle y expliquait qu’elle ne pourrait plus le voir, sa mère lui ayant interdit de le faire.

La seule chose qui pouvait être déchiffrée sur l’enveloppe qui la protégeait était l’adresse de l’expéditeur. Fine souhaitait retrouver la personne qui avait perdu son portefeuille, si bien qu’il a entamé des recherches. Après avoir communiqué avec une opératrice pour lui demander de parler à la personne qui résidait là, l’opératrice a répondu que, pour des raisons de confidentialité, elle communiquerait avec la personne, et que si elle acceptait, elle les mettrait en ligne.

Une femme lui a répondu et l’a informé que sa famille avait acheté la maison où Hannah vivait, et qu’elle savait comment la trouver. Elle lui a donné le numéro de l’établissement où la mère d’Hannah vivait. Quand Fine est allé la voir, elle lui a raconté que Michael Goldstein avait été le grand amour de sa fille, mais qu’elle les avait empêchés d’être ensemble parce qu’elle n’avait que 16 ans à l’époque. Hannah ne s’était jamais mariée parce qu’elle pensait que personne ne pourrait l’égaler.

Alors qu’il s’apprêtait à quitter la maison de retraite, Arnold a discuté quelques instants avec l’agent de sécurité et a sorti le portefeuille en expliquant ce qui s’était passé. Le garde l’a reconnu et lui a dit qu’il appartenait à un certain Michael Goldstein, un homme qui perdait son portefeuille tout le temps et qui vivait au huitième étage de ce même établissement.

Fine a couru à sa rencontre et lui a montré le portefeuille. Il lui a dit qu’il avait dû lire la lettre pour trouver des indices et le rendre à son propriétaire. Michael ne s’était pas marié non plus parce que son amour pour Hannah avait été trop fort. Alors Fine a décidé de le conduire à elle. Après 60 ans de séparation, ils se sont revus, se sont serrés dans les bras et ont longuement parlé.

Trois semaines plus tard, Arnold a reçu une invitation au mariage de Michael et Hannah.

3. 71 ans de mariage et d’amour pour l’éternité

Tout a commencé dans un café de Waynesboro, en Virginie. Herbert a rencontré Frances quand il avait 22 ans. À l’époque, elle en avait 16 et travaillait dans ce café. Quand il l’a vue, il est tombé sous son charme et n’a pu détacher son regard d’elle. Il a continué à venir la voir pendant un certain temps, jusqu’à ce qu’un jour, il ait pris son courage à deux mains et ait décidé de lui parler et de l’inviter à sortir. Elle n’a pas hésité et a accepté le rendez-vous. Ils sont allés au cinéma, et à partir de ce moment, ils sont restés ensemble pendant un an.

L’amour et la complicité ne cessant de grandir, Herbert a décidé de la demander en mariage. “Bien sûr !” a été la réponse immédiate de Frances. Tout était parfait et leur relation allait très bien, mais il y avait une chose qu’elle n’aimait pas : il était toujours en retard.

Leur mariage a même été sur le point d’être annulé à cause d’Herbert, qui est arrivé une heure en retard à l’église. Heureusement, le prêtre a été ému et a clairement compris qu’il devait unir ce couple pour qu’ils poursuivent leur histoire d’amour.

Herbert est décédé un vendredi à 2h20 du matin, et 12 heures plus tard, à 14h20, Frances est décédée aussi. Il la faisait toujours rire, et même à 93 ans, il était toujours aussi enthousiaste et drôle, lui racontant des blagues pour qu’ils passent de bons moments ensemble. Ils ont été mariés pendant plus de 71 ans, retombant amoureux chaque jour de leur vie.

4. Ensemble jusqu’au dernier souffle

Floyd et Violet Hartwig se sont rencontrés sur les bancs de l’école. Dans les années 40, ils ont décidé d’entamer une relation alors qu’il était en permission de la Marine pendant la Seconde Guerre mondiale. Mais lorsque le moment est venu de repartir au front, les amants ont décidé de garder vivante l’étincelle de leur amour par des lettres.

À la fin de la guerre, Floyd s’est dirigé vers le Pacifique, et ce n’est qu’au début de 1948 qu’il a eu l’occasion de revoir à nouveau sa bien-aimée. Pendant leur séparation, l’homme lui a écrit jusqu’à cinq lettres par jour, si bien que Violet a reçu un total de 131 lettres entre 1946 et 1948.

Finalement, leur union officielle est survenue en 1949, lorsque Floyd a obtenu la permission de rendre visite à sa bien-aimée : ils ont décidé que c’était le moment idéal pour se marier.

Le 11 février 2015, le couple est décédé de cause naturelle, et jusqu’à leur dernier souffle, aucun des deux n’a lâché prise. Leur fille Donna a raconté dans un documentaire que Violet avait reçu un diagnostic de démence sénile, alors que Floyd souffrait d’insuffisance rénale.

Lorsqu’ils ont été admis à l’hôpital, les deux amoureux ont partagé la même chambre. Ce jour-là, voyant que les perspectives n’étaient pas très encourageantes, la famille a décidé de réunir les lits de leurs parents et de placer la main de Floyd sur celle de Violet. Quelques secondes plus tard, il est décédé. Quant à Violet, elle a dit au revoir à sa famille cinq heures plus tard, en tenant toujours la main de son mari.

Bonus : des petits détails qui font tomber amoureux

Ma grand-mère est à l’hôpital, mais c’est leur 57e anniversaire de mariage, alors mon grand-père est arrivé en smoking pour la surprendre avec des fleurs.

Les anniversaires de mariage sont des moments importants pour un couple. C’est pourquoi Jim Russell a décidé de surprendre sa femme, qui était à l’hôpital. Avec un smoking élégant et un énorme bouquet de fleurs dans les mains, l’homme a réussi à égayer la journée d’Elinor, la femme qu’il aime tant.

Selon leur fils Bo, le couple fête habituellement son anniversaire plus discrètement, en optant pour une promenade ou un dîner tranquille à la maison. Mais cette fois, la famille a proposé à Jim de célébrer cette date spéciale de façon plus mémorable.

Le jour de l’anniversaire, Reid et Emmaline, les petites-filles du couple, sont allées à l’hôpital quelques heures plus tôt afin de maquiller leur grand-mère. Ce détail a fait mûrir un plan encore plus élaboré dans l’esprit de Bo. Pour aller plus loin, le fils a proposé à son père de porter un smoking pour sa grande entrée. Ce moment a été capturé sur une photo, et gravé dans le cœur de tous.

Que penses-tu des petits gestes romantiques ? Connais-tu un couple dont l’histoire est aussi belle que celle des protagonistes de notre article ? Partage-la dans les commentaires !